Gemini Man

Quand on a des films comme Le Secret de Brokeback Mountain ou L’Odyssée de Pi dans son CV, on peut être sûr d’attirer des yeux.
Ang Lee n’est pourtant pas à l’abri de faire des films qu’on peut juger comme étant des échecs. Son dernier opus en est un parfait exemple : Un jour dans la vie de Billy Lynn. Prouesse sur la technique mais pas très intéressant pour autant, le film a fait un four au box-office. Alors forcément, quand il revient 3 ans après avec Gemini Man dont l’argument marketing principal repose encore une fois sur l’aspect technique… Les craintes sont de mises.
Est-ce que Gemini Man n’est qu’un bel emballage autour d’un bonbon sans saveur? Ou est-ce qu’il a vraiment quelque chose à dire ?

Avant de commencer…

Avant de parler du film en lui-même, prenons le temps de parler des conditions dans lesquelles j’ai vu le film car il s’agit d’un élément important.
Le film a été tourné en HFR 120 images par secondes. Il s’agit en gros d’une technologie très récente, qui n’est donc pas utilisée dans toutes les salles de cinéma.
Si vous souhaitez voir le film dans les meilleures conditions possibles, renseignez-vous sur les cinémas proposant des salles adaptées à ce genre de séance.
Pour ma part, je suis allé à une séance classique en 2D. Malheureusement, avec mes lunettes de vue, la 3D est juste une raison pour moi de porter une deuxième paire au-dessus de la première. Et de sortir de la salle avec une migraine.
Je ne pourrais donc pas aborder le film sur cet élément en particulier. On voit les scènes qui sont clairement là pour mettre en avant la technologie. Mais je ne peux pas avoir un avis précis sur la question. Ne souhaitant pas tomber dans l’à peu près, je préfère m’abstenir. J’espère que vous me comprendrez.

Will Smith vs. Will Smith

Gemini Man repose donc sur un pitch très simple mais qui a le mérite d’intriguer! Will Smith est un tueur à gage qui se retrouve poursuivi par son clone rajeuni. Il va essayer de comprendre toute cette histoire.

L’un des points où le film était attendu au tournant concernait les effets spéciaux pour la version rajeunie de Will Smith. C’est devenu un vrai challenge à Hollywood ces dernières années de nous proposer quelque chose de réellement bluffant visuellement.

Pour Gemini Man ? Mouais. Mi-figue, mi-raisin.

Sur certains plans, le résultat sera réellement bluffant. Mais sur d’autres, ça sera tellement voyant qu’il y a un aspect brouillon qui sort le spectateur du film.
Impossible de savoir si c’est un manque de temps pour les équipes gérant les effets spéciaux (vu l’habitude d’Hollywood, on va miser que oui) ou un problème de budget mais le résultat final n’est pas une réussite complète. La différence est trop voyante entre certaines scènes que c’est impossible d’être impressionné par le résultat final.

Il y a une lecture un peu méta qu’on peut rajouter au film. Un acteur comme Will Smith qui a clairement perdu de la popularité après ses dernières années de carrière poursuivi par une version jeune qu’on associe dans notre inconscient à sa période d’or.
Mais étant donné que c’est un scénario qui traîne depuis 1997 et qu’il y a eu plusieurs autres acteurs associés au projet au fur et à mesure des années, cela ne va pas plus loin qu’une sur-interprétation que l’on fait nous-même.

Heureusement qu’il a le physique…

Au delà d’être un film poussant un peu plus loin les limites sur la technique, Gemini Man est avant tout stupide.

Il m’est impossible de vous parler d’une scène spécifique qui ruine le film car cela arrive dans les 5 dernières minutes. Jusqu’à la fin, nous avions simplement un film d’action sympathique. Il n’y avait rien d’extraordinaire, mais le duo Will Smith / Mary Elizabeth Winstead fonctionne et l’action est correcte.
Nous ne sommes pas sur un Taken 3 ou un Jason Bourne, je vous rassure. On comprend ce qu’il se passe à l’écran, la caméra n’est pas tenue par une personne atteinte de Parkinson.

Je ne vous spoilerais donc pas. Mais je peux simplement vous dire qu’une scène à la fin est d’une telle ampleur dans sa stupidité qu’elle ruine rétroactivement tout l’investissement émotionnel qu’on pourrait avoir (qui n’était déjà pas énorme).
Ne tirons pas sur l’ambulance, mais disons que lorsqu’on voit au générique de fin un des scénaristes de Game of Thrones (David Benioff) apparaître, le réflexe est de penser qu’il n’est définitivement pas bon avec les fins.
On pourrait penser que j’en fais des caisses! Mais je vous assure, c’était tellement idiot qu’il y avait une impression de voir le film se tirer une balle dans la tête.

Réussir à ruiner à ce point le propos et l’histoire du film en à peine 30 secondes à 5 minutes de la fin est prodigieux.

Gemini Man n’est pas un film qui vaut le coût supplémentaire que vous devriez mettre dans votre place de cinéma pour avoir une séance spéciale. Le script n’est pas là et même si l’action est sympathique, il n’y a rien de réellement transcendant. Tout comme les effets spéciaux sur le clone de Will Smith, élément pourtant vendu comme central.
On pourrait passer outre, mais sa fin totalement ratée n’est que le bouquet final laissant un sentiment de frustration chez le spectateur.

Gardez votre argent, il y en aura d’autres des films qui repoussent les limites techniques. Et on espère qu’ils seront meilleurs.

4.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Greil

42 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.