Random Access Memories (Daft Punk)

Je profite de la sortie de Random Access Memories, le dernier Album des Daft Punk pour me lancer dans une critique qui ne sera pas une BO! Grande première pour moi! Je dois avouer que la première écoute de l’album m’a laissé un peu sceptique. Le coté « disco » est assez étonnant et déstabilisant! L’album aurait tout aussi bien pu s’appeler « Back to the future », car le duo français s’inspire beaucoup de la musique des années 70 (et un peu 80) pour ce nouvel album. Alors faut-il être un adepte du pantalon patte d’éléphant pour l’apprécier?


L

e côté disco est effectivement ce qui se remarque en premier! On le retrouve dans « Get life back to music » ou encore dans « Get Lucky », le premier morceau de l’album a être diffusé. C’est aussi le cas de « Beyond » qui malgré une intro orchestrale, part sur un rythme différent passé la première moitié du morceau. Mais il y a aussi un coté années 80, avec en premier lieu l’hommage à Giorgio Moroder dans « Giorgio By Moroder ». Véritable « pape » de la musique « synthé » dans les années 80 (avec par exemple l’inoubliable « Midnight express »), l’homme a marqué pas mal de gens (moi y compris, même si j’étais un peu jeune à l’époque). Daft Punk rend donc hommage à l’homme avec une petite intro de Giorgio Moroder himself qui raconte ses débuts, s’ensuit ensuite un morceau au synthé bien dans la lignée de ce qu’il faisait à l’époque. « Instant crush » reprend aussi cette influence « synthé ». Dans un autre style, « Loose yourself to dance » fait également totalement années 80! « Motherboard » et « Contact » sont aussi dans cette mouvance. Le premier est uniquement instrumental avec des samples, bref on y est! Le second va à fond sur les synthés pour un morceau très rythmé et très sympa.

Tout cela est finalement plutôt agréable et le côté « nostalgie » efficace. Mais là ou le groupe tombe un peu dans la facilité, c’est sur certains morceaux ou les voix sont déformées pour donner un aspect artificiel, comme dans « The game of love ». Le tout « habille » une musique finalement très passe-partout pour un résultat peu convaincant. J’ai trouvé le morceau et le procédé finalement très paresseux! Même chose dans « Within » qui démarre sur du piano et avec une voix déformée qui arrive ensuite. « Doin’ it right » vient enfoncer le clou avec un morceau dont on se serait passé!

Mon Avis

A

près plusieurs écoutes, on s’aperçoit que le coté Disco n’est pas aussi présent. C’est finalement plus une inspiration de morceaux du passé (comme le suggère de manière détourné le titre RAM). Et globalement, ça marche plutôt bien, même si du coup, on a plus le sentiment d’écouter par moment un album de « reprises » plutôt que réellement du Daft Punk. Ou comment faire du neuf avec du vieux! Mais au final, pas de morceaux au rythme entêtant comme le groupe savait le faire. Pas de morceaux qui sortent du lot comme sur les premiers albums.

Mais le pire, c’est sur les morceaux avec les voix modifiées. Cela donne à la fois un côté prétentieux et foutage de gueule! Genre  je prend un morceau de musique lambda, je mets dessus des voix que je bidouille et ça fait un morceau electro! Mais What the fuck les gars! A dose homéopathique, je dis pas, mais là, y’en a un peu trop à mon gout!

Les Daft Punk seraient-ils sur le chemin du « has been »??

Acheter sur Amazon :

 En commandant le CD avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
 
6 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1318 articles

2 réflexions sur « Random Access Memories (Daft Punk) »

  1. Je trouve ton analyse pertinente même si je ne suis pas trop de ton avis 🙂 Alors c’est sur, ce n’est pas comme les précédents albums mais en même temps heureusement ! On ne peut pas toujours faire pareil…(et c’est bien de changer)

    J’ai également remarqué cet aspect disco très présent tout au long de l’album, que j’ai plutôt apprécié d’ailleurs ! Bon, ils ont peut être trop vendus l’album avec la sortie de « Get Lucky » et puis la façon dont ils ont communiqué sur l’album (toujours dans le mystère) a déplu a de nombreuses personnes. C’est peut être ça qui a fait que beaucoup ont été déçu…c’est dommage….

    Personnellement, je suis plutôt fan de « Within » et surtout de « Contact » juste magique.
    Au final j’ai acheté l’album et j’en suis bien contente. De plus ils ont déjà prévu de faire un remix de toutes les tracks de l’album ! Un moyen de faire plaisir aux fans déçus ?

    1. Bonjour Pretty Geek,

      Merci pour ce commentaire étayé.. On a le droit de ne pas être d’accord!
      Je les ai trouvé un peu trop « facile » sur cet album, même si ils quelques morceaux assez réussis.
      Sur la comm, rien à dire, ils ont continué à jouer sur leur « aura de mystère », je trouve ça de bonne guerre (après on peu estimer que c’est un peu « too much »)..
      Et puis, c’est aussi le risque lorsque l’on suscite beaucoup d’attente, cela peu amplifier la déception.. C’est à double tranchant!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.