La Folle Histoire de Max et Léon

Ah le cinéma français! Ce monstre qui hante mes nuits avec son choix unique à en faire rougir Morphéus : d’un côté les comédies bien franchouillardes aux allures de téléfilm avec son cerbère du box-office, Kad Merad, Dany Boon et Kev Adams, et de l’autre, des films plus intimistes qui se regardent le nombril en espérant le César avec une ambition dite auteuriste. Ouais, je suis aigri, et je l’assume. J’ai envie que le cinéma français se diversifie, propose des genres et des styles plus tranchés. À quand un Apatow ou un Del Toro made in France?

J’arrête de faire mon syndicaliste CGT des spectateurs de cinéma et je vais plutôt m’atteler à vous parler d’un film français, un premier film en plus, de garçons qui vous diront forcément quelque chose : le Palmashow. Internet, télévision, parodies en tous genres, et donc en ce 1 novembre, au cinéma avec «La Folle Histoire de Max et Léon».

la_folle_histoire_de_max_leon-affiche

COLLABOS, NAZIS, RÉSISTANTS ET MARIAGE AVEC LE VENT

«Est-ce qu’on est obligé de choisir la France?», extrait de la bande-annonce du film «La Folle Histoire de Max et Léon» auquel je réponds immédiatement: OUI!!! Un grand oui, même. «Max et Léon» est une comédie d’aventure qui se place à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Notre périple commence au cœur de la France, avec Max et Léon (le titre nous mettait sur la piste, quand même), deux gros branleurs qui ont pour passe-temps d’essayer de travailler, de draguer tout ce qui bouge et de boire un peu, beaucoup, trop… La guerre éclate entre la France et le 3ème Reich et nos deux malheureux se retrouvent enrôlés dans l’armée française et trimbalés du front de guerre, à la Syrie, de Londres à Vichy. Voilà le synopsis du film, mais surtout l’histoire racontée par Max et Léon, habillés en SS, dans un bar pour justifier de leurs accoutrements face à des résistants un poil nerveux. «Max et Léon» a tout de la comédie, mais aussi du film d’aventure, d’action, de guerre et d’une belle amitié entre 3 amis d’enfance : Jonathan Barré, Grégoire Ludig et David Marsais.

max-et-leon-palmashow-16-youtube-palmashow

Jonathan derrière la caméra, Grégoire et David pour faire vivre les images, c’est la formule gagnante du Palmashow, de leurs débuts sur le net, par la suite à la télévision sur Direct 8, D8 et maintenant C8 (le chaîne change du nom, mais le Palmashow ne bouge pas) et maintenant au cinéma. Grande force de ce trio, la fidélité et une grande famille d’acteurs pour les épauler dans leur folle aventure à eux. Le casting de ce film est hallucinant d’éclectisme et représente assez bien le potentiel d’acteurs en France. Des confirmés Dominique Pinon (l’acteur fétiche de Jean Pierre Jeunet) et Bernard Farcy (le commissaire préféré des Français), des copains de toujours comme le génial Julien Pestel et Baptiste Lecaplain, du mytho Jonathan Cohen accompagné de Kyan Khojandi, un peu d’internet aussi avec Vincent Tirel et Adrien Menielle, des guests de qualité, des surprises, mais aussi des acteurs à découvrir. Un vrai film chorale dans un projet ambitieux qui n’a pour prétention que de nous rire, de proposer un vrai film de cinéma dans la veine des grandes comédies françaises populaires. Mon dieu, ça fait du bien, quel soulagement!!!

C EST CHOUETTE, EUGENE

Bien sûr que c’est chouette, Eugène!!! En plus de faire rire, «La Folle Histoire de Max et Léon» a l’ambition de raconter des choses et de mêler les formes d’humour et les références propres à l’équipe du Palmashow. Film de guerre, comédie française, on pense immédiatement à «La 7ème compagnie» ou à «La Grande Vadrouille, grandes références du genre que «Max et Léon» respecte sans jamais imiter et en y ajoutant leur propre sauce et leur humour. En terme d’humour d’ailleurs, on peut aussi penser aux Monty Python pour le burlesque, la rythmique des vannes que ce soit dans le comique de répétition, de situation et l’absurdité totale. Il y a même de l’Indiana Jones, référence totalement assumée par Jonathan Barré, pour cet aspect aventure et voyage au bout du monde, sans oublier un peu de Michael «fucking» Bay pour la mise en scène de l’action et évidemment d’ explosions. J’avais peur que le passage de formats courts (parodies musicales ou sketchs) au format long métrage soit difficile pour le Palmashow, et bien non, le changement d’écran s’opère avec une facilité déconcertante pour mon plus grand bonheur.

la_folle_histoire_de_max_leon

S’inspirer, c’est bien, aligner ses références, c’est cool, mais «La Folle Histoire de Max et Léon» est à un film avec sa propre identité. Le duo Ludig/Marsais se connaît par cœur et cela se voit à l’écran, l’équilibre entre les deux est parfait et chacun à de quoi s’exprimer sans marcher sur les pieds de l’autre. Le Palmashow n’a pas oublié ce qui fait l’une de ses grandes qualités : la parodie. S’inspirant de la propagande nazie, on assiste à des parodies hilarantes et surprenantes qui renforcent l’identité du film, s’amuse à nous faire réfléchir sur le monde de la publicité (propagande actuelle d’un monde libre) et redonne du rythme à une comédie qui ne peine jamais sur 1h38. Niveau musique, on reste en famille avec les compositions de Charles Ludig qui donne beaucoup d’ampleur à un long métrage qui ira même lorgner sur la comédie musicale.

À voir? J’étais fan du Palmashow avant «Max et Léon» et je le reste pour ce projet ambitieux, mais pas prétentieux qui nous offre de l’aventure, de l’action, de l’humour et surtout une folle aventure entre amis.

Love and Appreciate!!!

[amazon_link asins=’B01MT13FSX,B01LTHZTU8′ template=’grille3′ store=’chezmat-21′ marketplace=’FR’ link_id=’4be79811-04b5-11e7-ba3e-9b1d05b2b639′]

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7.5 Note GeeKroniques
8 Visiteurs (1 vote)
On a aimé
  • Une comédie d'aventure de grande qualité !!!
  • Projet ambitieux, porté par une équipe de potes.
  • Un vrai projet de cinéma aux multiples références.
On a pas aimé
  • Un mélange d'humour, de parodie qui ne correspond plus aux standards actuels, le public suivra-t-il??
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Anthony

Grand consommateur de films, mais attention : j'aime la qualité!!! SF, fantastique, action, réflexion, comédie, français, étranger, drame, biopic, etc, etc, ... du moment que c'est fait avec le cœur et non avec les pieds!!!

79 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.