[Dossier] Dune

Une nouvelle rubrique sur GeeKroniques : le “Dossier”. Comme son nom l’indique, il s’agira d’un article un peu plus conséquent qu’à l’habitude sur un sujet libre, et pour la plupart du temps “déconnecté” de l’actualité. J’inaugure avec Dune, car le fait d’avoir lu les 2 tomes “d’après dune”, la clôture du cycle de Dune initiée par Frank Herbert, m’a donné envie de vous parler de cet incontournable de la SF “space opéra”. C’est la référence en la matière, tout comme l’est dans un autre genre le seigneur des Anneaux. Bien plus complexe et fouillé que l’univers de Star Wars, le cycle de Dune reste pourtant moins connu du “grand public”. Sans doute à cause de sa complexité et de son accès pas aussi évident. La vision de Frank Herbert tranche avec les visions “classiques” en terme de “Space opera”. De plus, les projets d’adaptation à l’écran n’ont pas été nombreux et pas forcément bien reçus. J’y reviendrais également dans mon article qui du coup s’est transformé en dossier de plusieurs pages! Bonne lecture…

Dune, les romans

Dune, c’est à l’origine un cycle composé de 6 romans parus sur 20 ans et écrit par Frank Herbert :

  1. 1965 : Dune
  2. 1969 : Le Messie de Dune
  3. 1976 : Les Enfants de Dune
  4. 1981 : L’Empereur-Dieu de Dune
  5. 1984 : Les Hérétiques de Dune
  6. 1985 : La Maison des mères
Couverture de “Dune”

L’univers décrit est très riche (les fans parlent de “Dunivers“), avec de fortes composantes politiques, religieuses, génétiques et économiques. A ce niveau de détails, c’est assez rare! l’histoire débute en 10191, dans un univers futuriste mâtiné d’une bonne dose de féodalisme. L’empire est dirigé par l’empereur Shadam IV qui règne sur les familles nobles du Landsraad et sur le reste de l’empire. Le commerce repose sur un élément vital, le mélange, appelé communément “épice”. Cette drogue au gout de cannelle, possède de multiples usages et propriétés, et n’existe que sur une seule planète : Dune (nommée Arrakis par ses habitants, les fremens, petit jeu de mots avec “free men”, les “hommes libres” en anglais). Cette substance est produite par des vers géants qui sillonnent les déserts qui recouvrent la planète. Celui qui contrôle la production d’épice, contrôle l’économie. Car l’épice en plus de ses vertus gériatriques (prise régulièrement, elle augmente considérablement la durée de vie), est indispensable aux navigateurs de la guilde, des humains qui ont mutés à force de vivre dans une atmosphère saturée en épice. Ces navigateurs utilisent une autre capacité engendrée par la consommation d’épice : la prescience, qui leur permet de “voir” leur chemin dans l’espace et de diriger leur vaisseau dans l’univers sans utiliser aucune carte ni aucune machine. Dernière chose, pour les gros consommateurs d’épice, il y a un effet secondaire : leurs yeux deviennent entièrement bleus.

 Pour ajouter une touche particulière, cet univers pourtant futuriste, ne comporte aucune machine intelligente, pas de robots ni droides. A cela une raison simple : c’est un interdit complet depuis le jihad butlérien mené il y a plusieurs millénaires de cela. Ce n’est ni plus ni moins qu’une croisade menée par l’humanité contre les machines pensantes qui ont chercher à éradiquer la race humaine. Pour “compenser” cela, les humains se sont spécialisés, comme les mentats qui sont de véritables ordinateurs humains. Ils ont la capacité d’enregistrer toutes les informations dont ils prennent connaissance et peuvent ensuite les traiter (comme le ferait un ordinateur) pour établir des prévisions, des “projections mentats” sur ce qui va arriver ou pour comprendre un enchaînement d’événements. Ou comment produire des “super sherlock Holmes”!

Couverture “Le messie de Dune”

Une autre force en présence, c’est l’ordre matriarcal des Bene Gesserit, surnommés les “sorcières”! Cet ordre exclusivement féminin donc, est redoutable. Après des milliers d’années d’entraînement, elles sont dotées de capacités hors normes! Elles peuvent agir sur les cellules de leur corps de façon individuelle (pratique pour éliminer un poison, guérir une blessure,..), elles disposent également de techniques de combats à mains nues dévastatrices et d’un avantage invisible : la mémoire seconde. Cette mémoire seconde est acquise lors de la dernière étape de leur formation (pour devenir révérende mère) lorsqu’elles absorbent un poison, l’eau de vie (qui est un dérivé de l’épice), celles qui survivent prennent alors conscience de leur mémoire génétique. Ainsi, chacune de leur ancêtre  devient une petite voix dans leur esprit qui peut guider, conseiller la Bene Gesserit. Mais elles ont également un objectif qu’elles mènent depuis toujours : créer un surhomme, le Kwisatz Haderach, afin de disposer de son pouvoir. Pour cela, elles ont mis en place un programme génétique implacable, chaque Bene Gesserit doit procréer avec le(s) homme(s) désigné(s) par le programme génétique. On ne fait pas de sentiments chez les sœurs! Dernier atout, la VOIX, des intonations spéciales qui permettent de forcer ceux qui l’entendent à obéir aux ordres de la Bene Gesserit.

