KillJoys, Saison 3

Mes chouchous de l’été, les KillJoys sont de retour! La série, toujours très fun et légère (malgré une histoire assez sombre) est la série parfaite pour l’été (selon moi). Embarquez avec l’équipe des chasseurs de prime pour un voyage qui s’annonce encore une fois périlleux!

D’avin et Dutch continuent leur croisade anti-Hullen. Mais alors que l’on pensait la menace résolue suite à la destruction du bassin Arkyn à la fin de la saison 2, ils vont découvrir qu’il en existe beaucoup d’autres! Il va donc falloir mettre en place une stratégie à bien plus grande échelle pour éliminer tous les Hullen. Pas simple d’autant qu’une nouvelle patronne du RAC arrive pour serrer les boulons à ses agents et que Johnny, comme nombre d’autres agents est toujours porté manquant.

Car Johnny est toujours à la recherche de Clara. Il va finir par retrouver Alice, son bras cybernétique, mais sur le corps de Olie. Après quelques péripéties, il va finir par démêler le vrai du faux de cette drôle d’histoire. On va également en profiter pour découvrir les hackmods, ces humains modifiés.

L’équipe sera rassemblée lors de l’épisode 3 avec le retour de Johnny. Il découvrira à cette occasion la présence de Zeph, la nerd de remplacement recrutée par Dutch en son absence. La guerre contre les Hullen va pouvoir démarrer! Une mission qui semble perdue d’avance, d’autant que Aneela est à leur recherche pour venger la mort de son père Khlyen..

Mon avis

KillJoys continue sur sa (bonne) lancée. Première chose, on est super content de retrouver les personnages à qui on s’est vite attaché. Des personnages un brin stéréotypés de prime abord, mais qui sont bien plus que cela. Si Dutch apparaît comme une badass sans faille, on va vite découvrir que la “maman ourse” n’est pas si invincible que cela. Et cette saison, qui va enfin lever le mystère sur ses origines ne va pas aller dans un autre sens. Et sans être exceptionnelle, Hannah John-Kamen s’en sort assez bien dans son double rôle de Dutch / Aneela, deux facettes diamétralement opposées!

D’avin et Johnny, toujours aussi “chien et chat”, mais lié comme jammais et complémentaire, vont continuer à former un drôle de trio avec Dutch. Un lien très fort qui perdure, avec chacun qui protège les arrières des autres avant de penser à soi. Et ça marche plutôt très bien.

On retrouvera aussi Pree, le barman révolutionnaire qui livrera quelques secrets étonnants sur son passé! Toujours classe et propre sur lui, j’aime beaucoup son coté pince-sans-rire!

L’arrivée de Zeph en tant que nouveau membre de l’équipe se fera en douceur sans réellement déstabiliser le trio. Même si Johhny va voir d’un mauvais oeil cette concurrence “nerd” arriver! Mais du coup, Zeph met encore plus le focus sur le coté hors-norme du trio!

La mythologie avance!

Après les avancées autour des Hullen, Killjoys continue à nous dévoiler des pans complémentaires. Comme je le disais, les origines de Dutch seront enfin connues. Une révélation surprenante, mais qui reste au coeur de l’intrigue. Et qui colle parfaitement à ce que l’on sait des personnages impliqués.

On comprend aussi pourquoi les scarbacks ont pour habitude de se taillader! Si la pratique est devenue religieuse, elle était avant tout un test pratique lors de sa mise en place servant à repérer les Hullen. C’est un détail, mais je trouve que cela fait partie des choses qui renforcent la cohérence de l’univers.

Une fin qui tue!

Rapidement, on se dit que la lutte des KillJoys est vouée à l’échec dès le début et on voit mal comment la saison pourrait bien s’achever! Et rien ne va d’ailleurs se dérouler comme prévu! La fin va voir un retournement de situation surprenant, mais bien vu. Et la mystérieuse “Lady” qui vit dans le green va devenir la nouvelle ennemie à abattre! Ça promet une belle saison 4! Et une saison 5 puisque Syfy (qui coproduit la série) a confirmé deux saisons de plus pour la série (la 5ème saison étant la dernière). De quoi augurer une belle fin pour la série qui aura deux saisons pour clôturer les aventures de ses chasseurs de prime!

Au final

Killjoys sans être une série immanquable, reste une série de SF qui a su trouver ses marques et son ambiance tout en étant relativement originale dans son univers. Et ça reste la parfaite série fun estivale qui reste pour moi la marque de Syfy qui a connu son heure de gloire avec des séries comme Eureka ou Warehouse 13, deux belles références chères à mon coeur. Le pari est donc gagné pour la chaîne et la série qui ira finalement sur 5 saisons. Et que malgré un budget limité, la série ne fait jammais cheap. Certes, les scènes spatiales restent limitées et les vaisseaux un peu simples, mais ça passe pas mal au final.

Sans doute que KillJoys marquera moins les esprits qu’un Battlestar Galactica ou même qu’un The Expanse pour parler d’une série en cours sur Syfy. Mais cela ne signifie nullement qu’il faille la bouder! Au contraire!

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1201 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *