7 days in hell

J’avoue, je suis pas fan de mockumentary, le « vrai faux » documentaire à tendance parodique, parce que généralement, cela ne m’amuse pas vraiment. Mais le concept est poussé tellement loin avec 7 days in hell, avec un duo d’acteur surprenant, que j’ai fini par accrocher au délire proposé! Les 7 jours en enfer dont il va être question, c’est la durée d’un match de tennis d’anthologie sensé s’être déroulé à Wimbeldon entre un anglais et un américain.. C’est parti pour 40 minutes de délire!

7days

Aaron Williams (Andy Samberg) est un joueur de tennis américain, une sorte de mélange entre André Agassi pour le look et de John McEnroe pour le caractère. Son adversaire est Charles Poole (Kit Harington, le John Snow de GOT complétement méconnaissable et à contre emploi). Comme tout bon mockumentary qui se respecte, 7 Days in hell va alterner la narration du match, les événements qui ont conduit les deux joueurs à ce fameux match, et bien sur les indispensables interviews des proches des deux joueurs et des officiels du tournoi. On verra ainsi défiler devant l’écran le magicien David Copperfield (un ami de Aaron), John McEnroe, Chris Evert et Serena Williams (la soeur adoptive de Aaron).

Seven Days in Hell Official Trailer (2015) | HBO

Mon avis

Andy Samberg est évidement au top dans ce rôle de tennismen façon années 80! Outrancier et sur de lui, Andy est parfait pour incarner Aaron, mais on en attendait pas moins de lui! On retiendra ses looks improbables et sa coupe de cheveux dans le plus pur style 80’s! Je trouve que ça lui va plutôt bien.. Le plus surprenant reste quand même Kit Harington, méconnaissable en fils à sa maman introverti! Il m’a d’ailleurs fallu un certain temps avant d’être certain que je ne me trompais pas! On retrouve également avec plaisir Karen Gillan, la Amy Pond de Doctor Who.

agassi-sandberg

7 days in hell fait de la démesure le fil rouge de sa narration à l’image du personnage de Aaron. Entre péripéties rocambolesques (l’accident de voiture), improbables intermèdes sexuels en plein match, ou présentateur carrément flippant, un échange de balles d’anthologie (mais totalement irréel), une ratonnade par la reine d’Angleterre, rien ne nous sera épargné! Il faut évidement prendre tout cela au 10ème degré pour vous laisser embarquer sous peine de décrocher au bout de 2 minutes. La fin sera à l’image du reste, complètement absurde et idiote!

Mais en tout cas, si vous rentrez dans l’histoire et le coté mockumentary, je vous promet quelques bons fous rires! A siroter avec un cocktail à la main!  

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1272 articles

4 réflexions sur « 7 days in hell »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.