Garo Gaiden : Tougen no Fue

Ce film de Garo se déroule après la saison 2 de la série (Makai Kishi), c’est le deuxième film après Soukoku no Maryuu (pour ceux qui seraient perdus dans la chronologie, je vous invite à consulter mon dossier sur Garo). Cette fois, ce sont les femmes qui sont à l’honneur, puisque l’on va retrouver les prêtresses Jabi (Yasue Sato) vue dans la saison 1, Rekka (Mary Matsuyama) découverte dans le film Red Requiem et Rin (Yuzumi Shibamoto) vue dans l’épisode spécial la bête du soleil de minuit. Rekka continue de perfectionner son art auprès de son ainée Jabi. Mais il lui reste encore des progrès à faire, elle ne parvient pas encore à exécuter une super attaque de feu que Jabi tente de lui inculquer. Et là ou la cadette tente de forcer les choses, Jabi lui recommande la patience et la prudence.

vlcsnap-2014-08-09-01h14m11s36 vlcsnap-2014-08-09-01h16m46s48

A

lors que Rekka part au Kantai, Jabi reçoit la visite d’une prêtresse dénommée Agi (Kumi Takiuchi), un agent secret du sénat. Elle demande à Jabi de l’accompagner dans la forêt du nord. Elle est à la recherche d’un puissant artefact, la flûte Tougen. Elle a été crée par le prêtre Makai Sougen, qui à utilisé sa force vitale pour la créer. Elle possède le pouvoir de repousser les Horrors, voir même de les tuer si celui qui en joue est puissant. Mais, revers de la médaille, utilisée par un Horror, elle peut accroître son pouvoir. La mission de la prêtresse est d’apporter cette flûte au sanctuaire de la forêt du Nord afin de la mettre à l’abri. Mais elle met en garde Jabi, une prêtresse passée du côté obscur à déjà tenté de lui dérober la flûte, la prudence s’impose donc!vlcsnap-2014-08-09-00h57m29s244

Pendant ce temps, Rekka va rencontre Magui (Miku Oono), une jeune prêtresse un peu fantasque qui transporte une flûte très précieuse, la flûte Tougen, celle-là même évoquée par l’agent secret. Elle est poursuivie par une horde de morts-vivants et malgré l’aide apportée par Rekka, l’un d’entre va blesser gravement Magui et s’enfuir avec la flute. Rekka va donc se mettre en quête de la flute. Mais lorsque son chemin va croiser celui de Jabi, les deux amies vont s’affronter pour mettre la main sur la flûte. La situation semble bien confuse de part et d’autre! Qui tire donc les ficelles? Rin qui a pris conscience que quelque chose ne va pas, parviendra t-elle à porter assistance à ses deux aînées?

Mon avis

U

n film quasi exclusivement avec des protagonistes féminines! Il y a bien Shiguto (Yousuke Saito) le prêtre Makai vu aussi dans le film Red Requiem, mais très vite on découvre qu’il est plus un boulet qu’autre chose! Il ne va pas servir à grand chose à Rekka et Jabi! En tout cas,  je suis plutôt content de ce retour des prêtresses dans une histoire assez sympa, avec des faux semblants et une flûte à double tranchant (pas facile d’en jouer!). Bref, on s’amuse à chercher qui dit vrai et qui brouille les pistes pendant un bon moment! Mais en plus d’être charmantes, nos deux prêtresses ont oubliées d’être bêtes et finiront pas démêler le vrai du faux et on aura droit à notre « boss de fin » habituel! On notera quand même les effets spéciaux en progression (par rapport aux deux premières saisons), et qui sont plutôt pas mal. Et coté baston, c’est plutôt pas mal, les prêtresses assurent avec les pinceaux et sorts!

vlcsnap-2014-08-09-01h17m35s27 vlcsnap-2014-08-09-01h20m49s176

Reste qu’a force, Garo finit par user des mêmes cordes un peu trop souvent! Le coup du père mort qui apparaît en vision pour donner un coup de boost au héro, cela a déjà été fait avec Kouga, le chevalier d’or. Cette fois, c’est Rekka qui va avoir droit à une visite de son père pour l’aider à lutter contre les Horrors. Certes, c’est toujours un moment émouvant, mais faudrait pas qu’on y ai droit à chaque fois non plus! Et puis, il y a les trucs tellement évident, que c’en est un peu agaçant! La super attaque du début que Rekka ne parvient pas à maîtriser, c’est pile-poile l’attaque que les deux prêtresses vont utiliser dans le combat final! Tellement prévisible! Et puis du côté jeux d’acteurs, ça reste du Garo, c’est toujours un peu faible, mais on sent l’envie de bien faire quand même!

vlcsnap-2014-08-09-01h16m04s147 vlcsnap-2014-08-09-01h17m50s176

Au final, un film qui plaira aux amateurs de la première heure de la franchise Garo. On regrettera que finalement le film n’apporte rien à la trame globale et à ce titre reste un simple spin-off divertissant. Le film est dispo en fansub chez Jmister, qui fait un boulot monstrueux sur Garo (et pas que). Un grand merci à lui!

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1277 articles

Une réflexion sur « Garo Gaiden : Tougen no Fue »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.