Parasite

Bong Joon-ho, c’est l’un des tauliers du cinéma sud-coréen. Chaque sortie de l’un de ses films est un événement et la renommée du réalisateur l’a rendu connu par delà les frontières. Il s’est d’ailleurs distingué chez nous en remportant la dernière palme d’or au festival de Cannes !
Après un passage remarqué chez Netflix avec son dernier film Okja, le voici de retour dans son style de prédilection avec une histoire de famille, sobrement intitulé Parasite. Vu le curriculum vitae du bonhomme, difficile de ne pas avoir beaucoup d’attentes pour son nouveau projet. Voyons donc si Parasite est une réussite ou s’il est sur-vendu.

Pssst…. J’ai donné au film la note de 10/10 comme vous pouvez le voir donc je ne pense pas du tout que le film soit sur-vendu.
Néanmoins laissez moi expliquer pourquoi j’avais besoin d’écrire cette dernière phrase d’introduction.

Le festival de Cannes est un monde à part. Une année, Bong Joon-ho se fait huer parce que son film Okja a l’outrecuidance d’être distribué sur Netflix ce qui n’en fait pas « un vrai film ».
Seulement si on écoutait les jurés et les conditions qu’il faudrait pour qu’un film soit éligible, la plupart des films récompensés dans l’histoire du festival n’aurait rien eu.
Et cette année, Parasite est la palme d’or parce que cette fois-ci le film sort dans nos salles. Le doute était permis, est-ce que ce film était récompensé comme sorte d’excuse pour Okja ou est-ce qu’il s’agissait réellement d’une bombe ? Avec ce réalisateur et son historique, on penche naturellement vers la seconde option, mais la première n’était pas inenvisageable.

Dans mon cas, peu m’importe, je suis heureux
de voir le cinéma sud-coréen récompensé.

Parasite nous raconte l’histoire d’une famille très pauvre qui organise une arnaque pour s’immiscer petit à petit dans la vie d’une autre famille très riche. Je ne vous dirais rien de plus sur le scénario, c’est le postulat de départ mais ça part évidemment dans plusieurs directions au cours du film.

Il est difficile de vendre le scénario sans en révéler quelques détails, donc je serais vague. Parasite a un scénario implacable par son intelligence. Tous les personnages sont très bien présentés ce qui nous fait comprendre toutes les décisions qu’ils prennent. Associez ça avec un jeu constant de la part du réalisateur sur les tons et vous obtenez un petit bijoux de maîtrise.
Le film démarre avec un grand sourire pour mieux nous faire entrer dans son univers et nous infliger des coups de couteaux métaphoriques, sans jamais tomber dans le cynisme ou la pure cruauté pour autant.

On peut y ajouter un casting impeccable et une réalisation aux petits oignons avec un jeu sur les lumières et les décors vraiment intéressant. Du vrai travail d’orfèvre.

Parasite vogue entre les rires et la tension avec une telle facilité que ça en frise le naturel auprès des spectateurs. Le film traite de la lutte des classes avec un point de vue unique et passionnant.
Je ne sais pas encore si il s’agit de mon Bong Joon-ho préféré (j’hésite avec Memories of Murder) mais c’est facilement l’un de ses meilleurs films mais aussi et surtout l’un des meilleurs films de l’année. Exceptionnel.

Foncez voir Parasite au cinéma. Vraiment. Vous n’allez pas en ressortir indifférent.

Merci pour votre lecture de cette critique !
10 Note GeeKroniques
10 Visiteurs (1 vote)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Greil

42 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.