Battle Creek

Battle Creek est une série policière ne comportant qu’une seule saison et qui fut diffusée sur la chaîne CBS en 2015. La série est créée par Vince Gilligan, le créateur de Breaking Bad, et David Shore, le papa de Dr House, rien que ça!

Il faut savoir que Vince Gilligan avait développé la série plusieurs années avant Breaking Bad, mais elle n’avait pas été retenue par les chaines américaines à l’époque. Fallait-il interpréter ça comme un signe du destin ? Malheureusement oui, car cette série n’a jamais su trouver son public et à été annulée au bout de seulement 13 épisodes.

“Battle Creek” est notamment portée par Josh Duhamel (“Transformers”). Celui-ci incarne Milton Chamberlain, un agent spécial du FBI qui ouvre une annexe du bureau dans la petite ville de Battle Creek, dans le Michigan et qui se retrouve obligé de faire équipe avec Russ Agnew (Dean Winters), le lieutenant de police local.

Pour ma part un seul mot qualifierait cette série : bof ! La série est ennuyeuse, plusieurs scènes traînent en longueur, ne devant leur salut qu’à une réplique bien sentie. Et le tandem de héros est sans doute ce que cherchait CBS.

L’association est exactement ce qu’on imagine : deux policiers qui font équipe dans une petite ville minable du Michigan. Milton Chamberlain est affecté dans ce trou de 50.000 habitants parce que le bureau avait envie de se débarrasser de lui et de son sourire satisfait. Russ Agnew  est un bon flic qui bosse à l’ancienne, râleur, le ton bourru (tiens ça me fait penser à Dr House) .

Agnew compense le manque de moyens par une bonne connaissance du terrain, par une application certaine. Il est écouté par ses subordonnés, et que sa chef le respecte à peu près. L’arrivée de Chamberlain, qui lui est beau gosse, respectueux et gentil, va bouleverser son quotidien.

Un duo très cliché…

Pour Agnew, le nouveau venu est un  dissimulateur. Le flic passe plus de temps à trouver un moyen de le démasquer et montrer son véritable visage que de chercher à faire son boulot. Il y a évidemment un petit jeu pour savoir qui pisse le plus loin, mais, par chance, cela demeure discret. Gilligan et Shore se sont plus concentrés sur la personnalité de l’agent fédéral qui essaie de se débarrasser de tous les stéréotypes attachés à sa profession.

Les enquêtes qui se veulent originales (par exemple l’épisode 2,  nos policiers enquêtent sur une mafia de sirop d’érable ^^ ), mais sont au final lourdes et sans intérêt.

Le manque d’originalité est tel qu’on en vient à se demander comment deux noms aussi prestigieux que Gilligan et Shore ont osé présenter cette série insipide et redonnant au terme de “déjà-vu” toutes ses lettres de noblesse.

Même si certains collègues sont sympathiques, ils ne sont pas assez mis en valeur, et ce n’est pas la petite amourette d’adolescent entre Russ et Holly qui va nous faire rester devant notre écran.

Ce qui nous fait rester c’est notre curiosité. On veut savoir pourquoi Milt a été affecté à Battle Creek, et cette réponse bien sûr on l’aura dans le dernier épisode. Et même ça c’est naze, une raison farfelue et pas crédible du tout.

Bref Battle Creek est une série tristounette, vue et revue un million de fois.

4 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Tyxia

Passionnée de séries, de livres, de films, anciennement grosse gameuse sur console ( et oui j'ai sacrifié cette passion pour pouvoir faire le reste ), les journées sont trop courtes, tant de choses à découvrir...

11 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *