Garo : Red Requiem

Red  Requiem est le premier film de Garo. Il se situe entre la saison 1 et la saison 2. Il met en scène un nouveau personnage : Rekka (Mary Matsuyama), une jeune prêtresse talentueuse avec un caractère bien trempé ! Depuis toujours, elle rêve de devenir un chevalier Makai pour exterminer les Horrors. Mais le fait qu’elle soit une femme l’empêche tout simplement de devenir un chevalier. « Dura lex, sed lex » !

Sa première rencontre avec Kouga (Ryosei Konishi) sera quelque peu explosive ! Sur la trace de Karma (Saori Hara), un Horror particulièrement dangereux, Kouga va croiser le chemin de Rekka et de ses deux disciples Akaza (Masahiro Kuranuki) et Shiguto (Yousuke Saito). Lorsque Rekka apprendra que Kouga est sur la piste de Karma, elle va voir rouge ! Karma est « sa » proie. On découvrira un peu plus tard que son père a été tué par Karma, ce qui explique son acharnement à retrouver l’Horror.

vlcsnap-2013-09-01-13h45m25s190 vlcsnap-2013-09-01-13h45m43s117 vlcsnap-2013-09-01-13h46m57s89 vlcsnap-2013-09-01-13h46m09s119

La quête de Kouga va être particulièrement ardue, car Karma utilise les miroirs pour se déplacer et attirer ses proies humaines. Cela la rend particulièrement difficile à appréhender, d’autant que tous ceux qui ont tenté de la traquer à travers les miroirs n’en sont jamais revenus. Le premier affrontement avec Karma va d’ailleurs mal tourner pour Kouga car Karma va « attirer » son armure dans son miroir, privant ainsi le chevalier de son avantage.. Comment Kouga va-t-il pouvoir faire face ainsi diminué ? Il va lui falloir la pleine coopération de Rekka !

Mon avis

Le film explore ce qui va devenir le fil rouge de la saison 2 : l’équilibre entre prêtres et chevaliers. En effet, les prêtres Makai ont vus le jour bien avant les chevaliers. Ce sont d’ailleurs eux qui ont créés les chevaliers pour lutter plus efficacement contre les Horrors, ces derniers disposant d’une plus grande force de frappe. Certains prêtres aimeraient donc retrouver le devant de la scène et être en première ligne pour combattre les Horrors plutôt que de rester en soutient des chevaliers Makai.

Rekka, à sa manière, souffre aussi de cet état de fait. Elle rêve depuis toujours d’être un chevalier et souhaite utiliser ses dons pour combattre les Horrors. Il faut dire qu’elle est plutôt bonne à ce petit jeu et ses sorts sont redoutables (d’ailleurs les effets sur ses sorts aquatiques sont pas mal faits). Mais tout cela est régi par des règles anciennes (et machos) qu’il est impossible de remettre en cause. Les costumes des prêtresses sont réussis. A la fois sexy et classe, en plus, il faut dire que les actrices choisies sont de belles plantes, que cela soit pour Rekka ou Jabi (même si elle n’apparait pas ici).

vlcsnap-2013-09-01-13h49m30s78 vlcsnap-2013-09-01-13h59m43s56

L’affrontement final est lui aussi épique, avec un fort coté jeu vidéo version affrontement du boss final, mais rappelle un peu trop celui de la fin de la saison 1 pour être réellement surprenant. On y retrouve une méchante en petite tenue et au format « géant ». Pas désagréable, mais un petit côté de déjà vu !

vlcsnap-2013-09-01-13h51m21s163 vlcsnap-2013-09-01-13h51m28s209 vlcsnap-2013-09-01-13h51m50s205 vlcsnap-2013-09-01-13h55m27s40

Rekka faisant son retour en saison 2, il est conseillé de voir ce film avant d’attaquer la saison 2 ! De même la bestiole qui ressemble vaguement à un poisson que l’on voit en début de saison 2 est un cadeau de Rekka à Kouga, on comprend mieux son rôle en ayant vu le film. Et comme je le disais un peu plus haut, il est une excellente introduction à la thématique de la saison 2.

Un petit mot du générique que j’ai trouvé sympa, avec un coté sexy avec ses corps nus en ombres chinoises (qui rappelle d’ailleurs pas mal ceux de James Bond) et qui utilise également abondamment les miroirs. Le premier générique de la saison 2 reprendra d’ailleurs cette façon de faire (sans les miroirs).

vlcsnap-2013-09-01-13h42m40s66 vlcsnap-2013-09-01-13h42m54s193 vlcsnap-2013-09-01-13h43m07s74 vlcsnap-2013-09-01-13h43m36s114

Garo continue de mettre en place son univers, avec son aspect gothique sexy, un ton résolument sombre et adulte qui m’a plus d’emblée. Cet univers est donc à découvrir ! Malheureusement, il n’est pas aisé d’y accéder en France. On peut malgré tout compter sur le travail réalisé en fansub qui permet (en cherchant un peu) de découvrir la série. Mais un travail d’adaptation « pro » permettrais de mieux appréhender la richesse de l’univers ! Avis aux amateurs !!

Garo : Red Requiem
7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1275 articles

2 réflexions sur « Garo : Red Requiem »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.