Tiger et Bunny, les super héros de télé réalité

« Tiger et Bunny », c’est l’univers des supers héros vu par la lorgnette de la télé réalité! Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est bien le postulat de cet anime! Certaines personnes, les « NEXT » ont des pouvoirs, et les mettent à profits pour lutter contre le crime. Mais plutôt que de le faire de manière « classique », ils le font dans le cadre d’une émission « Hero Tv », une sorte de télé réalité qui les met en scène. Là ou l’anime pousse encore plus loin, c’est que chaque héros est sponsorisé par une marque (en fait des « vraies » marques qui ont sponsorisé l’animé, voir ici les différents sponsors). L’anime est produit par le studio Sunrise et c’est le mangaka Mazakasu Katsura (Zetman, Vidéo girl Ai,..) qui a assuré le chara-design de la série.


H

ero TV est dirigé par Agnès Joubert (rien à voir avec la productrice Alexia Laroche-Joubert), la productrice du show. Chaque héros doit récolter le plus de points de sauvetage possible, points qui sont distribués selon leurs exploits, comme par exemple arrêter un fourgon blindé volé, capturer le criminel, désamorcer une bombe à temps, etc… La personne qui dispose du plus de points est sacrée Roi des Héros.  Wild Tiger,  de son vrai nom Kotetsu Kaburagi, vétéran du monde des super héros, est forcé de faire équipe avec un débutant dans le domaine, Barnaby Brooks Jr. qui a des convictions différentes sur le métier de héros, bien qu’il partage le même pouvoir que Tiger (super force pendant 4 minutes seulement). Évidement, les deux protagonistes ont un caractère très différent, ce qui va provoquer de nombreuses frictions : Tiger est impulsif et suit son instinct, alors que Barnaby (que Wild surnomme très vite Bunny, ce qui l’énerve beaucoup) est calme et posé. Du très classique en somme, mais le duo fonctionne bien il faut l’avouer, et j’aime beaucoup le travail de chara-design fait par Katsura. Afin d’éviter que tous cela ne soit trop répétitif, on a également en trame de fond, le passé de Bunny qui refait surface (ces parents ont été tués par l’Ouroboros, une organisation mafieuse sur laquelle il enquête). L’ouroboros sera d’ailleurs en trame de fond tout au long de l’animé, avec un point d’orgue à la fin de la série. on a également un super héros non sponsorisé, Lunatic (avec des convictions radicales) qui fait son apparition. Il dit agir également au nom de la justice, mais plutôt que d’arrêter les délinquants, il préfère les éliminer!

On a également toute une galerie de héros riche en couleur en plus de nos deux héros. Il y a Blue Rose, une jeune fille qui utilise le pouvoir de la glace. Mais elle est également chanteuse et elle semble plus être une « idol » qu’une héroïne (ce qui était d’ailleurs sa vocation à l’origine). Elle a semble t-il un petit béguin pour le « vieux » Kotetsu.

Sky High, leader au début de l’animé, il se fera ravir la première place par Bunny. Son pouvoir lui permet de contrôler le vent :

Dragon Kid, c’est la deuxième fille de l’équipe, un peu garçon manqué, elle reste un peu en retrait (à cause de la différence d’age?). D’origine Chinoise, elle a du quitter ses parents ce qui a été difficile pour elle. Elle peut générer des décharges électriques grâce à son pouvoir de Next  :

Fire Emblem est un peu particulier.. Il a un coté gay version « folle » (je dis pas ça de manière péjorative), bien que l’on sache pas vraiment de quel coté penche ses préférences, mais en tout cas, il prend soin de ses camarades, quitte à être parfois un peu intrusif. Son pouvoir lui permet de contrôler le feu (j’aime beaucoup sa cape avec un effet « flammes en mouvement »). C’est le deuxième « comique » de la bande après Kotetsu :

Le pouvoir d’Origami Cyclone n’est pas le plus spectaculaire puisqu’il lui permet simplement de copier l’apparence d’une personne et sa voix, et se transformer en objets inanimés comme des affiches (pratique pour surprendre quelqu’un malgré tout) :

Le petit dernier du classement, Rock Bison devra faire du zèle pour ne pas se faire virer du show! Son pouvoir le rend invulnérable :

Kotetsu devra également choisir entre son « métier » de héros et sa fille Kaede (qui se révélera être elle aussi une « Next ») qui vit loin de lui avec sa grand-mère et son oncle. Pas facile la vie de héros!! D’autant que l’Ouroboros veille prête à frapper au moment où on s’y attends le moins..

Bande Annonce

Episode 1

Mon Avis

L

e concept peut étonner, mais trahit une réalité : il est difficile (même au Japon) de rassembler des fonds pour produire une série animée. C’est donc une solution novatrice testée par Sunrise. J’avoue que la présence des marques ne m’a pas dérangé plus  que ça. C’est pas plus intrusif que les marques de voitures dans un James Bond ou un autre film d’action ou l’on voit très bien les logos des marques et ou le placement marketing ne date pas d’hier. Le concept des deux personnages principaux que tout oppose et qui finissent par devenir copains comme cochon (enfin, c’est presque ça), c’est pas neuf, mais il faut avouer que ça fonctionne bien, le tout est tempéré par une bande de « seconds couteaux » qui prennent de l’épaisseur au fur et à mesure, chacun d’entre ayant un passif différent quant à son pouvoir de « Next ».

Et puis finalement, c’est presque crédible! Ben oui, on nous a bien servi de la télé-réalité à toutes les sauces, alors j’imagine que si les Next existaient, quelqu’un aurait bien eu l’idée d’en faire une émission. Mais cette « starisation » n’est pas vraiment compatible avec le statut de héros. Kotetsu s’en plaindra d’ailleurs à de nombreuses reprises, les interviews, publicités et autres interventions médiatiques, c’est pas son « trip »…Il y a même à mon sens une certaine interrogation sur les manipulations engendrées par les médias (vous comprendrez à la fin de la série).

Même le « bad guy », Lunatic nous apparaît presque sympathique, tant sa folie part d’un sentiment d’injustice et de la maltraitance infligée par son père, un « Next » lui aussi, parmi les plus célèbres, mais qui a vu son pouvoir diminuer au fil du temps. Ne le supportant pas, il est devenu alcoolique et violent envers sa femme et son fils. C’est en défendant sa mère de son père que Lunatic a vu ses pouvoirs apparaître. Pas de quoi excuser son comportement, mais au moins de comprendre comment il en est arrivé là.

Et puis malgré le ressort comique apporté par Kotetsu (il faut le voir courir avec son armure!), la fin de l’animé est très noire. L’ouroboros reprends la main et Kotetsu se retrouve malgré lui au cœur d’une machination très élaborée digne d’un film d’espionnage ou d’anticipation. Kotetsu se retrouvera seul contre tous. L’aide viendra d’un allié inattendu. Une fin surprenante et très réussie.

A noter que deux films sont prévus d’ici à la fin de l’année afin de prolonger le succès de la série au Japon.

Mes Labels

Acheter sur Amazon :

tiger1 tiger2 tiger3 tiger4

En commandant les coffrets avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

8.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Vos avis Laissez votre avis
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre avis

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1297 articles

5 réflexions sur « Tiger et Bunny, les super héros de télé réalité »

  1. Je trouve que tu as très bien résumé l’animé, J’ai beaucoup aimé ce concept. Puisque de toute manière aujourd’hui on fait des télé réalités sur tout et n’importe quoi, l’histoire malgré ses super héros est « réaliste ».
    Je suis juste un peu triste d’avoir terminé cet anim tant les personnages étaient attachants. Les voir concilier l’envie de protéger tout en gagnant leur vie avec le principe de compétition est génial. Enfin cela n’est que mon avis ^^

    1. Bonsoir Ambre,

      Merci pour ton commentaire.. Si ça peu te rassurer, l’animé n’est pas tout à fait fini! Deux films sont prévus, le premier est sorti, Kaze à d’ailleurs fait une avant première il y a un peu plus d’une semaine (à laquelle je n’ai malheureusement pas pu assister)..
      http://kaze-anime.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=272:projection-priv%C3%A9e-et-exclusive-du-premier-film-de-tiger-bunny&Itemid=249#.UGoEclHLKUk

      1. oui, effectivement j’avais vu qu’il allait y avoir un premier film bientôt, mais ne sachant pas si l’info était sure je commençais à désespérer ^^’ Merci pour ton lien 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.