Albator, corsaire de l’espace

Pour ceux de mon age, inutile de présenter Albator, aka Harlock en VO. Le capitaine corsaire a bercé notre jeunesse à tous! Mais loin de jouer sur le coté nostalgique, le film tout en 3D propose un complet dépoussiérage du mythique capitaine et de son vaisseau l’Arcadia.  Le ton ici est bien plus sombre et plus réaliste que dans les différentes séries animées. Le tout est supervisé par Leiji Matsumoto, le créateur de la série, gage d’une certaine fidélité.


A

près une rapide introduction du contexte, à savoir la mainmise de la coalition Gaia sur la planète terre et le combat mené par Albator à son encontre, on retrouve 4 candidats pirates qui souhaitent devenir membres de l’équipage de l’Arcadia. Mais un seul d’entre, Yama sera accepté à bord et il aura comme « chaperon » la charmante Kei, la seule femme de l’équipage. Mais on découvrira bien vite qu’il est en fait un espion à la solde de la coalition. C’est même le frère d’Ezra, l’amiral de la flotte de la coalition. Ces deux-là ont un sacré passif que l’on va découvrir au fur et à mesure du film.

Harlockmovie arcadia

Le plan d’Albator afin de rendre la terre accessible à tous est un peu capilotracté, mais il s’agit en fait de détruire 99 planètes (la terre y comprise) pour utiliser l’énergie déployée pour modifier le cours de l’histoire et « libérer » la terre. Car depuis l’effondrement des colonies humaines, tous cherchent à rejoindre la terre. Mais la coalition empêche quiconque d’y accéder. Sauf que Albator n’a pas tout dis à son équipage et que son passé cache de sombres secrets..

Kei albator Space-Pirate-Captain-Harlock-02 yattaran

Trailer :

http://www.youtube.com/watch?v=900GmD3KhoI&feature=player_embedded

Mon avis

J

e le précise tout de suite, je ne suis pas un fan « puriste » d’Albator, mais je me souviens d’avoir apprécié l’histoire et l’ambiance étant jeune. Je ne juge pas ici le film en fonction de son respect de l’œuvre initiale. Ceci étant établi, je peux continuer! Techniquement, le film impressionne! Il y a un coté cinématique de jeux vidéos, le début dans un bar me rappelant pas mal celles de Starcraft II, par la suite, j’ai trouvé que le chara design rappelait celui des vidéos de Final Fantasy. Car malgré le fait que l’on soit dans une production 3D, on voit tout de suite qu’il s’agit d’une production Nippone. Encore mieux, malgré ce passage en 3D, on garde bien l’esprit du dessin animé.Les textures au niveau des vêtements par exemple sont très bien réalisées et apportent un aspect quasi photo-réaliste. Idem pour les visages qui disposent d’un grain de peau très réaliste. Là ou il faut encore faire des progrès, c’est sur l’animation des visages, notamment au niveau de la bouche. J’ai trouvé par moment la voix pas toujours synchro avec les mouvements de bouche. Je ne sais pas si c’est lié à la VF (avec des voix plutôt convaincantes d’ailleurs) ou si c’est déjà le cas sur la VO. A vérifier lors de la sortie en vidéo!

Du coté du mecha design, c’est plutôt efficace aussi que cela soit au niveau des vaisseaux ou des armures intégrales, cela reste très convaincant et surtout innovant en proposant des choses qui n’ont pas un coté déjà vu! Mais le top du top reste l’Arcadia! Le vaisseau est magnifique et fout vraiment les chocottes en sortant de son nuage de fumée noire! Il faut dire que pour le coup, il est vraiment utilisé comme un navire pirate! Les vaisseaux ennemis sont éperonnés, et pris d’assaut comme à la grande époque de la piraterie! Pour l’occasion, il se retrouve doté d’une technologie alien à base de matière noire (dont on parle beaucoup dans le film) qui lui permet une autonomie illimitée et lui offre également une faculté de régénération!

Bref, une bonne claque visuelle comme l’avait été en son temps Final Fantasy les créatures de l’esprit (d’ailleurs, j’ai le Bluray à revoir). Clairement, l’animation Japonaise qui a pris son temps pour se mettre à la 3D, n’a plus aucun retard en la matière! Il faut dire aussi que le réalisateur Shinji Aramaki n’est plus un débutant en la matière, sa filmographie comportant déjà pas mal de films d’animation en 3D (Appleseed, Starship Troopers: Invasion,..). Il faut dire aussi que la TOEI à mis les moyens, le film a couté 30 millions de $, ce qui reste loin des grosses productions US, mais est déjà plutôt confortable! Le paquet a été mis également du coté des voix VO avec des acteurs et actrices connus au pays du soleil levant. On retrouve également la chanteuse Maya Sakamoto (que les fans de Yoko Kanno connaissent bien) pour la voix de Nami, le love interest des deux frères! Il faut dire qu’elle fait également pas mal de doublages (film ou animés) en plus de la chanson, c’est par exemple elle qui a doublé Padmé Amidala dans la version japonaise de Star Wars épisodes I, II, et III.

Du coté des personnages, on retrouve une partie de ceux de la série animée que l’on reconnait d’emblée :

  • Miimé (Clio dans Albator 78 et Mima dans Albator 84), elle est la dernière de sa race, les nibelungen. Elle seule est capable de s’occuper de la matière noire.
  • Kei Yuki (Nausicaa dans la VF), le second d’Albator auquel elle voue une grande admiration. La jeune femme blonde ne quitte jamais sa tenue rouge plutôt sexy.
  • Yattaran (Alfred dans la VF), l’armurier du vaisseau un peu bougon, mais qui connaît très bien le navire et son équipage.

Albator est ici presque figuré comme un super héro (il est immortel) et n’hésite pas à intervenir en personne si il faut sauver un membre de son équipage. La grande classe quoi! Mais il sait utiliser sa tête et possède quelques astuces quand il faut aller affronter une flotte complète! Cela permet d’avoir un soupçon de réalisme dans l’histoire! Comme dans l’animé, c’est un personnage sombre et torturé et qui se  balade toujours avec un oiseau sur l’épaule. On comprendra une partie des raisons à cela à la fin du film, car il est responsable de la destruction de la terre. Mais il a aussi du cœur et sait écouter les autres.

Pour moi, le film se suffit à lui même et ne s’adresse pas qu’aux « nostalgiques » qui ont vus les animés. La meilleure preuve en est que mon fils de 10 ans qui m’accompagnait a également apprécié le film sans pour autant connaître l’univers. Dernier avis : la 3D! Je ne suis pas fan de la 3D en règle générale et je préfère les séances « normales » à celles en 3D quand je le peux. Ici, pas le  choix, mais finalement, je ne le regrette pas! Il faut dire que l’espace se prête bien à cela, et que globalement à part quelques effets de flous sur des arrières plans, je n’ai pas eu trop de désagréments visuels!

Je me dis qu’avec tout ça, la « franchise » Albator en a encore sous le pied! Je verrais bien une série animée en 3D pour reprendre le flambeau du film, pas vous??

Aparté sur les multiplexes

Tu m’as pris pour crésus ou quoi?

Je vais habituellement dans un petit cinéma de quartier qui pratique des tarifs très sympa (43€ la carte de 10 places, valable pour toutes les séances) et je fuis autant que possible les multiplexes. Le prix est exorbitant, il faut souvent faire la queue et je trouve que le volume sonore est bien souvent excessif au point d’en gâcher le film. Pour Albator, pas le choix, il n’était pas programmé dans mon cinéma habituel, j’ai donc du me rabattre sur le Pathé-Gaumont à proximité! La facture est plus que salée! Pour mon fils et moi (moins de 12 ans) avec le supplément 3D et les lunettes, j’ai en eu pour plus de 20€! En encore, j’ai bénéficié du tarif réduit de la séance de 10 heure! A ce prix-là, ce n’est plus un loisir, c’est un réel luxe! Et après, ce sont ceux-là même qui pratiquent ces prix abusifs qui viennent se plaindre du piratage! Honnêtement, il y a un moment ou il faudra arrêter de nous prendre pour des pigeons ou des vaches à lait (au choix). Moi, à ce tarif-là, je comprends que la fréquentation des salles obscures diminue! Alors oui, on va me dire « mais il y a les cartes d’abonnement. Certes, mais il faut y aller au moins deux fois par mois pour que cela soit rentable, ce qui n’est pas mon cas (même si cela l’a été pour décembre).

Bref, de quoi me conforter dans mon choix et de boycotter un maximum ces usines à pognons que sont les multiplexes!

Commander sur Amazon :


En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
 
Albator
8.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1297 articles

2 réflexions sur « Albator, corsaire de l’espace »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.