Kami No Kiba : Jinga

Et une nouvelle série à la franchise Garo! Il s’agit cette fois d’un spin-off puisque l’on va se concentrer sur le personnage de Jinga, le méchant de la saison « Gold Storm Sho ». Mais suite aux événements du film Kami no Kiba, Jinga est mort et s’est réincarné en chevalier makai (vous suivez ou bien)! Drôle de destin pour ce chevalier noir!

Cette réincarnation ressemble plus à une punition qu’a un cadeau! Car ce Jinga (Masahiro Inoue) a été contraint de tuer son père qui été possédé par une Horror et qui a tué sa mère sous ses yeux. Exit le Jinga bravache et sur de lui que l’on connaissait! On fait ici connaissance avec un Jinga qui doute et qui reste traumatisé par son passé. Il élève du mieux qu’il peut Toma(Sōshi Hagiwara), son jeune frère qui l’a vu tuer leur père.

Suite à un affrontement avec une Horror il va découvrir qu’il possède un pouvoir totalement inédit : il est capable d’exorciser l’horror sans tuer son hôte humain. Si lui et Fusa (Yūka Kōri), la prêtresse qui travaille avec lui vont être étonné de cela, ils vont devoir se rendre à l’évidence, ce pouvoir est bien réel!

Jinga et Fusa

Mais si cela peut sembler de prime abord une bonne nouvelle, c’est bien plus complexe que cela! C’est en fait une complète remise en question des règles de l’univers Makai. Et une mise en abîme de la faiblesse des humains! Car l’un des humains sauvé va de nouveau être possédé et faire des victimes.

Et si le fait de tuer la personne possédée par un horror était finalement le meilleur moyen d’éliminer le mal à la racine? Cela soulève donc beaucoup de questions. Et cela semble profondément impacter Jinga qui va développer une deuxième personnalité. Fusa s’inquiète de plus en plus pour son coéquipier qui va agir de plus en plus bizarrement… Et la rumeur qui se répand sur son pouvoir va attirer l’attention des chiens de garde qui vont missionner le chevalier Rozan (Koh Takasugi) pour enquêter sur Jinga.

【10/4放送開始!】「神ノ牙 -JINGA-」予告映像/GARO PROJECT #151

Mon avis

Ce Kami no Kiba introduit un concept simple, mais riche en implications! Car mine de rien, cela remet en question tous les fondements de l’univers Makai! Car aussi radicale que soit la méthode consacrée (tuer l’hôte pour sceller l’horror), elle a fait ses preuves! Et surtout, évite toute forme de récidive!

Cela ouvre également une autre réflexion. Car si l’hôte a la faiblesse de céder aux promesses de l’horror, n’est-il pas déjà une branche pourrie qu’il convient d’éliminer? Certes, cela pose le chevalier makai en juge et bourreau. Une façon de faire qui pour certains, comme le chevalier Rozan, ne doit pas changer. Jinga va voir son désir de sauver le plus d’humains possible se heurter au mur de la tradition. Une tradition qui n’a sans doute pas été instaurée sans raisons…

Fusa, une prêtresse insipide

Comme d’habitude lorsqu’il est question de prêtresse, la demoiselle est des plus charmante! Mais c’est en général accompagné d’une forte personnalité et d’un sacré caractère! Que cela soit Rekka ou Jabbi, elles ne s’en laissent pas compter et sont pas du genre à attendre qu’on vienne les sauver. Des vrais personnages féminins forts! Tout le contraire de Fusa, qui joue les midinettes amoureuse de son partenaire.

Du coup, j’ai eu beaucoup de mal avec ce personnage que j’ai trouvé plus décoratif qu’autre chose. Certes, cela abonde dans le sens du personnage qui refuse de voir la vérité sur Jinga parcequ’elle est trop proche de lui. Mais que c’est ennuyeux!

Jinga : Ying & Yang

Cette saison joue très rapidement sur les deux facettes de Jinga. Deux personnalités semblent s’affronter en lui. Une dualité très ying / yang! Tout cela sera expliqué aussi rationnellement que possible à la fin de la saison.

L’occasion pour Masahiro Inoue de cabotiner à mort dans ce double rôle! Souvent un peu excessif et rarement dans la finesse, il pousse le truc à fond. On est client ou pas du truc, moi, cela ne m’a pas trop dérangé, car il a quand même la classe. Enfin surtout la version « méchante »! Le gentil Jinga est un peu trop gnangnan à mon gout!

Une fin de saison abrupte

Je ne veux pas trop m’étendre sur le sujet pour ne pas vous spoiler. Mais la saison se termine brutalement, en laissant plein de choses en suspens. Si j’ai bien apprécié une fin absolument pas en mode « happy end », j’ai malgré tout été frustré. Je ne sais pas si c’est voulu pour annoncer une suite ou pas. On a vraiment l’impression que Amemiya n’a pas eu le temps de tout raconter ce qu’il voulait. Dans les derniers épisodes, on déborde sur le générique pour finir l’épisode. Comme si il fallait faire rentrer le maximum de choses au chausse-pied!

Au final

Une nouvelle saison de Garo ma foi plutôt sympathique! On y retrouve la franchise avec ses qualités et défauts habituels! Des effets spéciaux inégaux, un jeu d’acteur souvent ras les pâquerettes, mais un univers qui reste complexe (plus qu’il peut y paraître au premier abord) et intéressant. Et pour le coup, ce Kami no Kiba explore de nouveaux horizons et apporte un regard très intéressant!

Kami no Kiba : Jinga
7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1263 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.