Le Theilax, l’ordre des maîtres généticiens, est capable de produire des gholas, des clones d’une personne mais qui possède ses souvenirs! Grâce à un processus dont ils gardent jalousement le secret, ils sont capable de réveiller la mémoire génétique d’un individu (bon après, on y “croit” ou pas, mais c’est comme ça). Sauf que vu leur esprit retors, ils ajoutent parfois des petites surprises à leur ghola, comme une programmation pour tuer un des proches du dit ghola. Cela permet également à leur élite, les grands maîtres theilaxu, de vivre éternellement en utilisant des gholas dans lesquels ils se réincarnent perpétuellement. A la manière des navigateurs, ils ont peu à peu évolués et sont devenus une nouvelle branche de l’humanité, ils sont plus petits (souvent décrits comme des “gnomes”) et possèdent leur propre religion qui reste secrète vis à vis du reste de l’univers qu’ils méprisent! En dehors des règles commerciales ou politiques, les theilaxu suivent leur propre voie! En cela, ils disposent d’une arme : les danseurs visages. Ces créatures métamorphes ont la capacité de prendre l’apparence et la mémoire de n’importe quelle personne. De quoi placer des pions un peu partout dans l’empire. Mais petite faille, leur présence n’est indétectable! Les Bene Gesserit ont mis au point des techniques qui leur permettent d’identifier ces imposteurs!

Malgré l’interdit du jihad Butlérien qui interdit de construire des machines pensantes, la guilde de Ix s’est spécialisée dans le “high-tech” et propose ses services à qui peut les payer! C’est eux qui fabriquent les vaisseaux de la guilde et une grande partie des armes utilisées dans l’empire. Autant dire qu’ils sont incontournables! Mais leur quête de technologie les mènera parfois à la limite de ce qu’ils peuvent faire en terme d’intelligence artificielle, quitte à parfois être sur  le fil du rasoir! Mais à quoi bon respecter un interdit vieux de plusieurs milliers d’années et qui fait très “réac” à leur yeux! Si vous lisez les autres cycles (“la génèse” ou “après-dune”) vous comprendrez toute la portée de l’interdit.

Couverture “les hérétiques de Dune”

On va suivre la destinée de la famille Atréides tout au long du cycle. D’abord Paul, qui va se retrouver “coincé” sur Dune, et qui va vivre parmi les fremens, les indigènes d’Arrakis. A leur contact, il va révéler ses pouvoirs (il est un kwisatz Haderach) et ses dons de leader. En prenant le contrôle de l’épice, il va prendre également le pouvoir. A sa mort, c’est son fils, Leto II qui va prendre les rênes du pouvoir. Doté des mêmes dons que son père, il va prendre un chemin différent pour suivre son “sentier d’or”, un chemin qui lui vaudra le surnom de tyran tout au long de son règne qui va durer plusieurs milliers d’années. A sa mort, l’empire va connaître le chaos. Pire, le retour des égarés de la dispersion, bien longtemps après sa mort, va mettre en péril l’équilibre de l’empire. La dispersion, c’est tout ceux qui ont fuit l’empire après la mort de Leto II pour échapper aux troubles, mais ils reviendront profondément changés. Ils semblent fuir quelque chose, une menace invisible. Et parmi ces égarés, les honorés matriarches, une sorte de Bene Gesserit “sauvage”, qui détruisent tout sur leur passage (y compris des planètes entières). Leur force, en plus de leur férocité, c’est d’asservir sexuellement les mâles qui deviennent alors des jouets serviles entre leurs mains! Elles vont mettre l’ancien empire à feu et à sang! Mais si le danger ne venait pas d’elles mais de la menace qu’elles fuient??

Bref, une vraie bonne saga de SF, tout comme la saga de fondation d’Asimov par exemple! SI vous êtes fan de SF, c’est un incontournable!! Ou de quoi faire un beau cadeau à un fan de SF dans votre entourage (vérifiez quand même qu’il ne l’ait pas déjà lu!).

Acheter sur Amazon :



Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1207 articles

4 réflexions au sujet de « [Dossier] Dune »

  1. Une série de livres que je dois acheter. J’avais commencé en empruntant Dune à la bibliothèque, mais le temps pour le lire n’était pas suffisant pour moi. C’est un peu comme pour Le Seigneur des Anneaux: je vais mettre des années à lire ça.
    J’ai vu que Pocket a changé ses couvertures. Dommage je préférais les anciennes.
    (Et merci pour le lien!)

    1. Salut Jérôme!

      Bon, oui, faut prévoir un peu de temps pour lire tout ça!! Mais ça en vaut largement la peine!
      Pour les couverture, je préfère aussi les anciennes versions (Siudmark, c’est quelque chose!) que je possède d’ailleurs..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *