KUBO et l’Armure Magique

L’animation est un genre du cinéma qui tient une place importante dans nos agendas de sorties, qu’elle soit destinée aux enfants, aux adultes, qu’elle soit « mainstream » ou plus auteuriste. Il suffit de compter le nombre de films d’animation sortis cette année pour confirmer l’intérêt du public et donc des studios dans ce type de production.

Du japonais « Le Garçon et la bête », en passant par l’incontournable géant de chez Mickey « Zootopie », sans oublier le rival Dreamworks et son « Kung Fu Panda 3 »,  l’adaptation de jeux vidéo « Angry Birds », la suite inattendue « Le monde de Dory », le frenchy « Comme des bêtes » et le lourdingue et inutile « L’âge de glaces 5″… Toute cette énumération pour constater la forte dominance d’animation 3D qui laisse peu de place à d’autres formes d’expression de cet art.

Et bien, cette semaine, je vous propose de mélanger les genres, entre animation moderne et stop motion avec « Kubo et l’armure magique » de Travis Knight.

affiche kubo et l'armure magique

« Kubo et l’armure magique » ou l’histoire d’un petit japonais qui a pour don de raconter des histoires pour le plus grand bonheur des habitants de son village. Cependant, Kubo ne sait pas encore qu’un triste destin et une histoire de famille vont venir perturber sa douce vie…

SI VOUS CLIGNEZ DES YEUX, FAITES-LE MAINTENANT

« Si vous clignez des yeux, faites-le maintenant », citation de Kubo invitant le spectateur à entrer dans son monde, son univers, dans une aventure de tous les instants. Une invitation de cette nature ne peut se refuser!!! Et pourtant, Kubo est un petit garçon à la vie paisible, il aime discuter avec les gens, leur raconter des histoires avec une mise en scène très vivante et tout en origami dont il a le secret. Il partage sa vie avec une mère aimante qui ne lui a donné qu’une seule et unique consigne : être de retour au foyer avant la tombée de la nuit. Comme on s’y attendait tous, Kubo va déroger à cette règle aussi simple que contraignante, et c’est toute une histoire de famille entre amour et magie qui va resurgir. Kubo va devoir s’enfuir pour sauver sa vie, prendre le chemin de l’aventure pour en savoir plus sur lui-même et son histoire.

UN RECIT INITIATIQUE POUR TOUS

« Kubo et l’armure magique » est un conte qui prend place dans le Japon médiéval avec tout l’exotisme et le charme que cela peut amener. Une poésie de tous les instants avec une dose d’action et le rite initiatique d’un petit garçon qui deviendra un homme qui prendra la pleine mesure de ses pouvoirs et de sa destinée. Accompagné de Madame Singe et d’un samouraï scarabée (de la poésie, je vous ai dit, pas de drogue, promis!!), Kubo ne va pas se contenter de raconter des histoires, il va affronter des monstres, reconquérir l’armure de son père, affronter ses tantes maléfiques et enfin comprendre ses origines si spéciales. Malgré une histoire prévisible, voire très balisée, ce long métrage dégage beaucoup de charme par son aspect visuel bien sûr, mais aussi grâce à son message nous parlant de transmission, d’héritage, des valeurs de la famille pour le meilleur, mais aussi pour le pire, et cette idée que le futur se construit avec le passé, mais surtout avec le présent.

kubo et l'armure magique

Rassurez vous le film n’arrive pas seulement à parler aux adultes, il va aussi chercher les plus jeunes par son rythme, son humour jamais lourd surtout amener par notre grand scarabée et les chamailleries entre nos trois protagonistes. Pas sur que la poésie et les quelques sous textes soient complètement saisis par les enfants, mais je mets ma main à couper (par un sabre forcément) que le visuel époustouflant de film d’animation amènera une dose d’émerveillement à toute la famille.

STOP MOTION ET EMOTION

Je dois avouer que l’argument « stop motion » est ce qui m’a donné envie de voir ce film, un savoir-faire que le studio Laîka applique depuis des années avec des films comme « Coraline », « l’Étrange Pouvoir de Norman » ou encore « Les Boxtrolls« . Le stop motion ou animation en volume consiste à prendre des objets réels et à les animer à la manière d’un dessin animé. Un travail de patience, complexe, mais au résultat qui fait toujours mouche, une sensation de voir évoluer des personnages physiques et palpables, une sensation que personnellement l’animation moderne voire le dessin animé n’arrive jamais à combler. « Kubo et l’armure magique » reste donc dans la lignée créatrice du studio américain avec un subtil mélange entre animation moderne pour les décors et cette fameuse technique du stop motion. On y parle d’origami, on utilise le stop motion et l’animation assistée par l’informatique et même l’animation dite traditionnelle lors d’un générique de fin. Là encore, on reste dans l’idée de parler du passé pour écrire le présent et préparer l’avenir.

kubo et l'armure magique

L’ÉVEIL DES SENS !!!

Je viens de me relire et un mot me saute aux yeux : sensation !! Sensation ou la stimulation des sens que ce long métrage provoquera chez les spectateurs. Le premier qui me vient à l’esprit est forcément la vue, les images de ce film et l’habile mélange de différentes techniques d’animation sont magnifiques avec des jeux de lumières et d’échelles qui pétillent à la rétine. L’ouïe également, un sens que le cinéma a réussi à intégrer dans son histoire, et qui dans le cas de notre film sera stimuler par une bande originale de grande qualité entre sonorités authentiques du Japon médiéval, mais aussi à travers le travail effectué sur l’ambiance sonore et la recherche de l’émotion constante, véritable moteur dramatique de cette oeuvre. Encore moins évident, le toucher, le sens le plus compliqué à provoquer sur le public, et pourtant « Kubo et l’armure magique » réussi également à ce niveau avec tout ce qui touche aux matières (tissu, papier, métal), mais aussi sur les éléments de la nature (feu, vent et eau). Vous allez surement me faire remarquer qu’il manque deux sens, le gout et l’odorat, et à cette remarque juste, je répondrai qu’il serait de bon gout d’aller voir « Kubo et l’armure magique », car mon nez me dit que ce film rencontrera un succès critique et spectateur. Vous pouvez faire confiance à mes sens…

À voir? Une belle histoire qui titille les sens et l’envie de partir à l’aventure. Un film qui mélange le passé et le présent pour nous parler d’héritage et d’avenir avec une inventivité de tous les instants.

[amazon_link asins=’B01M5FED93,B01M28M0JM’ template=’grille3′ store=’chezmat-21′ marketplace=’FR’ link_id=’6e36304d-e79f-11e6-95b5-553ecf0425ca’]

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
On a aimé
  • Une belle histoire entre famille, héritage et aventure !!
  • Une animation mélangeant le stop motion, l'origami et des techniques plus modernes.
  • Un film qui s'amuse avec nos sens.
On a pas aimé
  • Une histoire prévisible mais avant tout destinée à un jeune public.
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Anthony

Grand consommateur de films, mais attention : j'aime la qualité!!! SF, fantastique, action, réflexion, comédie, français, étranger, drame, biopic, etc, etc, ... du moment que c'est fait avec le cœur et non avec les pieds!!!

79 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.