[BO] The Doomstar Requiem : A Klok Opera

The Doomstar Requiem : A Klok Opera est la BO de l’épisode spécial de Metalocalypse qui fait suite à la saison 4. Comme le titre l’indique, cet épisode spécial est un opéra rock, un mélange de métal et de comédie musicale (tout est chanté, il n’y a aucun passage “parlé”), cela promettait sur le papier! Alors que vaut le meilleur groupe au monde (dixit l’animé) dans cet exercice de style périlleux?

Une BO explosive

N’y allons pas par 4 chemins, c’est tout simplement une tuerie! Nos métalleux cassent la baraque! Certes, on a des morceaux bien metal portés par la voix rauque de Nathan Explosion (Brendan Small, le créateur de la série et compositeur de la BO). Mais là ou la musique fait fort, c’est sur des morceaux plus inattendus pour le groupe, plus dans un style pop-rock qui fait mouche! Il y aussi une touche orchestrale composée par Bear McCreary, les deux hommes s’appréciant visiblement puisque Brendan a travaillé avec Bear sur la BO de Knight Of Badassdom et plus récemment sur quelques morceaux de la BO de Black Sails.

Pour tout vous dire, l’album tourne en boucle dans mon casque depuis près d’un mois, avec en moyenne une à deux écoutes par jour et je ne m’en lasse pas! C’est vous dire le ravissement éprouvé par mes esgourdes! Pourtant, j’ai eu du mal avec cet article! Déjà qu’en règle générale, j’éprouve de la difficulté à coucher sur le papier mon ressenti pour la musique, mais là, j’ai tellement apprécié la musique que je voulais que l’article lui rende justice. Challenge…. accepted! (copyright Barney Stinson).

Metal symphonique

Commençons avec les morceaux plus connotés metal, même ici, on est plus souvent dans le metal symphonique (j’invente des termes, mais je me comprends!). On commence avec Magnus and the Assasin, pour le coup plus metal que symphonique, mais là encore, lisez aussi les paroles, cela vaut le détour (ce Magnus est un sacré gus)! Plus classique, mais totalement efficace avec ses riff de guitare, Some Time Ago envoie du rythme! C’est un peu moins brut que d’habitude, mais c’est très réussi.

Le rythme va encore s’accélérer avec The Duel, qui met très bien en musique le duel épique de Toki pour intégrer le groupe! On repart avec The Answer Is in Your Past, un morceau court, mais qui remet un coup de son metal après une séquence plus rock. Il est suivi par The Depths of Humanity, un peu dans les mêmes tonalités, mais qui va plus dans le coté symphonique / orchestral.

On en terminera avec Morte Lumina et Blazing Star, les morceaux qui illustrent pour moi le mieux la notion de métal symphonique évoquée au début de ce paragraphe. La force des riff de guitare sublimée par une “vraie” orchestration. Pour pousser un peu plus loin l’idée, le CD se termine par un long morceau (plus de 20 minutes) entièrement symphonique qui reprend la plupart des grands thèmes musicaux entendus auparavant. C’est un peu moins bourrin, mais c’est agréable et c’est une réinterprétation intéressante.

Un peu de douceur quand même

On a également droit à une chanson très douce, Abigail’s Lullaby, chantée par Raya Yarbrough (la femme de Bear McCreary) qui détonne totalement dans cette BO très musclée! Mais si l’on s’intéresse de près aux paroles, c’est sans doute le texte le plus gore de toutes les chansons :

they’ll bathe us in acid
they’ll chew through our brains
they’ll chop up our guts
and cut up our veins ♪

ce qui donne à peu près cela en VF :

Ils nous baigneront dans l’acide
ils mâchouilleront nos cerveaux
ils hacheront nos entrailles
et déchireront nos veines

Charmant, n’est pas? J’adore ce décalage!

Et du pop-rock efficace

Pour le coté pop rock, on a Playing around the world, très pop, qui détonne avec les standards habituels du groupe. Et qui se moque au passage des excès des groupes de musiques! Avec  Tracking / Ishnifus and the Challenge, on est la vraiment dans le cadre de a comédie rock, c’est rythmé et fun. On enchaine avec le blues du groupe et son How Can I Be a Hero?, un morceau que l’on aurait pu retrouver dans n’importe quelle bonne comédie musicale! Le I believe de Toki rentre aussi parfaitement dans ce contexte, la célébration du héros qui a accompli son rêve et qui peut appeler les membres du groupe “brothers”. Kitsch et coloré, on est bien loin là encore des standards du groupe. Mais c’est ça qui est bien!

L’un de mes morceaux préférés, c’est d’ailleurs Givin’ Back to You, un morceau très pop qui louche du côté de Michael Jackson. Un hommage qui est aussi visible dans l’épisode qui s’inspire très largement du clip de Thriller et de ses zombies. Mais toujours avec cette touche de kitsch qui va bien! La encore une fois, on joue sur le décalage et ça marche!

Tracklist

No. Titre Durée
1. “The Birth / Fata Sidus Oritur / One of Us Must Die” 3:21
2. “Magnus and the Assassin” 2:22
3. “Partying Around the World” 2:27
4. “Tracking / Ishnifus and the Challenge” 3:39
5. “How Can I Be a Hero?” 2:29
6. “The Fans Are Chatting” 2:24
7. “Abigail’s Lullaby” 1:42
8. “Some Time Ago…” 3:41
9. “The Duel” 2:35
10. “I Believe” 2:26
11. “A Traitor Amongst Them” 0:40
12. “Training / Do It All for My Brother” 3:34
13. “Before You Go” 1:26
14. “The Answer Is in Your Past” 1:17
15. “The Depths of Humanity” 2:42
16. “Givin’ Back to You” 2:45
17. “En Antris et Stella Fatum Cruenti” 2:47
18. “The Crossroads” 0:50
19. “Morte Lumina” 4:08
20. “Blazing Star” (Virtual writing credits: Dethklok) 4:30
21. “Doomstar Orchestra” 23:23
Durée totale :
74:52

Au final

Le meilleur moyen d’apprécier la musique reste de regarder l’épisode pour bénéficier des sous-titres afin d’apprécier les textes, qui ont été travaillés et sont pas mal barges! Malgré tout, la BO de The Doomstar Requiem s’apprécie très à la seule écoute. Le signe pour moi d’une grande BO réussie.

Si on écoute les BO des 4 saisons de Metalocalypse, on est dans un registre beaucoup plus basique et brutal, qui devient assez vite lassant. La faute en grande partie au manque de moyen sur le série, Brendan Small faisant beaucoup de choses par lui-même (comme la musique). La collaboration entre Brendan Small et Bear McCreary a vraiment donné naissance à une très belle oeuvre. J’espère qu’un de ces jours ces deux-là rebosseront ensemble!

Ah moins qu’un jour on est droit à une version comédie musicale live de A Klok Opera! Si c’est le cas, j’achète tout de suite un billet pour y aller. Bref, un album à avoir absolument si l’on est amateur de metal et/ou de BO! Pour ma part, si un jour, je devais faire un Top Ten de mes BO préférées, je pense que celle-ci y figurerait..

Bonus

Acheter sur Amazon :


En commandant les MP3 avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1207 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *