Marvel’s Agent of SHIELD, saison 2

Après une saison 1 très inégale, les agents du SHIELD sont de retour! Mais rien ne va plus ! Hydra est partout et le SHIELD est complètement discrédité et démantelé. La petite équipe de Coulson (Clark Gregg)  tente de faire face, mais elle aussi a subit de grosses pertes. Et coincée entre Hydra et l’armée américaine, l’équipe du SHIELD devra faire profil bas pour survivre !


L

a première et finalement la plus douloureuse perte, c’est Fitz (Iain De Caestecker) qui est resté handicapé suite à sa dernière rencontre avec Grant Ward (Brett Dalton), le désormais frère ennemi. Le petit génie peine depuis lors à s’exprimer et à se concentrer. Pire, son amie et alter-ego dans le groupe, Simmons (Elizabeth Henstridge) s’est volatilisée ! On découvrira un peu plus tard qu’elle est en fait en mission d’infiltration au sein d’Hydra à la demande de Coulson. Mais le nouveau directeur du SHIELD n’est pas non plus au top de sa forme : il continue à graver de manière totalement impulsive des symboles qui n’ont apparemment aucun sens ! Il peut heureusement compter sur le soutien de son équipe et tout particulièrement de son bras droit, la redoutable May (Ming-Na Wen)!

Heureusement, l’équipe va être renforcée ! On va commencer avec  Antoine Triplett (B.J. Britt) aperçu dans la saison 1. De façon inattendue, il va se lier d’amitié avec Fitz et va tenter de l’aider à surmonter au mieux son handicap. Lance Hunter (Nick Blood) sera également de retour. La dernière recrue sera Bobbi Morse (Adrianne Palicki) très badass et accessoirement l’ex-femme de Lance ! Les relations entre Bobbi et Lance sont plutôt complexes et vont donner lieux à quelques scènes cocasses!

Agents-of-SHIELD-Season-2-Cast-Group

On va également s’attarder sur Hydra et son boss flippant, Daniel Whitehall (Reed Diamond) qui s’avère disposer de quelques secret dans sa manche, notamment  une longévité hors norme ! Son objectif depuis toujours, c’est mettre la main sur l’obélisque trouvée par Hydra en 1945 et depuis aux mains du SHIELD. Cet artefact aux pouvoirs mystérieux va être au centre de l’intrigue de cette saison. Raina (Ruth Negga), qui va rentrer pendant un temps en possession de l’artefact va également faire un retour pour cette saison 2 ! Grant va quant à lui jouer les électrons libres ! Malgré une certaine forme de folie, il va garder un véritable attachement à Skye (Chloe Bennet). Mais pour le reste, il ne semble bosser que pour ses propres intérêts, même quand il va travailler pour le compte de HYDRA ! Du coup, difficile de savoir ou il veut vraiment en venir et quel est son véritable but.

On termine avec Calvin Zabo (Kyle MacLachlan), le père complètement psychopathe de Skye ! Autant vous dire  que les retrouvailles entre père et fille ne vont pas être aussi bonnes que prévu. Mais il reste malgré tout la clé du passé de la jeune femme qui ne sait toujours pas qui elle est ou même ce qu’elle est. Calvin semble en savoir également beaucoup sur l’obélisque qu’il appelle le « Diviner ».

 Mon avis

L

a série, libérée du carcan imposé par la trame globale sur la première saison, repart sur de bien meilleures bases. On a une vraie trame et une vraie profondeur et surtout des vrais enjeux! On attend le prochain épisode avec impatience pour découvrir la suite et ce qu’il va advenir de l’équipe malmenée par les événements. Il était temps d’avoir un Agents Of SHIELD à la hauteur de nos attentes. Le Diviner est au cœur de tous les enjeux. Alors que Hydra n’y voit qu’une arme de destruction massive, il s’agir de beaucoup plus que cela. C’est la clé pour accéder  à un « cadeau » laissé par une race alien, les Krees (les aliens au sang bleu) et dont certains humains comme Skye et Raina sont les dépositaires. Mais la clé est également détenue par Coulson à son insu ! Les gravures qu’il réalise sont en fait une carte en 3D ! Sauf que visiblement, tout le monde ne pourra pas y accéder et seuls ceux qui sont capables de survivre au contact du Diviner pourrons accéder à la cité indiquée par la carte. De quoi ravir ceux qui comme moi ont été frustré par l’absence de fantastique et d’aliens de la saison 1 ! Et le mid-season de la série va s’avérer particulièrement réussi à ce niveau, avec des révélations et un clifhanger haletant!

