Prix des CD en France, un motif pour pirater?

Un coup de gueule dans cet article, pour dénoncer une hérésie que beaucoup d’entre vous connaissent : le prix des matériels « High-Tech » sont bien souvent moins chers aux Etats-Unis car très souvent, on applique la règle de conversion 1 $ = 1 € (ce qui n’est pas le cas, aujourd’hui par exemple, 1$ vaut 0,69€) pour le prix de vente en Europe. A cela, de multiples raisons (taxes, politique commerciale,..), mais cela me choque d’autant plus sur les CD. En effet, on nous dit que nous sommes de méchants pirates et qu’a cause de cela, les ventes de CD chutent et qu’il faut mettre en place Hadopi aux frais du contribuable!! Quand on voit les CD environ deux fois moins chers aux états-unis (un CD récent est vendu entre 7 et 10€), ça laisse rêveur!!

En effet, comme il est très facile de comparer les prix sur internet, j’ai comparé les prix de vente d’Amazon France et Amazon US (en convertissant le prix en dollar en euro au taux de change du jour) et j’ai également ajouté les prix du site Fnac.com comme référence :

Les prix sont hors frais de ports (dans la mesure ou on a très rapidement les frais de port gratuit sur Amazon). Le constat est sans appel, Amazon US est de 30 à 60% moins cher que son homologue français et de 50 à 60% moins cher que la Fnac. Si Amazon France propose des prix plus attractifs que celui de la Fnac, c’est en parti parce que des vendeurs étrangers sont également présent sur le site d’Amazon France et proposent des CD « imports » (ce qui n’est normalement pas légal me semble-t-il) à des prix cassés :

Pour ces vendeurs, j’ai inclus les frais de port car avec eux, on ne peut pas faire autrement (en règle générale, il faut compter 2,50€ de FDP). Même comme cela, on est en règle générale gagnant par rapport au prix de vente français.

Certes, ma « mini » étude de marché vaut ce qu’elle vaut, mais je pense qu’elle est assez représentative de l’ensemble des prix, et le CD est un bon exemple (pas de problème de langue ou de zonage comme avec les DVD par exemple). Cela confirme vraiment l’impression d’être une vache à lait pour les grosses majors. Et qu’on ne vienne pas me seriner avec la « protection » des artistes, ce sont les majors qui touchent la plus grosse partie de l’argent, les artistes ne touchant que des « miettes ».

Alors, pourquoi ne pas vendre les CD en France à moins de 10€? Cela me semblerait bien plus efficace contre le piratage qu’Hadopi (et surtout cela ne coûterait rien au contribuable). Mais comme les majors continuent à s’arcbouter sur des principes obsolètes et idiots, je n’y crois pas. Mais à ce prix là, j’avoue que je serais prêt à acheter bien plus de CD (même si c’est pour le numériser et ensuite ranger le CD dans un coin, je reste attaché au support physique).

Voila, ma vision….

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1270 articles

4 réflexions sur « Prix des CD en France, un motif pour pirater? »

  1. Grave ! Valable aussi pour les DVD (50 euros un blu ray, ça vaaaaaaa) et un jeu vidéo (50 euros un jeu de Ds mais quand tu veux !)… Je comprends tout à fait à quel point le piratage peut parfois porter préjudice à l’art mais je remplacerais piratage par recherche de plus gros profits… Franchement, y a sans doute un rapport entre la tranche d’âge des pirates, les revenus espérés dès lors et le prix des CD, DVD et autres…

  2. Pour les DVD / jeux vidéos, c’est un peu différent, y’a un zonage, des langues différentes, des dates de sorties parfois en décalé. Mais le problème du prix reste entier, c’est clair. Mais la baisse du prix ne semble pas être considéré comme une solution malheureusement.

  3. depuis que je suis ado avec ma megadrive débridée à coup de rape à bois (il suffisait d’elargir le port cartouche pour pouvoir lire un jeu JAP) je me suis toujours demandé pourquoi on nous interdisait l’import. De toute maniere le pays d’origine vend son produit…. le pays d’accueil y ajoute une taxe, et la personne qui voulait son import en profite… pourquoi ca serait défendu/interdit ? Si j’ai envie de voir un manga en VO, sans sous-titre, j’ai le droit ? Si j’ai envie de jouer à Ghost Squad en japonais (justement parce qu’il y a des bonus a débloquer qui sont délirants, comme le mode ninja) j’ai le droit ?
    Bref… comprends pas cet acharnement à imposer un zonage sur les produits culturels (DVD, Jeux…)

    1. Hello Matt,

      Le zonage sert principalement à contrôler les dates de sorties! Il y a encore quelques années, on pouvait avoir un film en DVD zone 1 avant sa sortie au cinéma en France. Mais c’est de moins en moins vrai (hormis pour les jeux vidéo).
      Bref, tout ceci n’est que blocage d’une part d’une industrie qui a bien du mal à se positionner face au net!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.