Better Things, Saison 1

J’ai découvert Pamela Adlon en même temps que Louis C.K dans la série Louie qui est une petite pépite. Aussi quand j’ai découvert que le duo revenait à l’écran avec la série Better Things qu’ils ont co-écrite, je n’ai bien sur pas boudé mon plaisir. En route pour ce nouvel OTNI (Objet Télévisuel Non Identifié).. 🙂

Sam (Pamela Adlon) est une actrice de seconde zone, mais qui continue malgré tout à vivre de son métier. Mère célibataire, elle gère de front son métier et ses 3 filles. Elles sont la prunelles de ses yeux, mais elle  bien du mal à garder son calme avec ses 3 petits démons! D’autant que son rythme de travail est très irrégulier, ce qui ne facilite pas toujours le quotidien. Un quotidien que l’on va justement découvrir au fil des épisodes.

Les personnages de la vie de Sam :

  • netter-things-maxDuke (Olivia Edward) la plus jeune des filles qui prend un malin plaisir à jouer la comédie pour obtenir des choses. Mais peine perdue avec Sam à qui il en faut plus pour se laisser attendrir!
  • Max (Mikey Madison), la plus âgée des 3 filles, en mode ado rebelle qui adore se fritter avec sa mère est pas mal non plus. Il semble que tous les prétextes soit bons pour se prendre la tête avec sa mère. Mais là aussi, Sam ne s’en laisse pas compter et lui balance du “va vivre chez ton père”.. Mais on sent que leur relation est plutôt tendue..
  • better-things-sam-maxFrankie (Hannah Alligood), entre les deux a elle aussi un caractère bien trempé et des idées un peu étranges! Militante et rebelle dans l’âme, elle semble également se poser des questions sur son identité sexuelle.
  •  Phyllis (Celia Imrie), la mère de Sam qui vit juste à coté. Un peu excentrique (elle ne jette rien, du coup sa maison est un vrai capharnaüm). Sam semble avoir beaucoup de mal a supporter sa mère qu’elle rudoie tout au long de la saison. On en vient à se demander pourquoi dans ce cas elle habite aussi près d’elle!

better-things-sam-phylis

Tout comme dans Louie, on reste dans ce que j’appelle la “tranche de vie”, pas vraiment de fil rouge conducteur pendant cette première saison. Un concept qui ne me dérange pas, mais qui ne passe pas avec certains.

Mon avis

La filiation entre Better Things et Louie est plus qu’évidente! Même duo créatif à l’origine des deux séries (Pamela Adlon / Louie C.K) et même contexte largement autobiographique. Mais pour autant, ce n’est pas un total copié-collé. Better Things est plus centrée sur la difficultés d’être une mère célibataire que sur la vie un poil barrée d’un comique de standup new-yorkais. Better things part moins dans le surréalisme que ne le fait Louie et se focalise sur Sam, sa gouaille et sa répartie qui font des étincelles. Du coup, même si j’ai apprécié cette première saison de Better Things, j’ai un peu moins accroché qu’avec Louie. La série repose beaucoup sur Sam et son caractère bien trempé (et celui de ses filles).

On se paye une tranche de vie

Pas vraiment de trame ou de fil rouge dans cette saison. Ce qui n’est pas un problème pour moi, mais ce coté “tranche de vie” pourra en décontenancer certains parmi vous, je préfère donc prévenir. Si ce n’est pas votre truc, passez votre chemin! Il d’ailleurs fort probable que si vous n’avez pas aimé Louie (il y en a), vous n’accrochiez pas non plus à Better Things.

On découvre donc la vie de Sam qui jongle entre son travail d’actrice et sa vie de famille. Un emploi du temps irrégulier et loin des horaires de bureau ne vont pas non plus simplifier sa vie de mère célibataire! Et gérer de front 3 filles (dont une ado en mode rebelle) et son boulot, c’est pas une sinécure. Ajouter à cela sa mère qui habite juste à coté mais avec laquelle Sam a une relation des plus compliquée. Alors que l’on pourrait imaginer sa présence comme une aide, ce n’est pas vraiment le cas. On découvre très vite une grande distance entre les 2 femmes. Une distance que cette première saison ne va pas expliquer.

Better Feminist?

Je trouve qu’a sa façon Better Things véhicule un message féministe (ce qui me va très bien). Mais c’est fait à la manière de Sam, c’est souvent cash et un peu frontal, mais je trouve que c’est une bonne méthode pour faire passer des messages. Plus efficace selon moi que des femens et leurs happenings seins à l’air..

L’épisode 2 ou il est question des règles en est un bon exemple! Sam parvient à libérer la parole des femmes sur le sujet. Après un début timide (pourtant dans une assemblée uniquement composée de femmes), chacune va se “lâcher sur le sujet”.

better-things-period

Des guests

Cette première saison fait apparaître quelques guests qui jouent en règle générale leur propre rôle! On a vu Constance Zimmer (Marvel Agent’s Of SHIELD) dans le pilote,  David Duchovny et Lenny Krevitz dans l’épisode 3 ou Zach Woods (Silicon Vallley) et Danny Pudi (Communauty) dans l’épisode 4 pour n’en citer que quelques uns!

better-things-david-duchovny better-things-zach-woods-danny-pudi

Au final

Better Things n’est pas une série que je recommanderais à tout le monde. Si vous connaissez et appréciez Louie, foncez les yeux fermés, vous ne devriez pas être déçus. Si vous aimez les séries avec une trame, une évolution, vous risquez par contre d’être déçus. A vous de voir! Ceci étant, le pilote est suffisamment bien calibré pour donner un vrai aperçu de la saison, ca vaut le coup de le regarder pour savoir si vous êtes “better Things ready”!

Je suis un peu moins séduit qu’avec Louie, mais je reste très client de Pamela Adlon et de son coté cash et entier!

7.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1235 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.