Better Things, Saison 2

Sans avoir été complètement conquis par la saison 1 de Better Things, j’avais bien aimé la série. J’attendais donc de voir ce que cette seconde saison allait nous offrir! En l’occurrence, cela a plutôt été dans la continuité, mais dans le bon sens du terme!

better-things-sam

On retrouve le quotidien de Sam (Pamela Adlon), avec ses bons et ses mauvais moments. Sa vie se partage toujours entre son boulot d’actrice vieillissante qui a de plus en plus de mal à trouver du boulot et l’éducation de ses 3 filles. Max (Mikey Madison), sa fille aînée, qui va continue à la rendre dingue, mais qui va prendre en maturité pendant cette saison 2, Frankie (Hannah Alligood), qui continue à se poser des questions sur son identité sexuelle et qui est en perpétuelle opposition avec Sam, et pour finir Duke (Olivia Edward), le “bébé” de la fratrie, qui est bien moins dans l’affrontement que ses aînées.

better-things-sam-max

Mais il ne faut pas oublier, Phil (Celia Imrie), la mère de Sam, qui habite juste en face des 4 femmes. Une mère que Sam à toujours autant de mal à supporter, mais il n’empêche qu’elle est la pour elle, contrairement à son frère (que l’on découvrira dans cette saison). Mais lorsqu’elle va prendre conscience que Phil commence à ne plus avoir toute sa tête, Sam va se “radoucir” un peu. Je le mets entre guillemets, parce que Sam n’est pas du genre sentimentale!

Cette saison 2, dans la droite lignée dans la première, reste sur le principe de la tranche de vie, des petits moments qui s’enchaîne, sans réel fil rouge, ni “cliffhanger”! Mais Better Things dégage encore plus d’émotion pour tous ces moments qui sentent le vécu et qui sont retranscrits avec beaucoup de justesse et de tendresse!

Mais c’est aussi (et surtout) la personnalité hyper extravertie, sans filtre de Sam qui donne tout le piment à la série! Cela donne des scènes complètement surréalistes comme dans l’épisode “Eulogy” ou Sam, ulcérée par le fait que ses filles ne s’intéressent pas à son travail, lance un “jeu de rôle” ou elle est morte avec Duke pour que Max et Frankie puissent enfin lui dire quelque chose de sympa. Une drôle d’idée qui va finalement permettre de libérer la parole des deux filles et provoquer un sacré retour de flammes émotionnel à Sam! Un épisode qui m’a beaucoup touché, moi qui suit père de 3 garçons. Si pour ma part, je me fiche que mes enfants s’intéressent à mon boulot (je n’ai pas les problèmes d’ego de Sam), je suis par contre bien conscient qu’on ne se dit pas assez que l’on s’aime..

Les amours de Sam seront plus présents que lors de la saison 1. Mais soit Sam tombe sur des nazes, soit elle prend peur quand elle tombe sur un mec bien! Mais finalement, sa vie est suffisamment remplie comme cela, avec ses filles, ses amis et son boulot.

Je trouve que l’on s’identifie beaucoup à Sam en fait. Même moi en tant qu’homme, il y a plein de choses qui me parlent en Sam. Ou des choses ou j’aimerais être comme elle! Toujours à dire les choses comme elle le pense, sans faux-semblants ou langue de bois. Mais je trouve qu’avec les années qui passent, je prends de plus en plus ce chemin!

Louis C.K

Difficile de parler de cette saison 2 sans parler de Louis C.K et des plaintes qui ont été émises contre lui et qui ont un moment fait craindre pour la suite de Better Things dont il est le co-créateur, le co-scénariste et le co-producteur (rien que ça). Fort heureusement, il n’en sera rien et la série aura une saison 3, mais sans lui. Reste à voir comment évoluera la série sans lui, même si j’ai toute confiance en Pamela Adlon!

Si la plupart des dénonciations m’ont laissée de marbres (et j’entends par là : bien fait pour vous salopards), j’ai été touché par celle concernant Louis C.K qui est quelqu’un que j’adore! J’aime beaucoup sa vision notamment des relations hommes-femmes, sont coté direct et trash. Un type que j’aurais vraiment aimé avoir comme pote. Et que je n’aurais jamais imaginé comme un prédateur sexuel. Du coup, je me sens trahi, et je ne sais pas quoi faire. Renier l’artiste en plus de l’homme? Renier seulement l’homme? J’avoue que les débats sur le sujet prennent tout à coup une nouvelle dimension pour moi…

Un final à l’image de la série : généreux et émouvant

Le dernier épisode de cette saison 2 est un bon condensé de Better Things. Du quotidien narré avec générosité et malice, et une bonne dose d’émotion, avec Max qui se plaint tout en feignant de ne pas se plaindre de ne pas avoir eu de cadeau pour son diplôme de fin d’études et qui va se prendre une belle claque. Tout cela reste calqué sur le modèle de l’épisode Eulogy dont je parlais un peu plus haut, avec Max qui “prend la place” de Sam. Et ce que je trouve bien, c’est le parti-pris de faire une surprise à Max qui ne donne pas dans la surenchère spectaculaire. La chorégraphie n’est pas parfaite, on sent des hésitations. Bref, un vrai côté “naturaliste” qui est tout l’esprit de la série et qui lui donne son cachet.

Au final

A sa manière et avec un autre état d’esprit, Better Things délivre beaucoup d’émotions, de “feel good”, mais dans le bon sens du terme! Ce qui m’amène à la rapprocher de This Is Us, une autre série chargée en émotions que j’aime tout particulièrement.

Better Things est un vrai petit bijou qui mérite d’être découverte et reconnue, cette seconde saison confirme tout le bien que j’ai pensé de la saison 1. Je la recommande donc très chaudement pour ceux qui ne connaissent pas!

8.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1211 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *