Breaking Bad, Saison 3

Après une fin de deuxième saison plutôt mouvementée, la saison 3 redémarre plus posément. Walt est prêt à reprendre une  vie normale pour tenter de récupérer sa femme et son fils. Ce dernier ne comprends pas ce qui c’est passé et est en colère contre sa mère qui a mis son père à la porte. Jesse sort apaisé de sa cure de désintoxication et jure que la drogue, c’est fini pour lui. Il semble sincère, la mort de Jane l’ayant beaucoup affecté mais que vaut la parole d’un toxicomane?? Lors d’une explication entre Walt et Skyler, celle finit par lâcher à Walt qu’elle sait qu’il est devenu dealer, mais là ou elle pensait que son mari ne dealait « que » de la marijuana, Walt finit par lui avouer qu’il vend de la méthamphétamine. Furieuse, Skyler exige de Walt qu’il signe les papiers du divorce en échange de son silence.


I

l y a un parfum d’incertitude en ce début de saison…Malgré les pressions de son grossiste et de son avocat (qui prend une sacrée commission pour blanchir l’argent de la vente de la drogue), Walt semble vouloir retourner sur le droit chemin. Mais l’attitude de Skyler qui ne veut plus le voir ni le laisser voir ses enfants, réveille la colère qui sommeille en lui. De son coté Jesse semble aller aussi bien que possible, sans drogue, mais n’arrive pas à faire le deuil de Jane. Il profite de ses fonds pour racheter à ses parents la maison qu’il occupait et dont ces derniers l’avait expulsé. Au passage, grâce à l’aide de Saul, il ne la paye que la moitié de sa valeur, une petite « vengeance » que j’ai trouvé assez méritée!! Walt, se doutant que Skyler ne le dénoncera pas à la police pour ne pas impliquer les enfants finit par se réinstaller au domicile conjugal, au grand désespoir de Skyler, qui comme prévue ne veut pas que ses enfants apprennent que leur père est un criminel. Mais l’ambiance est plutôt tendue entre les époux White, c’est un peu la « guerre des roses » entre eux et les coups bas commencent à tomber (comme Skyler qui annonce froidement à Walt qu’elle a couché avec son patron).

Skylar

Jess ne parvenant pas non plus à convaincre Walt de revenir dans le « business » décide de mettre à profit les enseignements de Walt et de produire lui même la méthamphétamine. Reste à convaincre Walt de le présenter à Gus (son grossiste) ce qui n’est pas chose aisée.

Le mystérieux Gus Fring

A partir de l’épisode 6, l’intrigue repart (enfin). Walt qui a finalement accepté l’offre de Gus, débute son travail de fabricant de méthamphétamines dans des conditions de rêve : un laboratoire entièrement équipé et digne de ce nom! Un vrai rêve, bien loin du « bricolage » réalisé auparavant dans le camping-car aménagé en laboratoire! Il a même comme assistant Gale,un chimiste sur-qualifié (ce qui le change de Jess!!). Mais pour autant, tout n’est pas réglé. La famille de Tuco est  toujours avide de vengeance et veut tuer « Heisenberg » qui est indirectement responsable de la mort de Tuco. Ce sont les deux cousins de Tuco (deux costauds impassibles) qui viennent réclamer vengeance. Malgré l’intervention de Gus pour tenter de les calmer, rien n’y fait. Gus finit alors par leur donner le nom de l’agent de la DEA qui a tiré sur Tuco : Hank. Ce dernier, toujours aux trousses d’Heisenberg, est à deux doigts de coffrer Jesse et Walt lorsqu’ils tentent de faire disparaître le camping-car que recherche Hank et qui aurait pu les compromettre (merci à Saul et ses combines!!).

Les tueurs Mexicains

Ainsi Gus fait d’une pierre deux coups, il sauve la vie de Walt et lors de la fusillade entre Hank et les deux mexicains, l’un est tué et l’autre sérieusement blessé (mais l’homme de main de Gus finira par lui régler son compte à l’hôpital). Hank, très sérieusement blessé est admis aux urgences. Jesse et Walt sont de nouveau partenaires, et Jesse va bosser dans le laboratoire avec Walt qui a viré son assistant pour pouvoir faire venir Jesse. Mais pour autant, les relations entre les deux hommes restent tendues. Jesse, bien que payé 1,5 million de dollars pour 3 mois de travail, a le sentiment de se faire « exploiter », ce qui a pour don d’irriter au plus au point Walt. De son coté, Walt met les choses au clair avec son « patron », il voit clair dans son jeu et a compris que c’est lui qui a averti Hank avant que les deux tueurs lui tombe dessus, non pas pour aider Hank mais surtout pour son « business » (en se débarrassant des mexicains). Ce a quoi Gus répond en lui proposant un « CDI » avec une augmentation à la clé…

L’épisode suivant est un « intermède » avec une mouche comme héroïne et qui est intitulé « Fly » (mouche en anglais)… complètement barré, je vous laisse le découvrir.

LA mouche…

Sous la pression de Skyler, Walt accepte de prendre en charge le coût de la ré-éducation d’Hank. Mais en bonne comptable qu’elle est, elle s’inquiète de la légalité de l’argent blanchi de Walt. Sa rencontre avec Saul ne la convainc pas du bien fondé des méthodes de l’avocat. Elle finit donc par proposer à Walt de racheter la station de lavage de voiture ou Walt a travaillé et d’assurer elle-même le blanchiment. Elle apprends également à Walt qu’elle n’a jamais déposé le dossier de divorce et que par conséquent, ils sont toujours mariés…

De son coté, Jesse tente de fourguer des amphéts au groupe d’anciens drogués ou il participe. Il rencontre une jeune hispanique nommée Andréa avec laquelle il se lie, mais lorsqu’il découvre qu’elle a un fils, il ne peut plus lui vendre de drogue. Il fini par découvrir que c’est son petit frère de 11 ans, Tomas, qui a descendu son pote Combo qui dealait pour lui. Furieux, Jesse décide de se venger et de tuer les deux dealers qui se servent de Tomas pour leur business. Mais, problème, ces deux dealers ont le même patron que lui, Gus. Ce dernier finit d’ailleurs par apprendre les projets de vendetta de Jesse et lui ordonne de passer l’éponge. Jesse refuse car ils utilisent un gamin. Gus  finit par tempérer et demande à ses employés de ne plus se servir d’enfants. Le lendemain, Tomas est retrouvé mort. Jesse, révolté par cet assassinat, part descendre les deux dealers, mais c’est finalement Walt qui interviendra in extremis en lui sauvant la vie et en tuant lui même les deux dealers et ordonne à Jesse de fuir. Walt est « convoqué » par Gus suite à ces événements. Comme il a besoin de Walt, il le garde comme chimiste, mais ré-embauche Gale en lui demandant de prendre dès que possible la suite  de Walt. Mais Walt n’est pas stupide et comprends très vite que Gale est là pour le remplacer. Il n’a donc qu’une seule solution pour survivre : tuer Gale. Mais Gus ne lui en laissera pas le temps. Walt sursoit à son exécution en prétendant livrer Jesse, en fait il lui demande de tuer Gale. Jesse va t-il pouvoir tuer Gale???

La suite dans moins de deux mois dans la saison 4…

Mon Avis

L

es épisodes passent toujours aussi vite, c’est terrible!! Mais cette saison est plutôt lente à démarrer. Le fait que Walt ne veuille plus produire de drogue, qu’il soit en rémission, fait de lui un père de famille « ordinaire » qui est sur le point de divorcer comme des milliers d’autres. On perd le coté « hors normes » qui a fait tout l’intérêt de la série, avec notamment le décalage de Walt par rapport à ce milieu de la drogue dont il ignore tout ou presque. Du coup, on perd également en partie les scènes d’anthologie vues auparavant (la baignoire de Jesse qui « fond » et traverse un étage, le vol du fut de produit chimique,…). Mais à partir du milieu de saison, les bonnes idées et les situations improbables sont de retour, comme les deux tueurs mexicains, sorte de « terminators hispaniques » qui sont excellents!

Pour mémoire, également, la scène ou Skyler invente un bobard en live à sa sœur en disant que Walt a gagné beaucoup d’argent en trichant aux cartes et qu’il peut payer la ré-éducation d’Hank est à tomber par terre! Il faut voire la tête de Walt qui découvre le mensonge au fur et à mesure et qui n’a d’autre choix que jouer le jeu. Skyler lui dira ensuite en aparté, que pour les mensonges, elle a appris du meilleur (en faisant allusion à Walt)…

Gus Fring apporte beaucoup à cette saison. Il est très intelligent, calculateur, et reste toujours calme et poli, quelque soit la situation. En bref, il fait froid dans le dos! Cela dit, il reste un « business man » opportuniste mais très prudent (contrairement à Walt) et gère un très gros trafic. Mieux vaut l’avoir de son coté.

Et puis il y a toujours cette mise en scène qui ne respecte aucune trame, avec parfois des flashbacks, des allusions, bref toujours aussi dynamique. Un petit reproche, l’apparition au début de chaque épisode du sempiternel « previously in breaking bad » dont on s’était très bien passé jusqu’a présent..

Mon Label

Acheter sur Amazon :

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1295 articles

Une réflexion sur « Breaking Bad, Saison 3 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.