BrainDead, Saison 1

Alors que le titre de la série pourrait faire penser à une histoire de Zombie (ça a été ma réaction en tout cas), il n’en est rien! Non, dans BrainDead, il est question de politique et de bestioles bouffeuses de cerveau (d’où le « Brain Dead »). Un drôle de mélange assez (d)étonnant! 

Laurel Healy (Mary Elizabeth Winstead), une réalisatrice de documentaire sans le sou, vient s’installer à Washington. Son père lui a un peu forcé la main pour qu’elle bosse pour son frère le sénateur Luke Healy (Danny Pino), le chef de file démocrate. Laurel va alors découvrir un monde totalement nouveau! Mais dotée d’une motivation un poil candide, elle va apprendre vite! Elle va découvrir le monde de la politique : coups bas et arrangements entre amis.  Mais elle va surtout découvrir l’existence des bestioles qui bouffent le cerveau et prennent le contrôle de leur hôte et qui ont fait du capitole leur terrain de jeu favori.

luke laurel

L’un de ces contaminés est justement  le sénateur Raymond « Red » Wheatus (Tony Shalhoub), le chef de file des républicains. Le bras de fer républicain – démocrates va alors prendre un tournant surréaliste avec la faillite de l’état qui va bloquer le pays entier. Heureusement, Laurel va se lier avec Gareth Ritter (Aaron Tveit), le chef de cabinet de Red qui saura se montrer un peu plus pragmatique que son chef.

red gareth

Laurel sera aidée dans son combat contre les bestioles par Gustav Triplett (Johnny Ray Gill), un geek conspirationniste qui va lui aussi découvrir les bestioles bouffeuses de cerveau.  Le duo sera complété par le Dr. Rochelle Daudier (Nikki M. James) dont le père infecté par un alien a été victime d’une explosion de cerveau. A 3 contre une armée d’humains contrôlés par les bestioles qui sont d’origine extraterrestre, leurs chances paraissent bien minces..

rochelle gustav

Mon avis

Ne vous y trompez pas, BrainDead n’est pas une série sur les aliens, mais bel et bien une série politique. Les aliens bouffeurs de cerveau ne sont qu’un angle d’attaque particulièrement détourné pour mettre en scène le jeu de pouvoir politique via un miroir déformant . Certes, tout n’est pas transposable à ce qui se passe en France, mais c’est tout de même intéressant pour le spectateur gaulois!

Les politiciens décérébrés, une évidence?

 Certes, BrainDead grossit le trait avec la présence des aliens, mais finalement, on se dit vite que les politiques ne font que jouer un jeu tout en tentant de se maintenir à flot face à leurs adversaires. La notion de bon sens semble encore plus leur échapper qu’à l’ordinaire! Tout est alors prétexte à trouver le moyen de bloquer le camp adverse pour garder la main. Que cela soit de la communication, du chantage ou plus pernicieux, des textes de lois abscons qui cachent un piège..

braindead

Tous pourris?

A lire le début de mon article, on pourrait croire que BrainDead n’est là que pour nous faire rire aux dépens des politiciens qui nous gouvernent. Une espèce de « tous pourris » un peu populiste, mais vers lequel il est parfois tentant de céder. Mais Il reste tout de même des personnages qui croient en ce qu’ils font (et qui ne sont pas infectés) à l’image de Laurel dont le statut de « débutante » lui donne un regard neuf et dénué de cynisme. Même Luke à son niveau reste encore passionné par son métier, même s’il n’échappe pas au cliché du politicien queutard qui néglige sa famille.

Roméo & Juliette

BrainDead, c’est aussi une romance impossible entre Laurel la démocrate et Gareth le républicain. Un amour impossible quasi shakespearien! Ils vont tour à tour s’attirer, se repousser, le tout au rythme des avancés des aliens. J’ai trouvé cela assez amusant, pas de lourdeur dans cette relation compliquée.

Le cast

J’avoue avoir découvert pour l’occasion Mary Elizabeth Winstead que je ne connaissais pas avant. Elle plutôt convaincante dans son rôle de candide idéaliste, et son minois n’est pas désagréable, ce qui ne gâche rien.. Même chose du côté de Aaron Tveit que je découvre aussi dans la série. Il est visiblement plus connu pour ses rôles dans les comédies musicales, mais il est convaincant dans son rôle de bras droit dévoué, mais pas complètement aveugle.

Tony Shalhoub que l’on connait tous pour son rôle de Monk retrouve ici un personnage décalé et haut en couleur! Pour la petite histoire, l’acteur s’est engagé en politique et est un fervent soutien des … démocrates! On retrouve également Danny Pino, vu dans New York, unité spéciale, dans un rôle bien différent. J’ai trouvé qu’il collait bien à son rôle de politicien, avec ce côté beau gosse et séducteur.

Au final

Cette première saison est vraiment distrayante et la plongée dans les rouages de la politique américaine plutôt crédible. Cette idée d’aliens bouffeurs de cerveau n’est finalement qu’un prétexte comme un autre pour exacerber tous les défauts du système politique qui fonctionne bien. On retrouve quelques gimmicks sympathiques comme le résumé en chanson par Jonathan Coulton qui part lui aussi parfois un peu en cacahuètes, mais j’aime ça! Ou la chanson  « You Might Think » des The Cars qui est le signe de ralliement des infectés.

Certaines révélations sont un peu prévisibles, mais on se laisse entraîner malgré tout! Reste que la fin de saison clôture pratiquement tous les sujets en cours, j’ai un peu de mal à voir comment la série pourrait revenir avec de nouvelles choses à dire. Mais finalement, cette saison 1 se suffit à elle-même.

Une série à découvrir, sauf à être complètement allergique à la politique! Si vous avez vu la saison, n’hésitez pas à laisser votre note ou votre critique en dessous..

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1295 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.