Lazy Company, Saison 2

Jusqu’a présent, les séries Francaises, c’étaient les trucs pas terrible que je regardais d’un oeil distrait à la télé les soirs de flemme. Il y a bien quelques exceptions, comme Hero Corp, qui a apporté un peu de sang neuf (malgré une saison 3 un peu en retrait) ou des webseries comme le visiteur du futur qui ont su me prouver que la créativité existait bien encore en France. Pour le reste, c’est soit franchouillard, soit une mauvaise copie du modèle US (R.I.S si tu m’entends!).

Mais ça, c’était avant que je ne découvre par le plus grand des hasards Lazy Company, mon coup de cœur surprise de 2013. Acheté sur Amazon suite à la promotion effectuée par le site, j’ai craqué pour le petit prix (et la présence d’Alban Lenoir). La série impose son style décalé et loufoque, avec un aplomb assumé et un sens des détails et des clins d’oeil particulièrement riche. Dire que j’attendais la série avec impatience est encore en deçà de la vérité!

Lazy_company_saison2_C-600x398

L

a saison démarre sous de très mauvais augures! Chester (Alban Lenoir), Niels (Alexandre Philip), Henry (Antoine Lesimple) et Slice (Benoît Moret), les quatre guignols de la Lazy Company ont accumulés de sérieuses bourdes et ils vont en subir les conséquences! Il faut dire qu’en ayant laissé fuir Hitler (Quentin Baillot) qui a pris de Gaulle en otage (entre autres bévues), ça aide pas! La Lazy va donc devoir remettre les pendules à l’heure! Le plus en rogne étant Niels, avide de venger la mort d’Isla (Caroline Vigneaux) tuée par Hitler. Mais sa vendetta personnelle va mal tourner et lui valoir la cour martiale pour trahison! De Gaulle finalement sauvé, les ennuis ne sont pas pour autant terminés! Le général Paxton est remplacé par Margaret Sanders (Anne Benoît, irrésistible!), une femme de poigne avec la distinction d’un chauffeur routier! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle dispose d’une verve à la hauteur de son prédécesseur et que l’on ne va pas s’ennuyer avec elle! Si vous me suivez sur Twitter, vous avez pu lire certaines de ces répliques fracassantes que j’ai partagé! Sa fille, Jessica (Vanessa Guide), elle aussi présente, va faire tourner les têtes sur le camp Neptune!

vlcsnap-2014-05-01-15h42m07s185 vlcsnap-2014-05-01-15h42m18s45 vlcsnap-2014-05-01-15h42m27s130

vlcsnap-2014-05-01-15h46m32s26Lazy Company, c’est aussi une galerie de personnages complètement barrés! On va bien sur retrouver la Jeanne (Aurélia Poirier), une résistante au caractère bien trempée, le Patriot (Sylvain Elie), le super soldat et bien d’autres encore! Cette saison 2 va introduire pèle-mêle de nouveaux personnages : Einstein (David Salles), prisonnier des allemands et un peu susceptible sur les bords,  le Dr Von Über (Vincent Londez), un médecin Nazi qui fait des expérimentations sur des cobayes humains, Mussolini de passage à l’Atomikfest! Et bien on retrouve bien sur l’incontournable et déjanté Hitler! Une saison animée, avec les p’tits gars de la Lazy qui vont pécho, parfois de manière plus ou moins attendue, parfois de manière tragique. Il va y avoir du mollet également! Celui que l’on va railler (Niels), ou celui qui va être admiré (Lester déguisé en tsigane). Mais il y aura aussi du tragique et de l’émotion! Sans oublier des échanges de corps et une AtomikFest explosive (dans tous les sens du terme) avec Hitler en maître de cérémonie! Bouyah!!!

Lazy Company – Saison 2 – Bande-annonce

Mon avis

O

n reste dans la lignée de la saison 1, à savoir du grand n’importe quoi (assumé de main de maître), des références à la culture pop, des situations ubuesques et des dialogues truculents qu’un Audiard n’aurait pas renié (je sais, j’y vais fort sur les superlatifs, mais j’assume), mais avec un ton un peu moins léger malgré tout. Certes, on continue à se poiler des mésaventures de la bande de bras cassés, mais des dissensions commencent  à faire sentir dans le petit groupe. Dissensions qui vont mener à la rupture lors du procès en cour martiale. Contrairement à la première saison qui partait un peu dans tout les sens, il y a par contre une vraie trame narrative bien maîtrisée et la saison finit en point d’orgue avec le dernier épisode qui nous fait alterner larmes de joies et de tristesse.

un  mariage et 2 enterrements!

