Lectures BD 2015, épisode 2

Et hop, on enchaîne sur les BD! Cette fois-ci, ce sera un spécial Yuji Iwahara! Je vous en parle déjà ici puisque c’est le Mangaka du très bon Dimension W dont il est question régulièrement ici, le tome 6 vient justement de sortir! Mais l’edtieur Ki-oon continue sur sa lancée en nous proposant également le manga Darker Than Black du même auteur Yuji Iwahara! Comme j’aime bien son coup de crayon et que j’ai l’animé de Darker Than Black à regarder (les DVD n’attendent que moi), je me suis laissé tenté..

Dimension W, Tome 6

dimensionW7En route pour l’île de Pâques et ses mystères dans ce tome! Un lieu hautement symbolique et dangereux si il en est! C’est en effet là qu’une expérience de New Tesla energy a mal tournée il y a 5 ans en créant un incident dimensionnel. C’est également un lieu chargé de mauvais souvenirs pour Kyoma, car c’est sur cette île que la section d’élite Grendel, dont le récupérateur faisait partie, a été décimée. On comprends du coup ses réticences à retourner dans ce no man’s land en plein milieu du pacifique. Mais alors que la crème des récupérateurs se rend sur place avec le prince Salva et son cadet Roowaih, Kyoma décide de s’y rendre par ses propres moyens avec l’un de ses véhicules de “collection”. Car sur place, la topographie de l’île a été entièrement remaniée et il est probable que les coils ne fonctionnent pas.

Mais rien ne va se passer comme prévu et l’île va se révéler encore plus dangereuse que prévue! Entre action et révélation, ce tome est plutôt riche. On va en découvrir un peu plus sur les 2 princes, même si ils ont encore beaucoup de mystères qui le entourent. Et puis ce retour aux sources pour Kyoma, tout chargé de souvenirs qu’il soit, est sans doute une bonne façon pour nous d’en apprendre plus sur ce qui s’est passé il y a 5 ans. De ce coté là, on en est un peu pour nos frais malheureusement, on aura au final assez peu de révélations sur Kyoma.Mais je pense que ce n’est que partie remise puisque parmi les récupérateurs présents, certains semblent présent plus pour Kyoma que pour les trésors que renferme l’île. L’équilibre de l’île semble très fragile et l’arrivée en masse de visiteurs va semble-t-il rompre le fragile équilibre installé sur place. De quoi donner une ambiance façon zombie pour quelque temps!

Je continue à me régaler avec l’univers SF de Dimension W, le dessin de Yuji Iwahara bien qu’assez simple reste toujours très lisible et accessible. Un style assez classique, mais du très bon classique. Ki-oon continue de nous livrer une très belle édition avec sa couverture en relief et phosphorescente, les pages couleurs originelles, bref, un modèle du genre selon moi! Si vous n’avez pas encore lu Dimension W, il faut vous y mettre!

 

Darker Than Black, Tome 1

DarkerThanBlack_annonce

Ce manga est en fait une suite de l’animé produit par Bones, ou Yuji Iwahara avait travaillé comme chara-designer des personnages. Sa présence en tant que dessinateur d’une adaptation sous forme de manga n’est donc pas tout à fait un hasard! Comme je le disais, je n’ai pas encore vu l’animé, j’ai donc découvert ce manga d’un oeil totalement “vierge”. La présence de Yuji Iwahara et le fait que le manga ne soit qu’en quatre tomes m’ont convaincu d’essayer! Et je n’ai pas été déçu!

darkerthanblack01Déjà, visuellement, je me retrouve en terrain connu, la patte de Yuji Iwahara est aisément reconnaissable! Comme pour Dimension W, cela reste très fluide et très agréable visuellement, sans être aussi ébouriffant qu’un Oh! Great, son dessin est très clair. L’univers semble plutôt sympa, avec la porte des enfers, arrivée de manière impromptue il y a 10 ans et qui a  doté certains humains de pouvoirs surnaturels. Ces humains sont appelés les Contractants. Mais leur nouveaux pouvoirs semblent leur avoir enlevé toute capacité à éprouver des émotions, en faisant ainsi de redoutables machines à tuer employées par diverses organisations mafieuses. Mais l’un d’entre eux, connu sous le nom de code de BK-201, semble pourtant échapper à la règle et continue à éprouver des sentiments. Mais cela n’empêche pas la suractive et tenace inspectrice de police Misaki Kirihara de le traquer pour le neutraliser!

Un premier tome qui expose bien le background et les personnages. Les quelques pouvoirs que l’on va découvrir sont assez flippants! Mais bien vite on découvre que le vrai “bad guy” est Harvest, un contractant qui recrute des humains. Mais BK-201 devra faire front à la fois contre lui et contre Misaki qui lui file le train de près! Pas simple de vouloir aider son prochain. Si on est finalement dans un univers de “supers-pouvoirs”, le contexte ici est plutôt sombre, et la source de ces pouvoirs, la porte des enfers garde pour le moment tous ses mystères. Mais ce sont les deux personnages principaux qui donnent aussi envie d’en découvrir plus! Que cela soit Misaki et son caractère bien trempé, limite bouledogue, ou de BK-201 et du fait qu’il éprouve encore des sentiments, on a bien sur envie d’en découvrir plus à leurs cotés! Autant vous dire que j’attends donc avec impatience la sortie des prochains tomes (pas de dates annoncées encore)! La couverture est sympa et on retrouve les premières pages en couleurs. La aussi, une belle édition française de Ki-oon! Les premières pages sont lisibles ici.

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1211 articles

6 réflexions au sujet de « Lectures BD 2015, épisode 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *