Les grands, Saison 2

Je suis assez fan des productions françaises d’OCS qui osent et tentent des choses qui sortent des sentiers battus du PAF. Souvent, ça fonctionne bien, voire très bien (Lazy Company), des fois nettement moins bien (La bouse qui portait très bien son nom). Avec les grands, cela fonctionnait plutôt bien pour un genre (la série d’ados) complètement sous-représenté chez nous!

Pour cette seconde saison, les grands vont devenir les petits nouveaux puisqu’ils vont rentrer en seconde au lycée. Hugo (Théophile Baquet), Boogie (Grégoire Montana), Yles (Sami Outalbali), et Avril (Pauline Serieys) vont donc se retrouver pour une nouvelle année. En ce qui concerne MJ (Adèle Wismes), partie vivre avec son père à Londres, elle finira par rejoindre la petite bande en cours d’année!

Amours, amitié, coup de coeur et coups de gueule vont se succéder!

Les Grands Saison 2 Bande Annonce sur OCS Max (VF)

Mon avis

Certes, mes 16 ans sont déjà un peu loin (c’est plus l’âge de mes deux grands enfants), mais une nouvelle fois, on s’identifie très facilement aux personnages. Ils sont bien écrits, pas caricaturaux et surtout, on sent une bonne dose de bienveillance envers eux. Une belle écriture contemporaine qui parle même aux vieux comme moi (à voir si elle parle aux plus jeunes).

Des ados consistants et ancrés dans le réel

Ils ne sont absolument pas manichéens, ils ont leurs bons et leurs mauvais côtés! Même l’insupportable Dylan (Rio Vega) va s’avérer (par moment) sensible et compréhensif. Même chose du côté de Boogie qui de temps en temps laisse entrevoir quelqu’un de censé et capable de faire preuve d’empathie quand il laisse tomber le masque du gros blagueur débile qu’il aime à afficher en toute circonstance! Au travers de sa relation avec Kenza (Romane Lucas), il va grandir et prendre à maturité (bon, y’aura bien quelques rechutes quand même).

Du côté de Yles, ce ne sera pas forcément plus simple, son homosexualité lui pose pleine de questionnements (et notamment comment en parler à sa mère qui ne semble ne rien vouloir voir). Ou Avril qui va être emportée par un tourbillon d’émotions et de sentiments suite à l’irruption de Maxime dans sa vie et ne plus trop savoir où elle en est et ce qu’elle veut. Pire encore Hugo va lui se perdre en route et subir de nombreux revers suite à des mauvais choix et de mauvaises fréquentations.

Un ton joyeux, mais des préoccupations et des vraies problématiques

Les grands reste une série drôle, très rythmée par la musique (avec d’ailleurs des morceaux live du duo Dylan / Bertille (avec une jolie voix douce et fragile). Mais il n’empêche qu’elle aborde des sujets sérieux et « graves ». Si la grossesse de Kenza reste un classique de ce genre de série, le traitement est plutôt intéressant. Le rejet de ses camarades (même de ses amies) qui vont la faire devenir un paria que tout le monde moque. C’est très cruel, et seul Boogie aura l’empathie d’aller vers elle.

Mais c’est l’attirance entre Yles et son professeur (qui connait sa mère) qui va être le fil rouge de cette saison 2. On sent très rapidement que l’attirance est mutuelle entre eux. Le mentor qui va tenter d’aider Yles à accepter son orientation et à bien la vivre va avoir bien du mal à ne pas céder à son élève.

Des adultes plus caricaturaux

Si j’ai trouvé les personnages des ados plutôt bien écrits et pas manichéens, c’est un peu différent du côté de certains personnages adultes! Je ne sais pas si c’est volontaire ou pas, mais ça tranche un peu avec les élèves (mais ça ne m’a pas dérangé). Le top étant tout de même le prof de musique complètement barré (joué par Estéban)! Un look improbable, une façon de parler qui l’est tout autant, et un franc parlé sans aucun filtre! Une ex-star de l’electro qui a joué avec les Daft Punk (le bon LOL) et qui se retrouve prof de musique, la loose intégrale! Des grands moments de rire, parfois très cartoon (il se met à saigner du nez quand Dylan se met à chanter par exemple). Le prof de sport est pas mal dans le genre aussi! Avec le petit détail qui tue, le monsieur revient des toilettes avec la petite goutte de pisse sur son jogging. Trop la classe! Mais j’aime bien ce genre de petits détails qui sentent le vécu.. 🙂

On retrouve Cacahuète et Monsieur Lopez en tenanciers d’un food-truck vegan, c’est quelque chose! Mais toujours avec un bon esprit et un côté baba cool que j’aime bien! Après la vente de beuh, c’est les hot dog vegan..

Du réalisme à l’onirisme

Les grands se veut ancrée dans la réalité, mais tout comme dans la saison 1, prend des libertés avec cela. Dans cette saison, c’est par exemple Kenza qui parle avec un « fantôme » de sa mère à son âge (visiblement, sa mère l’a eu très jeune) lorsqu’elle doit décider ou non d’avorter. On ne comprendra pas d’ailleurs l’allusion la première fois.

Des séquences pré-générique de fin

Chaque épisode a droit à sa pastille de quelques secondes ou dizaine de secondes qui vient apporter une petite note d’humour, j’aime bien l’idée.

Au final

Je me suis avalé cette seconde saison en l’espace d’une soirée, c’était un très bon moment. Peut-être un petit côté nostalgie qui m’a aussi emporté (même si mes 16 ans ne ressemblaient à rien de ceux de la petite bande). Comme je le disais, des personnages écrits avec bienveillance et pas manichéens, une bonne ambiance musicale, et un générique toujours aussi canon (avec de nouvelles images pour cette saison 2). Cette belle ambiance musicale est portée par le duo !Katsby (Audrey Ismael et Bastien Burger) qui donne une belle tonalité et identité sonore à la série. Quelques morceaux sont disponibles sur le soundcloud.

Mon seul regret, c’est l’épisode de fin qui ne clôture rien et laisse tout en suspens. Pas forcément gênant si l’on a une saison 3 (ce que je souhaite vivement). Dans le cas contraire, cela sera extrêmement frustrant! A noter aussi que MJ et Hugo sont bien moins présent lors de cette saison. Même après son retour, j’ai trouvé que MJ avait pris de la distance avec ses amis.  On la sent un peu moins partie-prenante, même si elle n’hésite toujours pas à dire ce qu’elle pense!

Bref, les grands est une chouette série à voir pour les jeunes (et les moins jeunes qui ont gardé leurs 15 ans)!

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1248 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.