La mort commence à roder autour de la Lazy company. Il y a Isla, morte à la fin de la saison 1 qui va « re-mourrir » (je vous laisse découvrir comment), la résistante, France, va se faire cryogéniser par les Nazis. Mais la mort la plus émouvante restera celle du Patriot! Malgré les circonstances particulièrement sordides, son dévouement restera intact et il donnera sa vie pour sauver les autres. Une mort à son image, et un enterrement qui m’aura arraché quelques larmes. La saison finira sur un twist impossible à voir venir et un nouveau décès tragique (que je ne dévoilerais pas même sous la torture)!

On continue les références de culture pop à tour de bras, comme l’épisode 3, qui est un gros clin d’oeil au vieux films noir et blanc, à Frankenstein, et aux zombies. C’est aussi un vrai épisode spécial à la sauce américaine, mais qui finalement s’intègre bien dans l’histoire. La mission de récupération de « Big Baby » fait très film d’espionnage, avec un petit coté mission impossible. Ou des références dans les surnoms : Chester qui appelle le super soldat Gandalf, ou carrément dans les noms (le chauffeur d’Hitler s’appelle Schumacher). On a même des références très cartoon comme le découpage de la table au pistolet mitrailleur. Et parfois les sens du détail va très loin! Dans le dernier épisode, lorsque Chuck mitraille comme un fou juste avant le générique, l’image se ralenti pour que le son des mitrailleuses reprennent le tempo des percussions du générique! Trop fort!

vlcsnap-2014-05-01-15h32m26s255 vlcsnap-2014-05-01-15h32m44s203

Et puis « la Jeanne » reste un formidable personnage! Déjà truculente lors de la saison 1, elle s’impose comme incontournable dans cette seconde saison. Elle opère un rapprochement du « parvers » finalement assez évident, car on sentait déjà depuis un moment que les baffes distribuées à Niels était une démonstration d’amour (bein ouais, elle est comme ça la Jeanne!). Une belle prestation d’Aurélia Poirier qui nous offre ce personnage haut en couleurs et qui parvient à le rendre très émouvant et attachant malgré cet aspect très brut de fonderie! Car sous ce coté un bourrin se cache un cœur d’artichaut qui vous fera fondre! Moi en tout cas, je l’adore..

vlcsnap-2014-05-01-15h46m15s119 vlcsnap-2014-05-01-15h51m04s181

C’est aussi des phrases chocs! Championne incontestée, le général Sanders qui envoie du lourd!

« Je fantasmait de m’faire bouffer le cul, c’était pas comme ça que je l’envisageait »
« Et moi, la trahison, ça me fait chier la chatte! »
« Aujourd’hui, c’est atelier fermage de gueule »

Bref, c’est la patronne, on a bien compris qu’il fallait pas venir la faire chier! Mais pour autant, elle n’est pas exemplaire! Les fesses du major Spring pourront confirmer! Un archétype du personnage sexiste et grossier mais incarné par une femme, ça surprend et ça détonne! Je n’oublie pas tout les autres qui restent également au top, notamment Alban Lenoir toujours avec ce coté « nounours » sympa que j’adore! Je retiens aussi la belle phrase d’Henry :

Je veux pas être quelqu’un d’important, je veux être quelqu’un de bien.

On retrouve la même esthétique que sur la saison 1, avec des couleurs faussement délavée avec des dominantes ocres et bleu-vert. Si l’on y prête moins attention, cela fait désormais partie de la marque de fabrique de la série. La musique toujours excellente, mais toujours pas disponible dans le commerce, ça c’est plutôt con! Pour la sortie en vidéo, il faudra patienter! J’avais vu la date du 11 Juin sur Amazon, mais après avoir contacté l’éditeur Koba qui m’a annoncé que rien n’était prévu, la date est passée au 22 Octobre! Moi qui voulait me refaire une intégrale, je vais devoir patienter! Espérons que cette saison 2 sera un peu plus étoffée en bonus que la saison 1.

Commander sur Amazon :

Après moult péripéties et retard, la saison 2 de Lazy Company est finalement sortie chez AB, mais uniquement en DVD.

lazy2-min

En commandant le DVD avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1254 articles

9 réflexions sur « Lazy Company, Saison 2 »

    1. Bonjour,

      je confirme, à voir absolument! Après l’humour, ça reste toujours un peu personnel, on ne rit pas forcément tous des mêmes choses..

  1. Portée par une musique géniale, cette série française de France enterre par son humour loufoque et décalé tout ce qui pu être dit, écrit, filmé sur la question… A déguster.
    Attention, addiction possible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.