Invisible Man

Leigh Whannell est surtout connu comme étant dans l’entourage très proche de James Wan. Mais depuis quelques années, il commence à prendre son envol et à réaliser ses propres projets. Il a commencé avec le troisième Insidious (nous n’en avions pas spécialement besoin, mais bon il a le mérite d’être là), mais a surtout fait fort avec Upgrade, qui a eu d’excellents retours critiques.
Alors forcément, quand il s’attaque à une des figures emblématiques des créatures Universal avec l’homme invisible et Elizabeth Moss en tête d’affiche, difficile de ne pas considérer Invisible Man comme l’un des films les plus attendus de ce début d’année.Voyons maintenant si il s’agit de l’un des immanquables de ce début d’année !

Dark Universe, tu ne manqueras à personne !

Avant de parler d’Invisible Man en lui-même, parlons quelques lignes du contexte qui entoure la sortie du film. Il y a quelques années, Universal a voulu faire son univers partagé pour copier le succès de Disney et son Marvel Cinematic Universe. Cela a donné naissance au Dark Universe.
C’était une catastrophe. On a eu La Momie avec Tom Cruise et c’était une catastrophe. Un film commande qui amenait clairement des tonnes de suites mais qui n’était tout simplement pas un bon film. Il transpirait le cynisme par tous ses pores.
Au lieu de nous proposer un reboot ou une nouvelle tentative, Universal a accepté sa défaite et propose maintenant les droits d’exploitation des monstres classiques pour avoir des films d’horreur qui ne sont pas liés, mais qui ont le mérite d’être potentiellement intéressants.

Blumhouse était sans doute LA boîte de production parfaite pour un projet du genre. Alors eux à la production et Leigh Whannell à la réalisation ne pouvait être qu’une bonne idée en comparaison avec ce que Universal pouvait proposer. Chapeau à eux de reconnaître leur échec. Peu de studios à Hollywood en sont capables.

La peur par le vide

Si vous n’êtes pas fan des films à tension, je pense qu’Invisible Man ne sera pas pour vous. L’histoire globale du film est très simple : si votre ex psychopathe devenait invisible et se décidait à ruiner votre vie, comment réagiriez-vous ?

Le pitch semble simpliste, mais l’exécution fait tout dans le cas présent. Invisible Man est réellement un excellent thriller. Leigh Whannell maîtrise parfaitement la réalisation et les cadres, en jouant beaucoup sur les espaces vides pour créer de la tension. La caméra laisse beaucoup d’espace à du décor, mais le fait qu’on sache qu’il y a en fait bien quelqu’un crée une tension constante vraiment bien dosée.

Nous avons de vraies scènes lourdes dans leur ambiance ici et là dans le film et ça fonctionne vraiment bien.

Cela fonctionne si bien pour une raison : la prestation d’Elizabeth Moss.

Je prends de l’avance mais je le dis : arrivée la saison des récompenses, il ne faudra certainement pas oublier Elizabeth Moss dans les catégories Meilleure actrice !

Elizabeth Moss fait du film un immanquable en salles. J’ai tout simplement été bluffé par toutes les nuances de son jeu, tout en ressentant une terreur qui est bien réelle pour beaucoup de femmes dans notre société qui n’arrivent pas à se faire entendre. C’est un film féministe, qui n’est pas sur le féminisme mais qui délivre son message sans pour autant nous l’imposer. C’est un jeu d’équilibre qui est ici bien réussi selon moi.

Alors forcément, quand on a un script solide avec une prestation brillante et une réalisation aux petits oignons, que demander de plus sincèrement ? Pourquoi est-ce que je ne lui ai pas donné la note maximale ?

Cela est en raison du dernier acte du film. Ne vous en faites pas, vous pouvez continuer de lire les prochaines lignes sans risques, je ne spoilerais rien.

La fin du film arrive de manière un peu trop rapide à mon goût. Ce n’est pas une mauvaise fin, je ne dis pas ça.
Mais elle arrive peut-être un poil trop rapidement, ce qui peut laisser une impression que le budget arrivait à son maximum et qu’on ne pourrait pas avoir 10 minutes en plus.

Ce n’est pas un défaut majeur, surtout que le rythme du film est encore une fois très bon jusqu’ici. Mais c’est suffisamment présent pour que je ne puisse pas en tenir compte.

Néanmoins, je ne peux que vous encourager à aller au cinéma pour voir Invisible Man si ce n’est pas déjà fait. Il faut encourager les producteurs à faire confiance à Leigh Whannell. Il m’a persuadé de le suivre avec son précédent film Upgrade et Invisible Man n’est que la confirmation de mon ressenti.

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Greil

50 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.