Les problèmes de rythme toujours présents

Malheureusement, la seconde partie de saison va avoir un peu de mal à redémarrer.. Il faudra attendre quelques épisodes poussifs avant que la série embraye sur les révélations et sur le rythme! Tout va s’accélérer, Skye va enfin avoir les réponses qu’elle attends depuis si longtemps et nous avec). Mais des explications qui vont également soulever d’autres interrogations sur les « Inhumans », le groupe de personnes dotées de pouvoirs. Qui sont-ils exactement, combien sont-ils, quelle est l’étendue de leurs pouvoirs? Bref, un autre pan de l’univers se dévoile et le vrai fil rouge de cette seconde partie de saison, plus que la relation entre SHIELD et HYDRA, avec d’ailleurs le lien avec le film Avengers 2 et les deux jumeaux qui sont eux aussi des Inhumans. Et au passage, cela nous permet de voir Cal, le père de Skye d’un oeil un peu plus nuancé. Certes, c’est un psychopathe, mais c’est la vie et la perte de sa fille qui l’a rendu barge. Et si je ne suis pas vraiment fan de Kyle MacLachlan en règle générale, je le trouve très bon dans le rôle. Toujours sur le fil du rasoir, prêt à péter les plombs à chaque instant, il donne pas mal d’épaisseur au personnage.

Un autre mystère va être levé : celui de Melinda et de la « cavalerie »! L’épisode 17 va être l’occasion d’un flashback qui va nous détailler les événements qui ont conduits l’agent May à demander à travailler dans un bureau. Une révélation qui arrive au bon moment et vient éclairer le contexte de manière intéressante. Et qui va humaniser un peu le personnage qui en avait bien besoin!

Une ambiance de dangers et d’incertitude bien loin de la saison 1

La série quitte le coté simpliste de la première saison avec un SHIELD tout puissant! Ici, finit les gros moyens et le coté SHIELD Vs le monde. la donne a bel et bien changée et il faut désormais composer avec toutes les forces en présence. Cette dichotomie simpliste fait enfin place à beaucoup plus de nuance, la notion d’ennemi est désormais bien plus floue. Réduit à peau de chagrin et considéré comme une organisation terroriste, le SHIELD doit travailler dans l’ombre. Et survivre face aux différentes forces en présence qui ne lui veulent pas toutes du bien! Mais le nouveau directeur entend marquer sa différence! Finis la règle du secret et les ressources que l’on peut sacrifier. Autre temps, autre directeur, le SHIELD nouveau est là! Mais comme tout bon directeur, il va avoir ses propres secrets qu’il ne va partager avec personne. Ce qui va amener à se poser pas mal de question sur le tranquille Coulson.. AOS-OlmosD’autant qu’une nouvelle branche du SHIELD, le « New SHIELD » va faire son apparition, perturbant ainsi l’ordre établi que l’on pensait connaitre et faire peser une certaine opprobre sur Coulson. C’est aussi l’occasion d’avoir le retour dans notre petite lucarne de Edward James Olmos (le capitaine Adama de Battlestar Galactica) dans le rôle de  Robert Gonzales, le leader cette nouvelle émanation du SHIELD. Bref, le rapport de force continue d’évoluer en permanence. Et les surprises vont aller bon train, chaque personnage cachant son jeu! Le seul qui finalement va rester sans surprise, c’est Ward, devenu un véritable électron libre, il ne va avoir de cesse que d’agir pour ses intérêts propres. Le chien de garde libéré de son collier risque bien de mordre la main de ses anciens maitres! D’ailleurs, tant qu’on est dans les métaphores canines, Simmons lui garde un chien de sa chienne, il devra rester sur ses gardes..

Et la suite?

La fin de saison est assez propre, on clos une grande partie de la trame sur les Inhumans, tout en ayant Skye qui est le lien évident entre le SHIELD et le groupe de mutants. On a (enfin) la promesse d’une équipe du SHIELD avec justement des mutants et la prophétie de Raina concernant Skye qui reste à accomplir. Reste le cas de Ward que l’on risque de voir revenir un peu énervé.. Bref, une fois encore la fin de saison remet les pendules à l’heure. On se retrouve pour la saison 3 puisque la série a été renouvelée!

Commander sur Amazon


En commandant le DVD avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1261 articles

6 réflexions sur « Marvel’s Agent of SHIELD, saison 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.