MARVEL Agents Of SHIELD, Saison 5

On va pas se mentir, j’attendais pas vraiment le retour de Agents of SHIELD avec beaucoup d’impatience… La série a eu tendance à tourner un poil en rond et à me lasser quelque peu (je n’ai d’ailleurs pas écris d’article sur la saison 4). Mais le premier épisode de cette saison 5 m’a complètement retourné le cerveau! Et réveillé mon intérêt pour la série et ses personnages!

Car tous nos agents du SHIELD (excepté Fitz) sont kidnappés et envoyés dans un futur bien dystopique au travers d’un monolithe! Ils vont atterrir dans une station spatiale dirigée par les Krees en 2092. Les humains de cette station sont sous le joug de Kasius, un Kree qui se prend carrément pour un dieu. Sa présence sur ce caillou spatial n’est pourtant rien de moins qu’une punition! Mais, je m’égare!

Kasius et Sinara

Les humains ne sont guère mieux traités que du bétail par les Kree. L’image est d’autant plus vraie qu’ils sont soumis à la terratogénèse afin de produire des inhumains (enfin ceux qui survivront) que Kasius pourra monnayer au prix fort. Mais il y a encore pire! La terre n’est plus qu’un amas de roches difforme et sans vie. Et la responsable de cette destruction n’est autre que “Quake” (Daisy). Mais une prophétie dit que des agents du SHIELD vont venir libérer les humains…

Mon avis

J’ai vraiment beaucoup aimé la première partie de cette saison 5 de Agents of SHIELD! Outre le changement salutaire de cadre et de temporalité, on se focalise beaucoup sur les relations entre les différents membres de l’équipe. Des liens sont forts et puissants, tout autant que ceux que le spectateur a lié avec eux. Que cela soit le couple Yo-Yo-Mack, peu enclins aux démonstrations, mais très solide (même si il devra faire face à des difficultés). Ou le couple de Fitz-Simmons qui va résister au temps et à l’espace! On aura d’ailleurs droits à une cérémonie de mariage fort simple, mais au combien sympathique. Le lien Skye – Coulson est lui aussi plein de non-dits, mais on ne s’y trompe pas, c’est plus une relation père-fille qu’une relation chef- subordonnée.

Melinda et Coulson

En revanche, entre Melinda et Coulson, c’est toujours un peu cryptique! Ces deux là sont toujours quelque part entre l’amitié et l’amour (mais la fin de saison va finir enfin clarifier les choses).  Bref, une vraie team, voire même une vraie famille. Et ils vont devoir se serrer les coudes pour parvenir à abattre Kasius et son bras armé, la redoutable Sinara.

Back in time

Talbot

Le retour sur terre va marquer un retour à une intrigue plus traditionnelle et un peu moins emballante je dois dire. Complots, ennemis qui agissent dans l’ombre et les agents du SHIELD traqués par les militaires. Reste que l’équipe va devoir tout tenter pour justement éviter que la terre ne subisse le sort qu’ils ont découvert dans le futur. Avec toujours en tête la question qui va rester sans réponse pendant un long moment : peuvent-ils changer le futur à partir du présent ou tout est-il déjà écrit et immuable? Certes, on a quand même tendance à se dire qu’ils vont parvenir à trouver une solution pour sauver le monde!1 décembre

Le tout sous fond de Gravitonium, du énième come-back d’Hydra et d’intervention alien. La mayonnaise fini par prendre quand même! La série réemploi de manière assez pertinente ses seconds couteaux. Je pense par exemple à Talbot que l’on arrive toujours pas à détester.

Fin de saison sous le signe de l’émotion

Mais je dois avouer que le final de cette saison 5 de Agents of SHIELD prendra bien plus de risques que ce que j’avais pu imaginer! Et si l’on redoutait une fin triste, elle le sera assurément! Mais pas du tout de la façon que l’on pouvait imaginer. Reste que je n’ai pas compris comment Daisy a réussi à prendre le dessus sur le boss de fin (le sérum était destiné à sauver Coulson, pas se débarrasser du bad guy). Comme souvent dans ce genre de cas, mettre un méchant super puissant que l’on expédie en 10 secondes, c’est hyper frustrant. Mais la tension monte progressivement pendant les derniers épisodes. Une saison 5 de belle facture qui aura bien relevé le niveau décevant de la saison 4.

La conclusion approche

Marvel Agents of SHIELD aura une sixième et dernière saison prévue l’année prochaine. De quoi prévoir une fin propre pour la série qui arrive au bout de son sujet malgré tout. Mais quitter la famille du SHIELD tant je me suis attaché aux personnages me rendra probablement un peu triste.

Et manière étonnante, alors que la série a ses débuts avait souffert de ses liens avec le MCU, cette saison 5 fait complètement abstraction des événements du film Infinity War. Et ce alors même que l’on voit Nick Fury et Maria Hill “disparaître” à la fin du film. Pas si gênant vu que cette saison 5 reste assez dense et intéressante. Mais il semble que des changements de plannings intempestifs aient bousculés les scénaristes. A voir comment la saison 6 viendra s’intégrer dans la suite d’Infinity Wars.. Ou pas… 🙂

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1229 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.