Alita : Battle Angel

L’annonce d’une nouvelle adaptation occidentale d’un manga est toujours une excellente occasion de se rappeler du mal que l’on continue de faire indirectement à cette culture. Le budget des films en question a beau augmenter pour devenir de vrais blockbusters, le résultat final n’est jamais pleinement satisfaisant. Néanmoins, l’espoir persiste. Est-ce que le combo Robert Rodriguez / James Cameron va briser la malédiction et nous offrir un Alita qui a mis tout le monde d’accord ? Voyons ça !

Petite annonce que je fais toujours dans le cadre d’une adaptation : je juge Alita en tant que film sur ce qu’il propose, pas sur son respect du manga d’origine. Un bon film qui ne respecte pas le manga aura toujours un meilleur retour de ma part qu’un mauvais film qui traite le manga avec énormément de respect. Voilà, pour les fans… Désolé si je ne parle pas du traitement d’un personnage secondaire ou d’autres joyeusetés du genre. Maintenant, commençons !

Pour ne rien vous cacher, il serait plutôt aisé de faire une critique de ce film. On copie et colle les retours globaux sur Ghost in the Shell, on change le titre pour mettre Alita : Battle Angel et quelques détails ici et là, c’est bon, vous avez votre critique.

Je plaisante bien sûr, mais il est vrai que globalement, les points positifs et négatifs sur GitS sont très similaires.

Commençons par le positif : Alita est un très beau film visuellement parlant. Les jeux de couleurs, les effets spéciaux… C’est un vrai spectacle qui fait bien le boulot. Beaucoup de personnes étaient réticents sur les visuels du film avant qu’il ne sorte, notamment sur ce qui concerne les yeux de l’héroïne. Mais sincèrement, on oublie ça au bout de 30 secondes, ça passe très bien.

BOUH !

Le problème vient du fait qu’Alita : Battle Angel n’a pas grand chose d’autres à nous proposer en dehors de beaux plans. Le reste sonne trop creux pour être marquant.

Pour beaucoup de raisons, le soucis majeur vient du rythme du film. Alita : Battle Angel veut tellement en faire, que tout finit par être fait très moyennement. Il n’y a aucun équilibre dans le rythme global. Nous avons une grosse demi-heure au départ qui ne sert qu’à balancer un paquet d’informations sur l’univers puis ensuite on enchaîne l’action sans jamais s’arrêter jusqu’à la fin. Malheureusement, cela fait que nous n’avons aucun attachement émotionnel aux différents personnages puisqu’ils n’ont pas le temps de s’installer. On ne les connaît pas et le film ne nous permet pas d’apprendre à les connaître.

Le pire dans cette histoire, c’est que les personnages sont sacrifiés au profit d’explications qui ne sont pas toujours bien amenées. Entre l’enchaînement de flashbacks, des dialogues qui font tout sauf naturels et des pauses dans l’action pour expliquer l’univers (exemple : l’arrivée d’Alita et de Hugo dans un bar à mercenaire, avec une bonne pause pour expliquer chacun des mercenaires même si cela n’aura finalement pas le moindre intérêt dans le récit), ça rend le film rapidement indigeste. On ajoute à ça une fin qui amène très clairement à avoir une suite sans quoi il n’y aura pas le moindre sentiment d’accomplissement et on obtient Alita : Battle Angel.

C’est pas un mauvais film, c’est juste un divertissement on ne peut plus lambda. Le boulot est fait, mais ça n’ira jamais plus loin que ça. Et ce n’est clairement pas avec ça qu’on aura un jour une adaptation de mangas référence.

6 Note GeeKroniques
10 Visiteurs (2 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Greil

41 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.