ALLIES

La Seconde Guerre mondiale marche toujours au cinéma, c’est indéniable!!! On a eu l’occasion de parler dernièrement de «La folle histoire de Max et Léon», de «Tu ne tueras point», mais aussi du «Pont des espions» l’année dernière, et j’ai bien envie de continuer à rester dans cette période meurtrière de l’histoire avec le dernier long métrage en date de Monsieur Robert Zemeckis : «Alliés».

allies

«Alliés», l’histoire de Max Vatan et Marianne Beauséjour, deux espions alliés, qui doivent former un couple fictif pour une mission à Casablanca. Les faux semblants vont faire naître une véritable histoire d’amour, une histoire qui devra résister aux bombardements allemands sur la ville de Londres, mais aussi aux soupçons de trahison.

«UN MARI OFFRIRAIT UNE CIGARETTE À SA FEMME AVANT D’ALLUMER LA SIENNE»

«Un mari offrirait une cigarette à sa femme avant d’allumer la sienne», dialogue prononcé par Marianne Beauséjour (Marion Cotillard) à Max Vatan (Brad Pitt). Max est un espion canadien fraîchement débarqué sur le sol marocain, terre française à l’époque et donc Allemande depuis la mise en place du régime de Vichy et de la domination du 3e Reich. Il doit prendre l’identité d’un français aimant et aimé par son épouse déjà bien implantée dans la vie mondaine de Casablanca. Leur véritable mission est de rentrer dans les petits papiers d’un officiel allemand pour l’éliminer avec la manière durant une réception. De cette association d’espions va naître une véritable histoire d’amour à la tension sexuelle palpable, une romance qui va durer au-delà de la mission marocaine à Londres avec un enfant à la clef.
Brad Pitt plays Max Vatan and Marion Cotillard plays Marianne Beausejour in Allied from Paramount Pictures.

«Alliés» est un film qui nous parle de tension. Tensions sexuelles, tensions sensuelles, et sentimentales entre Max et Marianne. On va suivre l’évolution d’un duo d’espions devenu couple, la naissance d’une passion de chic, de charme et de choc. Faudrait pas oublier qu’on est en plein conflit mondial avec de l’espionnage, du contre-espionnage et surtout des tensions géopolitiques permanentes!! Il y a aussi des tensions psychologiques pour Max qui devra se confronter à ses supérieurs hiérarchiques et sur le doute autour de l’identité de son épouse, en mettant de coter sa famille, ses sentiments et ses convictions personnelles.

«FERME CES FOUTUS BOUTONS»

Ce qui est bien avec Zemeckis, c’est sa façon de nous conter les histoires, ou plutôt l’histoire dans l’Histoire. Dans «Alliés», il nous propose un film d’espionnage, de guerre et d’amour et cela sans jamais se perdre et déséquilibrer le récit. Cette notion d’équilibre est également présente dans le traitement de ses deux héros amoureux. Zemeckis a fait le choix judicieux de filmer son histoire dans l’ordre chronologique afin de garder la sève et l’authenticité de la première rencontre à l’écran de ses acteurs stars: Brad Pitt et Marion Cotillard.

allies

En effet, l’alchimie entre Pitt et Cotillard est immédiate et fonctionne à merveille. Brad Pitt, malgré un visage bouffi, débute le récit avec une interprétation très froide et distante pour petit à petit nous chercher dans l’émotion. Une évolution du jeu qui colle parfaitement à l’évolution de son personnage et de sa relation avec Marianne. Marion Cotillard, notre Française qui marche toujours à Hollywood, est elle aussi au niveau du film et de son partenaire à l’image. Une femme forte très avenante, totalement à l’opposé de Max, avec un jeu qui ne fait pas seulement douter son espion de mari, mais aussi le spectateur qui veut croire à cette histoire d’amour parfaite à deux doigts du fantasme. Je trouve que Marion Cotillard commence vraiment à se constituer une très belle carrière aux USA, beaucoup de cohérence et de flair dans ses choix de longs métrages («Macbeth» ou encore «The Immigrant» pour ne citer qu’eux). Il est loin le temps de la polémique injustifiée sur sa mort foirée par Nolan dans le «Dark Knight Rises»!!!

JEU DE MIROIRS POUR CINÉMA RAFFINE

Robert Zemeckis, son cinéma fonctionne et fonctionnera toujours chez le spectateur que je suis. Comme beaucoup, j’ai fait la connaissance de Robert avec la trilogie des «Retour vers le futur», mais aussi avec des films comme «A la poursuite du diamant vert» ou encore «Qui veut la peau de Roger Rabbit?». Zemeckis est aussi reconnu et apprécié pour sa faculté à faire évoluer et améliorer le cinéma sur son aspect technique. Une sorte de savant fou qui ose jouer avec la 3d dans «The Walk» (film sorti il y a un an, injustement passé inaperçu) et le virtuel à travers des œuvres comme le «Pole express» ou «La légende de Beowulf» entre autres.

Toute cette expérience technique se voit dans «Alliés», une maîtrise qui transpire à l’écran. Dès les premières scènes, j’étais conquis!!! Zemeckis, à travers son montage et sa réalisation, alterne des moments calmes et cosy qui nous permettent de profiter de la romance de nos héros, des décors londoniens et marocains, mais aussi des costumes et véhicules, à des moments de tensions qui donnent beaucoup de rythme à cette histoire entre actions, suspense et émotions. Il y a aussi des idées de mouvements de caméra ingénieux qui renforcent l’ambiance générale du film et qui ne donnent pas cette impression de tour de manège pour tenter de justifier le prix de notre place de cinéma. Je peux citer par exemple, une scène d’amour dans une voiture en pleine tempête de sable (quand je parlais de fantasme, je n’étais pas loin!!!) dans laquelle la caméra tourne à 360° sans jamais que ce mouvement nous paraisse faux et/ou illogique. Du grand art!!

brad-pitt-et-marion-cotillard-dans-le-film

Le cinéma de Zemeckis, je le résume très grossièrement comme la volonté de nous raconter de belles histoires à travers des personnages entiers via un mélange de techniques de réalisation modernes et traditionnelles pour nous permettre de vivre des expériences sensorielles, sans jamais faire dans le tape à l’œil vulgaire et faussement immersif. Au final, «Alliés» est surtout une histoire de regard et de jeux de miroirs, le regard sincère et intense de deux amants éperdument amoureux, mais aussi des regards détournés par des miroirs qui nous montre les doutes de Max et les secrets de Marianne…
À voir? Parce qu’un film de Zemeckis, ça ne se refuse pas!!! Pour son duo d’acteurs glamour et son histoire entre sentiments, drames et espionnage!!!

Commander sur Amazon


7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
On a aimé
  • Une belle romance sur fond de 2eme Guerre Mondiale et d'espionnage.
  • Un duo d'acteur aussi talentueux que glamour.
  • Une réalisation ingénieuse au service de la tension.
On a pas aimé
  • Une Happy End un poil forcé.
  • Une VF de Brad Pitt un poil risible mais si justifiée.
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Anthony

Grand consommateur de films, mais attention : j'aime la qualité!!! SF, fantastique, action, réflexion, comédie, français, étranger, drame, biopic, etc, etc, ... du moment que c'est fait avec le cœur et non avec les pieds!!!

79 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.