Killjoys, avis après 3 épisodes

J’avais prévu de vous parler de cette nouvelle série après le pilote, mais pris dans une spirale de flemme, j’ai laissé tombé! Mais pourtant, cette nouvelle série de SF, coproduction entre SyFy et la chaîne canadienne Space est plutôt assez intéressante dans le genre assez sous-représenté à la télé qu’est la SF! Dans un univers space opéra, on va suivre les aventures d’une équipe de chasseurs de prime, les Killjoys.

Le groupe est composé de Dutch (Hannah John-Kamen), une jeune femme aussi belle que dangereuse et de John Jaqobis (Aaron Ashmore, vu dans Warehouse 13 et Lost Girl). C’est clairement Dutch qui porte la culotte dans l’équipe, John étant plutôt le techos en support de la jeune femme et reste très loin d’égaler ses compétences en combat à main nues. Les deux chasseurs de primes font partie du RAC, une organisation qui se veut “neutre” et qui ne prend pas partie dans les événements qui se déroulent dans le système Quad ou se déroule l’action. Pour le RAC, seul compte le mandat délivré à la demande du client (“the warrant is everything”). Seul le RAC connaît le client, les chasseurs de prime n’ont eux qu’a se charger de la mission sans savoir qui est le demandeur. Un système censé garantir l’anonymat, mais on verra que ce n’est pas toujours le cas.

kj-recap-1800x1013 OFF-SHIP-

L’équipe va se renforcer avec D’avin Jaqobis (Luke Macfarlane), le frère de John récupéré lors du pilote. Là ou John est plutôt idéaliste et rêveur, D’avin est dur et torturé, il semble que son passé de militaire lui ai laissé pas mal de traumatismes. On va également découvrir la passé de Dutch au cours de flash-back successif.  Elle doit ses talents de combat à un entraînement intensif visant a faire d’elle un assassin hors-pair. Mais il semble que l’organisation qu’il l’a formée a encore besoin de ses services..

Mon avis

 Un univers que l’on découvre que pour l’instant en surface, mais que l’on sent déjà plutôt noir. Une impression confirmée par l’épisode 3 ou l’on découvre des travailleurs traités comme des esclaves pour récolter une plante sur la planète Leith. On se dit aussi qu’un organisation comme RAC pourrait assez facilement céder à la corruption pour renier son idéal de “neutralité”. Pour le moment rien ne le laisse paraître, mais je sens une piste de ce coté là.

Les acteurs sont plutôt efficace, avec en premier lieu Hannah John-Kamen, parfaite en badass sexy! Elle me rappelle un peu Claudia Black et son rôle d’Aeryn dans Farscape. Je suis plutôt content de retrouver Aaron Ashmore (à ne pas confondre avec son jumeau qui joue dans The following) que je n’avais pas revu depuis la fin de Warehouse 13, toujours un rôle du même genre, un gars sympa (trop peut-être). Un peu moins convaincu par Luke Macfarlane, un peu monolithique dans son jeu, mais c’est le personnage qui veut ça! Excellente nouvelle, on annonce également la présence de  Amanda Tapping en guest star dans la série!!

Visuellement, la série est plutôt sur l’économie des moyens, préférant l’emploi massif de filtres colorés pour donner un sentiment d’être sur d’autres planètes. Pas forcément gênant au final, c’est un artifice auquel les séries de SF de ce type ont souvent recours. Une série plutôt fun dans l’ensemble avec suffisamment de “fils rouges” (la formation de Dutch, le passé de D’avin, le RAC) pour pouvoir espérer autre chose qu’une série pop-corn pour l’été. Quoique finalement, une série pop-corn pour l’été, c’est pas mal aussi..

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1202 articles

5 réflexions au sujet de « Killjoys, avis après 3 épisodes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *