3.0
naissance-dune-nation-geekroniquesune NAISSANCE D’UNE NATION – KDC #1

Aujourd’hui, une partie du public pointe du doigt n’importe quel élément désobligeant dans un film, allant d’un scandale exagéré par un groupe de fermés d’esprit ou d’une fausse polémique stipulant le racisme lattant (à raison parfois, tout de même) d’une œuvre. Embarquons dans une machine à remonter le temps et retournons au milieu des années 1910, aux États-Unis, où ce problème était présent, bien avant la télévision et Internet, avec le film  NAISSANCE D’UNE NATION.

8.0
Tu ne tueras point

Le cinéma a fait de la guerre un genre, un genre qui la magnifie ou la critique avec la même volonté de nous montrer notre humanité dans ce qu’elle a de plus cru, de plus bestiale. «Tu ne tueras point» est dans cette lignée, un film qui signe le retour de Mel Gibson derrière la caméra. Mel Gibson qui semble maîtriser ce sujet, celui de l’homme et de son rapport à la guerre.

6.5
13 HOURS

Après Snyder et son «Batman v Superman: l’aube de la justice», je continue dans la finesse avec le dernier long métrage de Michael «FUCKING» Bay : «13 Hours»!! Un réalisateur dont on se moque assez facilement pour ses explosions, son patriotisme à outrance et son côté hyper-commercial. Et bien, j’ai envie de le défendre le Michael en vous parlant de «13 Hours».