Angel Heart 2nd season, Tome 6

Pour une fois, c’est Xin-Hong qui va être à l’honneur dans ce tome 6 d’Angel Heart 2nd season! Habituellement cantonné à jouer les seconds couteaux, il va être au centre de tous les regards suite à son comportement étrange. On va auparavant clore le chapitre initié dans le tome précédent avec l’histoire du dieu Rek et de ses yeux maudits. Tout va bien sur rentrer dans l’ordre, Tuskasa Hojo aimant bien les histoires qui se terminent bien!


R

evenons-en à Xin-Hong! Il fait souvent le mur de bon matin sans prévenir tout le monde. Mais quand on habite avec un ancien mercenaire comme Umibozu, difficile de le faire discrètement! Même Miki, la « petite soeur » de Xin-Hong s’en rend compte! Elle va d’ailleurs lâcher le morceau à Xiang-Ying qui décide de le prendre en filature! Et la raison de ses escapades est plus que surprenante : il a un petit boulot. Mais là ou un jeune garçon ordinaire le ferait pour se payer des sorties, des jeux vidéos ou autres occupations de son age, Xin-Hong le fait pour payer l’inscription au club de football de Kareru, un jeune garçon talentueux qui n’en a pas les moyens!

Devant la détermination du jeune homme, Xiang-Ying va accepter de l’aider également. Sauf que les petits boulots qu’elle va trouver vont lui demander plus qu’elle n’est prête à offrir et elle va se faire des dettes plus qu’autre chose avec son tempérament « Kaoriesque » (mot inventé qui signifie comme Kaori, c’est à dire en l’occurrence un tempérament explosif et la faculté de sortir des marteaux énormes de nulle part pour vous en coller un bon coup sur la caboche)!

Mon Avis

C

‘est une très bonne idée que de s’intéresser au cas de Xin-Hong! Ça nous change des habituelles enquêtes de City Hunter ou de Xiang-Ying et c’est bien. Ça permet de voir un peu autre chose. Certes, ça reste du Tsukasa Hojo, plein de bons sentiments et de gros gags, mais c’est pour cela que l’on aime lire ses mangas! Comme d’hab, il va nous tirer quelques larmes, tout comme à Umibozu!

Bon, il n’en oublie pas pour autant son côté « pervers pépère », avec les démêlés de Xiang-Ying qui se voit proposer essentiellement proposer des jobs d’hôtesse ou de serveuse dans des tenues plus que légères! Ou de Ryo qui s’imagine tout de suite que le jeune homme a des soucis de je cite « lave en fusion qui s’est accumulée jusqu’à provoquer une éruption volcanique de désir sexuel cataclysmique ». Rien que ça! Toujours le sens de la mesure (et de la métaphore)!

Acheter sur Amazon


 En commandant le manga avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

8.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1274 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.