Lectures BD 2015, épisode 4

Les sorties BD s’enchaînent! De quoi vous proposer un nouvel épisode de mes lecture BD! Cette fois, uniquement du manga, avec encore une fois, des sujets très différents! Du seinen avec Space Brothers et Ad Astra qui continuent de me régaler chacun dans leur thématique propre (Conquête spatiale et la seconde guerre Punique). On finit avec un peu plus de légèreté avec l’univers frais de Seven Deadly Sins! Bonne lecture!

Space Brothers, Tome 10

spacebrothers10Après un tome 9 avec de la tension et du drame autour des mésaventures de Hibito, on repart ici dans un registre bien plus léger avec Mutta! Car il fait parti des aspirants astronautes qui vont aller s’entraîner à la NASA. Serika et Kenji sont de la partie également, mais comme d’habitude, c’est Mutta qui se fait remarquer en portant son uniforme dans l’avion, suite à une blague non comprise. Mais il a au moins le mérite d’assumer ses fautes et gardera son uniforme tout le long du voyage (et ça donne la très sympathique couverture du tome). Mais une fois à Houston, pas le temps de faire du tourisme, juste de s’installer avant de commencer la formation avec d’autres aspirants venus du monde entier. Sauf que l’un de leur instructeur, un dénommé Bold, qui est un vrai robot (inexpressif et sans sentiments), et également un astronaute qui ne rêve que de partir en mission, semble bien décidé à les pousser dans leurs derniers retranchements! Première épreuve : un trek dans le désert, ça va être chaud!!

Un tome bien plus léger, avec Mutta qui découvre de plus près la vie à l’américaine et notamment la foison de soda dans les supermarchés! L’occasion aussi d’en découvrir un peu plus sur les personnages et leur entourage avec des flashback avant leur départ. Mais pour autant, il n’est pas question de se relâcher, l’entrainement est aussi une forme d’évaluation pour les aspirants qui doivent continuer à faire leur preuve. Tout en gardant à l’esprit que certains astronautes restent sur le banc de touche à jammais et ne feront pas de missions. A métier hors-normes, difficultés hors-normes! Pas vraiment d’enjeux non plus ici, du coup, on respire un peu plus librement, même si Chûya Koyama introduit quelques éléments perturbant comme Amanti, l’aspirante Indienne douée de prémonition qui se trouble quand elle tente de lui prédire son avenir. Un danger menacerai-t-il Mutta? Ce tome est également le plus épais depuis le début de la série (près de 250 pages)..

Le prochain tome est annonce pour le 17 Juin, il va falloir patienter!

 Ad Astra, Tome 5

AdAstra5Après avoir enchaîné les défaites, Rome se doit de réagir! Après une campagne épique, c’est Varron et Aemilius qui sont nommés consuls et qui ont pour lourde charge de régler le problème Hannibal qui est aux portes de Rome. Varron mise sur 80 000 hommes pour écraser un ennemi largement inférieur en nombre, mais Aemilius, bien plus modéré, est quand à lui partisan de la plus grande prudence. Les deux armées se font face dans la plaine de Cannes, ou contre toute attente, Hannibal pratique une tactique de guérilla qui lui fait perdre beaucoup d’homme! Alors que Varron bouillonne d’envie de lancer une attaque massive, d’autres comme Aemilius et Scipion se demandent ou veut en venir leur redoutable adversaire!

Ad Astra est toujours aussi passionnant! A chaque fois, les romains sont supérieurs en nombre, et à chaque fois Hannibal trouve la faille pour remporter la victoire! Ici encore, c’est une étude minutieuse du terrain et une bonne connaissance des tactiques romaines qui vont être la clé du combat. Car plutôt que de subir le combat, Hannibal anticipe tout et fait en sorte que les romains réagissent de la manière qu’il le souhaite. Et comme à l’accoutumée, les batailles sont bien expliquées et mises en scènes à grand renfort de schémas tactiques pour nous expliquer ce qui se passe. Mine de rien, c’est un sacré challenge de rendre intelligible une bataille via des dessins, mais c’est toujours parfaitement clair! Je n’ai pas idée du degré de réalisme du manga par rapport aux faits historiques,  mais cela reste un excellent moyen de replonger dans ses souvenirs des cours d’histoire! Quoique le manga reste parfois violent dans les scènes de batailles (et c’est particulièrement vrai dans ce tome), ce qui justifie parfaitement la présence de ce manga dans la collection Seinen (Adulte) de Ki-oon. Et je le dis à chaque fois, mais j’adore la couverture épaisse et sa texture qui rend parfaitement bien! Bref, sauf si le coté historique / violent vous rebute, c’est une série à ne pas rater!

Le tome 6 est annoncé pour le 11 Juin.

Seven Deadly Sins, Tome 8

sevendeadlysins8Le jeune garçon rencontré à la fin du tome 7 est bel et bien Gowther, le bélier de la luxure. Malgré son apparence frêle (limite un peu féminine), on verra rapidement qu’il est lui aussi plutôt balèze! Simplement, il ne semble pas vraiment aimer se battre plus que cela.  A l’intérieur de son armure, une expérience ratée menée par le clan de Hendrickson, un ancien chevalier corrompu par le sang de démon. Après une certaine hésitation de la part de Méliodas, le monstre va être abattu. Sous l’égide de leur chef, la troupe va alors se diriger vers la capitale pour récupérer la garde de l’épée de Méliodas qui est l’un des composants pour ouvrir  un portail vers le monde des démons (le fameux “cercueil des ténèbres” est en fait le nom du rituel pour ouvrir le portail). Mais tout ne va pas se passer comme prévu..

Au fil des tomes, les Seven Deadly Sins reforment leur équipe et il ne reste plus que 2 membres à découvrir! Un autre membre évoqué dans ce tome va d’ailleurs faire une apparition surprise dans les toutes dernières pages du tome.. Les desseins du clan Hendrickson et ses motivations sont désormais clairs, et la trame globale continue de se dévoiler peu à peu. La relation entre Elisabeth et Meliodas est également décryptée et on comprends mieux pourquoi le chef des Deadly Sins s’est attaché immédiatement à elle (consciemment ou pas d’ailleurs). Nakaba Suzuki continue mettre l’emphase sur les défauts et les fêlures des Deadly Sins, avec le pouvoir de Gowther qui permet de connaitre leurs pensées. C’est aussi le coté différent du manga, ou les personnages principaux (du moins du coté des Deadly Sins) ont une dimension “anti-héro” assez prononcée. Bref, on continue de prendre du bon temps en compagnie des 7 péchés capitaux!

Le tome 9 est annoncé pour le 3 Juin.

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1202 articles

4 réflexions au sujet de « Lectures BD 2015, épisode 4 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *