workingirls saison-3 image groupe

WorkinGirls, Saison 3

WorkinGirls c’est LA série déjantée de Canal Plus et voici sa saison 3. Librement inspirée de la série hollandaise Toren C, cette création originale suit le quotidien d’une multinationale française avec ses salariées toutes plus désaxées les unes que les autres. Amis du Machisme, passez votre chemin, car ici c’est le Girl Power qui prime.

Jamais deux sans trois. C’est donc parti pour la troisième saison des WorkinGirls.

Quelles WorkinGirls retrouve-t-on ?

A l’image des deux premières saisons, Karine, Déborah, Nathalie, Hélène, Sophie Gum et Sophie Pipas sont de la partie. C’est également le cas pour Monsieur Poulpe (Studio bagel, les recettes pompettes) et pour Audrey Lamy (Scènes de ménage). De plus, le casting principal va s’agrandir lors de l’épisode 4 intitulé « Tolérance zéro » afin de stopper définitivement les deux mafieuses de l’accueil (Sophie et Sophie) qui terrorisent le personnel. Une nouvelle WorkinGirls est alors recrutée, la vigile Michèle Coignard. Elle est jouée par Anne Marivin vue dans Bienvenue chez les Ch’tis, Podium ou encore Incognito.

workingirls saison-3 audrey lamyEn revanche, « le Beau » joué par Lannick Gautry (La Vengeance aux yeux clairs, Le Mystère du lac) quitte la société, suite à une mutation. Cependant, nous le reverrons durant quelques courtes minutes lors d’un épisode centré sur Déborah.

Mon avis

Cette saison est en dessous des précédentes. En d’autres termes, les changements apportés aux personnages principaux comme secondaires n’arrivent pas à renouveler l’histoire. Les nouveaux arrivants et ceux plus périodiques comme Audrey Lamy, ne suffisent plus. Le lieu unique de l’entreprise n’aide pas malgré plusieurs scènes en extérieur. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais la base même de la série tend irrémédiablement à ce phénomène et cela réduit l’intérêt du téléspectateur.workingirls saison-3 déborahEn dépit de cela, les épisodes sont de bonne facture. Le jeu d’acteurs est bon. Le style d’écriture ainsi que sa qualité restent très corrects. L’humour gras et les comiques de situation qui font le charme de la série sont intacts. Chaque épisode se regarde toujours aussi facilement et l’histoire évolue de façon cohérente.

Néanmoins plus la saison avance et plus l’envie de voir le terme de l’histoire arriver se fait pesante. Heureusement son format, qui est toujours de 12 épisodes de 13 minutes, permet de garder un rythme rapide et des péripéties qui ne trainent pas en longueur.

workingirls saison-3 karineCette saison est prolongée par un téléfilm d’un peu plus d’1H15. Il fait l’objet d’un autre article WorkinGirls, Saison 3 – le téléfilm.

Ma note qui était de 8.5 pour la saison 2 passe à 7.0 pour celle-ci.

L’Histoire

Fin de saison oblige, nous avions été forcés de quitter les WorkinGirls en plein incendie sans connaître leur sort, le cuistot ayant brûlé avec sa sauce béchamel. Bonne nouvelle, car elles ont toutes survécu. Cette troisième saison débute plus d’un an après, nous l’apprendrons rapidement lors des premières minutes du deuxième épisode. Grâce à ce bond dans le temps, les auteurs vont bousculer les caractéristiques de nos WorkinGirls.

Elles surmonteront plusieurs épreuves comme le suicide d’un collègue, la création d’un calendrier d’entreprise et un stage de survie en entreprise. C’est à cette occasion que Déborah nous gratifiera d’une jolie chanson en guitare/voix autour d’un feu de camp. Bien évidemment le sujet tournera autour de son domaine de prédilection.

workingirls saison-3 indiensLa fin de saison sera moins joviale, car à la suite d’un audit des actionnaires chinois, la société sera vendue à des Indiens. Malheureusement, ils n’auront qu’une seule intention, faire un coup financier. L’entreprise va donc fermer. Karine élabore alors le plan de la dernière chance. Elle aura besoin de toutes les WorkinGirls. Comme d’habitude rien ne va se passer comme prévu. Elles quitteront les bureaux menottées, direction la case prison. La suite se jouera dans le téléfilm de clôture de la saison 3.

De profonds changements chez les WorkinGirls

D’une part, Hélène va se faire relooker dans l’émission fictive « Un style ou pas » par Mademoiselle Agnès (Chroniqueuse et animatrice de Canal+). Fini le style vieille fille et bonjour la femme moderne et à la mode. Hélène sera métamorphosée. Toujours en couple avec Pierrick, leur relation va évoluer durant la saison.

workingirls saison-3 hélèneQuant à Déborah, elle va devoir faire face à la pire catastrophe de sa vie : elle va perdre sa chatte après s’être fait une Claude François. Par conséquent, n’ayant rien de mieux à faire, elle va finir par se mettre à travailler. Ironiquement, cela va déplaire à Karine qui utilisera les grands remèdes pour la remettre sur de bons rails.

D’autre part, Nathalie va devoir avancer suite à son divorce. En effet, son mari est parti avec sa secrétaire. Comme à son habitude, elle mélangera vie privée et professionnelle ce qui ne l’aidera pas à avancer. Concernant Sophie Gum et Sophie Pipas, elles vont enfin avoir un adversaire à leur taille, en la personne de la vigile Michèle. Une fois le site mis sous vidéosurveillance, elle va se faire un malin plaisir de les traquer dans leurs moindres faits et gestes. Son but sera de trouver des preuves de leurs magouilles pour pouvoir les licencier et ça va fonctionner, en théorie.

workingirls saison-3 michèleEnfin, Karine va se voir très perturbée par l’arrivée de Michèle. Non pas parce qu’elle est vigile, mais parce qu’elle aime les femmes. Karine sera soupçonnée tout au long de la saison d’être homosexuelle, ce qui sera confirmé par le rapport de la psy parlant de pulsion d’homosexualité refoulée, malheureusement tombé entre les mauvaises mains des Sophie et Sophie.

[amazon_link asins=’B00LU4TC72′ template=’grille3′ store=’chezmat-21′ marketplace=’FR’ link_id=’0e7ae416-d29a-11e6-a77a-31901fc6a3ca’]

En commandant le DVD avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par aris

Tout à commencé par Stargate SG1 puis Altantis. Grand fan de séries de science fiction (qui n'aime pas Star wars), j'ai fini au fil des années par diversifier les genres tout en augmentant ma consommation. Aujourd'hui je consomme des séries récentes ou anciennes, de tous genres et de tous horizons. Mes préférés ? Battlestar Galactica et Stargate Alantis.

15 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.