L’émissaire des étoiles

Depuis quelques années, les web séries ont subi un essor assez important, et notamment celle traitant de la science-fiction à l’instar du Visiteur du futur. Une nouvelle génération a vu le jour comme l’excellent Ulysse ou encore Cluster Agency. C’est donc dans ce nouveau contexte que la web-série L’Emissaire des étoiles arrive sur nos écrans.


EmissaireCette web-série réalisée par Laure Delafosse et crée par Rémi Gleizes nous narre l’histoire d’une geek, Winter (Manon Lartet), qui se retrouve à enquêter sur le mystérieux DVD du film l’Emissaire des étoiles, qui provoque la mort de ses possesseurs.  Aidé par des amis comme Rose (la princesse interprétée par Charlotte Hervieux que l’on a pu voir dans Ulysse), Waldemar (le bourrin joué par Benoit Lemaire également vu dans Ulysse) et le Rhapsode (l’extraterrestre autoproclamé joué par Kevin Dez), elle va vite se faire embarquer dans une bien plus grande conspiration.

Nous avons donc eu l’occasion de revoir au cinéma le prologue et le 1er épisode de la web-série déjà disponible sur internet et voir en avant-première le deuxième épisode ainsi que quelques bonus.

 

Avis de Jyrald

L’émissaire des étoiles est avant tout un scénario prenant et de l’humour bien dosé saupoudré de références geeks. Le prologue est une très bonne introduction à l’univers tout en nous révélant très peu sur les personnages et l’intrigue de la série. Cependant les choses sérieuses commencent surtout dans l’épisode 1 qui permet d’introduire la plupart des personnages principaux et l’intrigue de base.

Les acteurs se débrouillent pour la plupart bien même si j’ai des réserves sur le personnage de Winter que je trouve un peu moins bon personnellement. Les méchants de la série apportent un vrai plus, Monsieur Lundi et  Monsieur Mardi (interprétés brillamment par Sylvain Lablée et Nicolas Zajtmann) sont charismatiques et forment un duo plutôt fun tout en nous donnant quelques frissons.

Le scénario de la série est plutôt sympa et avance assez rapidement dans le deuxième épisode. On a le droit à pas mal de rebondissements, beaucoup de suspens et de l’humour bien dosé. J’ai beaucoup apprécié le fait qu’il y ait pas mal de références comme à Doctor Who ou encore Sherlock et Game Of Thrones même si certaines ne sont pas placées assez finement selon moi. On a également un poney à chercher dans chaque épisode et un mot de passe dans le générique de fin pour débloquer des vidéos bonus sur le site.

Par contre, je trouve que la web série pèche un peu niveau montage, mais rien d’alarmant non plus. Je trouve par exemple que certains passages sont sectionnés un peu bizarrement comme la première apparition de Clémentine Dupont (Claire Hoffman) qui est un peu soudaine et juste pour un passage humoristique qui contraste un peu trop avec la scène d’avant. Niveau réalisation, c’est correct dans l’ensemble et la musique fait bien son boulot.

Avis de Silia

L’Emissaire des étoiles est une web-série de science-fiction agréable à regarder, qui alterne des moments de tensions avec meurtres, combats et autres comptes à rebours, et des scènes pleines d’humour. Les scènes d’action notamment pourraient gagner en force par un montage plus dynamique, mais dans l’ensemble, la série est agréable à regarder, et le rythme est très bon. On ne s’ennuie pas, on rit, on s’interroge : ça me va parfaitement !

Les personnages sont peut-être un poil caricaturaux à mon goût, mais je pense que cela vient pour l’instant du manque de background que l’on peut avoir sur eux. Par exemple, concernant la princesse, ce côté du personnage est juste mentionné dans une phrase et dans le pitch, mais on ne bénéficie d’aucune autre information. Mais je ne doute pas que cela viendra, et j’ai hâte d’en savoir plus. De même pour Waldemar et le Rhapsode.

Comme dans Ulysse, on retrouve des personnages type “Observers” de Fringe, même si cette fois, ils n’ont pas des noms de mois mais de jours, en la personne de Messieurs Lundi et Mardi. Ceux qui me connaissent un peu savent que j’ai un très grand faible pour ce type de personnage mystérieux (#TeamAcus !!!), et ils n’ont pas échappé à la règle. Oui, vous l’aurez compris, je suis #TeamLundi à fond. Et ce sont les personnages qui sont revenus le plus souvent lors de la question posée à l’équipe “Quel personnage autre que le votre auriez-vous souhaité interprêter ?”

Enfin, l’Easter Eggs du poney (tout à fait de saison) est très sympa, et nous a fait passer un très bon moment lorsque devant les épisodes déjà diffusés, toute la salle se mettait à crier “PONEYYYY !!!” à son apparition à l’écran.

Equipe Emissaire (1)

L’équipe de l’Emissaire des Etoiles, après la projection

Bref, L’Emissaire des étoiles est une web série prometteuse qui ressort niveau qualité des autres web séries et nous ne doutons pas qu’elle connaîtra un certain succès. Vous pourrez d’ailleurs retrouver l’équipe à Geekopolis et aux Geek Faeries, et nous les remercions pour cette avant-première des plus conviviales.

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1202 articles

9 réflexions au sujet de « L’émissaire des étoiles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *