The Wife

Je sais que normalement je devrais faire une introduction qui montre que j’avais des attentes sur ce film, que je connaissais le projet. Histoire de montrer mon professionnalisme en quelque sorte.
Mais je me dois d’être franc : je n’ai entendu parler de The Wife que lorsque Glenn Close a remporté le Golden Globes de la meilleure actrice pour son rôle dans ce film et qu’elle a eu une nomination aux Oscars.

Donc les seules questions qui se posent :

  • Est-ce que The Wife est un bon film avec une excellente prestation ou un film lambda avec une excellente prestation ?
  • Ou est-ce que je suis ressorti du film dans l’incompréhension la plus totale avec une haine viscérale pour le jeu de Glenn Close ?

Bon, cette deuxième question est évidemment rhétorique. Mais voyons si il est possible de répondre à la première !

The Wife est un film qui a eu une distribution qu’on pourrait gentiment qualifier de bordélique. Le film était d’abord diffusé à un festival en fin 2017, avant de sortir un peu partout fin 2018 puis finalement sort chez nous début 2019 mais pas au cinéma, uniquement sur le web.

Cela peut donner une mauvaise impression, parce que le film gagne des caractéristiques d’une patate chaude que personne ne veut vraiment diffuser. Mais finalement, j’en suis ressorti plutôt satisfait.

Cette critique ne va pas être longue car finalement, The Wife se définit sur 2 points majeurs : les prestations du combo Jonathan Pryce/Glenn Close et le thème qui fonctionne dans notre actualité.

Les deux acteurs principaux ont un jeu très complémentaire, on croit à leur couple et on croit à leur histoire. En finissant le film, je comprends les différentes nominations qu’a eu le film sur la prestation de Glenn Close. Je ne peux m’empêcher de penser qu’avoir Toni Collette à sa place pour Héréditaire serait un bien meilleur choix mais bon, les goûts et les couleurs !

#JusticeForToni

The Wife est un film sur le machisme d’une industrie. Alors forcément, à notre époque post-révolution #MeToo, le film gagne une ampleur dans son propos qui le rend plus marquant. Ajoutons ça avec un portrait d’un couple qui sonne juste et nous obtenons un résultat qui n’est pas mauvais du tout.

Les personnages secondaires sont peut-être un peu trop en retrait à mon goût (notamment le personnage incarné par Christian Slater qui pouvait gagner à être plus présent), mais globalement The Wife fait le boulot et nous offre un drame qui tient la route sans rien révolutionner. C’est un film qui correspond bien à l’ère du temps avec de bonnes prestations.

Il n’y a pas plus de prétention que ça et le film ne traîne pas en longueurs donc si vous avez un moment de libre, The Wife fait le boulot !

7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Greil

43 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.