Street Fighter : Assassin’s Fist

On va pas se mentir, mais jusqu’à présent les adaptations Live de Street Fighter, ça n’a jammais été une réussite. A tel point que l’on pouvait se poser la question : est-il possible d’adapter à l’écran un jeu de baston tel que Street Fighter? J’aurais eu tendance à dire non. Mais ça, c’était avant que je ne vois Street Fighter : Assassin’s Fist! Crée par deux fans, Joey Ansah et Christian Howard, la websérie a été diffusée par Machinima.com (à qui l’on doit déjà la diffusion du pilot de BSG Blood and Chrome) il y a quelques mois sous forme d’épisode de 11 à 12 minutes. Le tout avec l’approbation de Capcom!


A

ssassin’s Fist narre l’entraînement conjoint de Ryu (Mike Moh) et de Ken (Christian Howard). Alors que Ryu est un élève posé et travailleur, Ken est un peu plus agité et impatient. Après des années d’entraînement incessant, il souhaite apprendre la technique ultime Ansatsuken, celle du Mu No Hado (vous savez le Hadoken, la boulette d’énergie ou le Shoryuken, le coup de poing du dragon). Mais le Shisho Goken (Akira Koieyama)  n’est pas un homme que l’on bouscule aisément! Ken et Ryu vont devoir faire leurs preuves avant de pouvoir accéder à cet art ultime. Et la voie n’est pas sans danger! Goken les mettra en garde tous les deux contre le côté obscur du Hado, le Satsui No Hado. Pour finaliser leur entraînement, ils iront dans l’ancienne demeure de Goken, là ou il a jadis appris avec son frère Goki le Mu No Hado avec le Maitre Gotetsu (Togo Igawa).

Street Fighter : Assassin's Fist Ken-RyuAu fil des entraînements et des épisodes, on va en découvrir plus sur le passé de Ken et Ryu, mais aussi de Goken. On va ainsi découvrir que Goki s’est tourné vers le Satsui No Hado et qu’il a été consumé par cette force maléfique et est devenu Akuma (démon en japonais). C’est lui qui a tué Gotetsu. Il a également promis à Goken de revenir quand ce dernier sera prêt à l’affronter… Mais pour le moment, Goken s’efforce de finaliser la formation de ses deux élèves.

Street Fighter : Assassin's Fist goken

Le court-métrage « Street Fighter: Legacy » qui a permis de lancer la série :

Street Fighter: Legacy – Short Fan Film

Mon Avis

L

a série est très fidèle au jeu. Lors des combats fort bien chorégraphiés, on retrouve les coups du jeu au premier coup d’oeil! Une gageure vu certains coups totalement irréalistes, mais cela rend très bien, on sent que le chorégraphe a passé du temps sur le jeu!

Street Fighter : Assassin's Fist hadoken Street Fighter : Assassin's Fist planchette-japonaise Street Fighter : Assassin's Fist coup-de-pied Street Fighter : Assassin's Fist helicoptere

Même le coup « mythique » de Ken et Ryu, le Shoryuken est de la partie! Certes, c’est un peu moins naturel que le reste des combats, mais c’est un incontournable!

Street Fighter : Assassin's Fist shoryuken

 On a également pas mal de petits clins d’oeil au jeu vidéo, avec par exemple un entraînement au son de la musique du jeu. Bref, tout est fait pour les fans de Capcom! Du côté des acteurs, c’est plutôt pas mal si l’on fait abstraction de la perruque de Ken qui pique un peu les yeux au départ! Il aurait au moins pu se teindre les sourcils en blond pour que cela fasse plus crédible! Pour les reste, l’ambiance est très japonaise, les décors sont des maisons traditionnelles, les dialogues oscillent constamment entre le Japonais et l’Anglais, bref, on est au Japon!

La série parvient à donner de la profondeur aux personnages et à nous offrir une histoire qui tient la route. Plutôt pas mal en considérant le matériau de base plutôt pauvre en la matière. Reste que la fin nous laisse un peu sur notre faim! Si les élèves doivent quitter leur maître pour finaliser leur formation de leur côté (le Musha Shugyo), point d’affrontement entre leur deux frères ennemis, Goken et Goki! Joey Ansah, l’un des créateurs de la série, a déjà annoncé qu’une suite mettant en scène Chun-Li et Guile était en préparation (Street Fighter: World Warrior). Il précise également qu’il aimerait beaucoup avoir Scott Adkins dans le rôle de Guile. A suivre donc fin 2015, début 2016!

Galerie (images issues de la page Facebook de la série)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Commander sur Amazon :

SF-BR-min SF-DVD-min

En commandant le DVD / Blu-ray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1272 articles

7 réflexions sur « Street Fighter : Assassin’s Fist »

  1. Au passage, à la base Ken est brun dans le matériau initial, c’est pour se différencier de Ryu qu’il se décolore les cheveux ! D’où les sourcils bruns et les cheveux blonds 😉

  2. Un seul mot, Génial! On nous livre ici, la plus belle adaptation de la franchise. Exit jean claude van damme, on retrouve dans street fighter: assassin’s fist des personnages convaincants, des combats qui respectent les prises et combo du jeux, un vrai régal je vous dis. Apparemment la production n’a bénéficié que d’un petit budget, mais s’en sort miraculeusement bien et nous fait découvrir la genèse des personnages de ken et ryu, le passé de leur maître et d’Akuma et un super clin d’oeil à Mr Bison. J’ai hâte et j’espère sincèrement la suite!

    1. Hello jeglaf,

      On est d’accord, c’est la meilleure adaptation de la franchise. Le comble, c’est que c’est fait par des fans avec peu de moyens! Comme quoi, les budgets hollywoodiens ne font pas tout..

  3. Une super adaptation, comme quoi il faut donner les licences uniquement aux fans de ces jeux ou mangas originaux. Tout est bon, les acteurs, les combats, l’histoire bref, j’attends la suite et espère qu’un jour on aura un DBZ adapté aussi réussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.