[Pilote] Arrow

Arrow est la série de super-héros de la rentrée! Sans être un addict de comics, je suis plutôt bon public sur ce qui tourne autour des super-héros (film, séries, animés). Autant dire que j’étais impatient de découvrir Arrow. La série commence en nous faisant découvrir le sauvetage d’Oliver Queen (Stephen Amell), naufragé sur une ile déserte depuis 5 ans. Le playboy milliardaire ressemble plus alors à Robinson Crusoé qu’a un jetsetteur! Il faut dire que son séjour l’a visiblement beaucoup marqué. Son retour à la vie normale ne sera pas simple, tout le monde le croyant mort!

Mais en plus, Oliver a beaucoup changé (on le serait à moins après avoir vécu 5 ans sur une île déserte). Il semble plus distant, plus dur. La seule personne qu’il semble prendre plaisir à retrouver, c’est sa petite soeur Thea (Willa Holland). Sa mère, Moira (Willa Holland) s’est remarié à un collaborateur de son père. Son ami Tommy Merlyn (Colin Donnell) va bien essayer de lui faire reprendre son ancienne vie de « débauche », mais Oliver est passé à autre chose.


Mais bien vite, c’est le passé qui va le rattraper! Il va être enlevé avec Tommy par des hommes armés qui lui posent des questions sur son père et sur ce qu’il lui a révélé. Mais, Oliver va se libérer et les 5 années passés en solitaire vont lui servir à mettre les hommes de mains hors d’état de nuire. Mais l’attaque a mis ses sens en alerte, l’archer va alors faire son apparition et il va régler ses comptes avec les noms sur la liste que lui a laissé son père. Adam Hunt sera le premier à subir sa colère. Ça tombe bien, son ancienne fiancée, Dinah « Laurel » Lance (Katie Cassidy), une avocate, travaille justement sur un procès d’escroquerie dans lequel l’homme serait impliqué. Les relations entre Laurel et Oliver sont tendues, il faut dire que ce dernier à couché avec sa sœur et qu’elle est morte dans le naufrage de son bateau.
Le tableau est dressé, un nouveau justicier circule dans les rues de Starling city. Mais le détective Quentin Lance (Paul Blackthorne) veille au grain et ne voit pas d’un bon œil ce nouveau venu. Déjà qu’il a lui aussi une dent contre Oliver (il n’a pas digéré la mort de sa fille et tiens Oliver pour responsable).

Mon avis

Ce pilot m’a laissé une bonne impression. Rien de transcendant ou de surprenant, mais cela reste plutôt efficace. Les cascades réalisés par Oliver façon « yamakazi » sont assez impressionnantes. J’aime également le coté archer qui se fritte sans aucun problème avec des hommes équipés d’armes à feu! Le ton est assez sombre, Oliver déglingue à tous va ceux qui se mettent en travers de son chemin, sans état d’âmes! Son « séjour » sur l’île l’a visiblement endurci.On voit même dans son regard une certaine noirceur, une dureté.

Du coté mystères, j’ai finalement trouvé que le pilote en disait trop. On aurait pu attendre quelques épisodes pour savoir ce qu’il advient de son père. Même chose du coté de sa mère, ça aurait été plus « vicieux » de ne pas révéler tout de suite son implication. Pour autant, une partie de mystères demeurent : quels sont les secrets du père, à quoi correspond la liste sur son petit carnet, qu’est-il arrivé à Oliver durant son séjour sur l’ile? Son naufrage est-il accidentel ou intentionnel? Bref de quoi nous tenir en haleine sur les 12 épisodes restants de la saison.

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1278 articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.