Critique BO saison 6 de Doctor Who

Je profite de la sortie de l’album en France aujourd’hui pour publier ma critique. J’ai eu du mal à rédiger cette critique, car j’ai été très déçu par la musique, et qu’il m’est difficile de donner des critères objectifs à cette déception. Pour rappel, comme évoqué dans mon article sur le packaging, le double CD est généreux puisqu’il nous offre plus de deux heures de musiques. Alors pourquoi je n’y ai pas trouvé mon compte? Tout d’abord parce je trouve que globalement, la tonalité n’est pas la même par rapport aux autres saisons. L’ambiance est pesante, appuyée, on ne retrouve pas la gaieté et le petit grain de folie nécessaire (avec de temps à autres des morceaux en complet décalage). La, on est très appliqué, très ambiance « musique » de film standardisée, et on perd l’originalité des précédents opus, c’est limite insipide! Moi qui justement appréciais justement le fait que Murray Gold ait un style qui ne ressemble à personne, me voila bien!

Pourtant, on commence plutôt bien le premier CD avec le premier morceau « I am the doctor in Utah« , avec le thème principal remixé, le tout est plein d’entrain et magnifique. Le deuxième annonce déjà la couleur, la musique est très calme, limite triste (pour un peu, ça filerai la déprime), heureusement une voix magnifique vient agrémenter le tout. Puis avec le morceau 5, « Help is on its way« , on se retrouve en plein James Bond (avec les cuivres, on s’y croit!). Réussi, mais on est dans Doctor who, c’est donc un peu HS! S’en suivent un certain nombre de morceaux d’ambiance qui sont tous plus ou moins du même acabit. Le bilan du premier CD est donc maigre, seul le premier morceau sort du lot.

Le deuxième CD part d’un meilleur pied, puisque avec les morceaux 2 et 3, on retrouve le coté énergique et enjoué du Doctor. Mais très vite, une nouvelle fois, on retombe sur les morceaux calmes, déprimants. Par moment, on retrouve des bribes de Doctor, comme dans le morceau Lost in wrong stream, ou des petits intermèdes sortis d’on ne sait ou comme dans The hotel prison ou Tick Tock. 5:02 PM vient nous réveiller un poil de l’ennui, avec son coté enfantin et décalé. Mais au final, ce deuxième CD reste dans la même veine que le premier.

Mon avis

Plutôt bon public en général, je n’aime pas faire de critique négative. Mais là, force est de constater que le courant ne passe absolument pas malgré de nombreuses ecoutes! Mais pourquoi ce constat alors que je suis vraiment très fan des premières BO?

Je vais essayer d’être le plus impartial et objectif possible :

  • La tonalité d’ensemble est assez morne, triste, ce qui pour moi ne colle pas à l’ambiance d’un Doctor Who. Le docteur est un barge qui vit des aventures toutes aussi barges, mais cela ne transparaît pas du tout ici (alors que c’était le cas des autres BO). Du coup, à l ‘écoute, on ne finit par ne plus écouter que d’une oreille, tant cela reste sur cette ambiance déprimante et monocorde, on finit même par s’ennuyer par moment!
  • La musique est « standard », lisse, sans aucune prise de risque, on se croirait dans une quelconque musique d’un film Hollywoodien! Ou est passé la touche de Murray Gold? Ou est le coté enjoué, les morceaux « extravagants » des précédents opus? On est en présence d’un ersatz de BO de doctor who (presque à se demander si c’est bien Murray Gold qui est aux commandes)!

Pour ceux qui me trouverait un peu dur, ecoutez une autre BO, celle de la saison 3 par exemple, vous verrez la différence!

Je suis décidément très déçu par Doctor Who en ce moment! Après une fin de saison 6 « abrancabrantesque » (ou comment à force de trop vouloir en faire, on se prend les pieds dans le tapis), un spécial de Noël que j’ai trouvé mauvais (c’est le premier épisode du Docteur qui ne m’a pas fait voyager), il ne suffit pas de s’inspirer vaguement d’une histoire célèbre (Narnia) pour faire une bonne histoire (en plus, c’était déjà le cas l’année d’avant).

Heureusement pour les fans, le Docteur prend des vacances jusqu’à l’automne prochain, le temps  pour Steven Moffat et Murray Gold de se ressourcer…

Commander sur Amazon :


En commandant les CD avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1290 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.