Tous les articles de la catégorie Film d’animation

8.0
Avant-première Rebelle (3D)

Non, je n’ai pas encore mes “entrées” pour accéder aux avants-premières parisiennes! Quoique techniquement cette avant-première se déroulait en région parisienne dans le petit cinéma juste à coté de chez moi! Bref, passons, j’étais impatient de voir Rebelle (Brave en VO), le cru 2012 des studio Pixar. La bande annonce du film avec la princesse Mérida qui mène la vie dure à ses parents parce qu’elle ne veut pas être une princesse m’avait plutôt mis l’eau à la bouche je dois bien l’avouer. Pour la peine, je me suis même prêté de bonne grâce à l’inévitable 3D malgré tout le mal que j’en pense! Alors, ça en valait le coup ou pas?

7.5
Le Lorax en 3D

Le lorax a été ma première expérience de film en 3D. Ben oui, on a beau être fan de hig tech, y’a des trucs qui passe pas avec mon coté réac.. Cette fois-ci, pour des raisons diverses et variées, je suis allé à la séance en 3D avec mon fils ainé, qui est venu sans traîner des pieds! Ce qui tient du miracle, car en général, il faut que je traîne mes enfants pour les emmener au cinéma (la plupart du temps pour aller voir un film d’animation)!! Il n’y a que le petit dernier (4 ans) qui se prête de bonne grâce à l’exercice!! Bref, tout ça pour dire que planifier une séance de cinéma en famille, c’est pas simple chez moi!! Pour en revenir au film, le Lorax est une petite bestiole jaune et moustachue, protecteur de la forêt au chômage, vu que tous les arbres ont été abattus..

9.0
Cars 2

Je suis allé voir en famille le petit dernier des studios Pixar. En règle générale, je suis plutôt fan des productions Pixar, mais j’avoue que le pitch de Cars 2 basé sur la thématique des films d’espionnage me laissait un peu perplexe en me demandant comment cela pouvait pouvoir marcher (ben ouais, des bagnoles qui jouent les espions, c’est un peu space quand même). En gros, la magie Pixar allait-elle toujours opérer?

8.5
Arrietty, le petit monde des chapardeurs

Ayé, j’ai enfin pu aller au cinéma voir Arrietty. Dès les premières secondes, on est vite dans l’ambiance graphique du studio Ghibli, pas de souci, la “patte” du studio est bien là. La musique de Cécile Corbel fait comme prévu son effet. Bref, du bonheur. Certes, je préfère les animés du studio quand leur thématique est plus “Niponne” (Princesse Mononoke, Chihiro, voir même Totoro,..) pour leur ambiance surprenante et dépaysante. Mais qu’importe au final, la magie fonctionne toujours avec Ghibli. Il y a toujours la nature en toile de fond (le vert est omniprésent), et ce qu’en font les humains.  Également le message de tolérance malgré les différences. J’ai même trouvé que pour une fois, l’héroïne principale (Arrietty en l’occurrence) ne ressemblait pas forcément aux héroïnes habituelles du studio en terme de chara-design (ce qui n’est pas pour me déplaire).