[BO] Da Vinci’s Demons

Pas forcément parti pour regarder “Da Vinci’s Demons” , la dernière série de Starz, j’ai finalement changé d’avis notamment lorsque j’ai appris que la BO serait réalisée par Bear McCreary dont j’apprécie beaucoup le travail. C’est un vrai passionné qui aime à partager et expliquer sa musique via son site. Cet aspect communiquant ne le rend qu’encore plus sympathique! Reste que la série sort des univers habituels du compositeur. Alors que donne l’ambiance musicale d’une série historique vue par le compositeur émérite du revival de Battlestar Galactica?

La BO

La BO commence très fort avec le Main theme qui est très beau et très réussi. Cerise sur le gâteau, le morceau comporte également une spécificité technique qui rend hommage à Da Vinci (voir dans le paragraphe Mon Avis). Ce thème sera repris tout au long de l’album. A commencer par le End credit, très proche mais avec de subtiles différences. C’est aussi le cas dans Glider, qui reprend le thème mais avec un tempo différent, plus rythmé. Starlings reprend aussi à son compte le thème, mais de manière plus douce, plus subtile. Story of the shield, reprend le tempo et le rythme du thème tout en offrant une vraie variation musicale. Vision and demons offre lui aussi une variation avec des chœurs et un plus grand nombre d’instruments.

Certains morceaux sont également là pour évoquer l’époque de la Renaissance (ou du moins ce qui semble être Renaissance à nos oreilles modernes). C’est le cas avec Flight of the colombina, très rythmé avec une sonorité très particulière apportée par la vielle à roue (un instrument qui date du IX siècle) et qui finit avec un rappel du thème. Dans Ben Vega Maggio, on y est vraiment, avec des tambourins, des pipeaux, bref une musique que l’on imagine bien entendre dans une salle d’un château de l’époque. Idem pour A cheval toute homes a cheval qui offre les mêmes instruments mais avec une partition bien différente. Enfin, Lucrezia Donati, le thème est joué à la harpe en solo, puis est repris par plusieurs instruments en seconde partie. Un très beau morceau, très “pur” et qui fait aussi très Renaissance!

Son goût pour les instruments ethniques largement entendus dans les BO de Battlestar Galactica se retrouve aussi ici, notamment dans Jacopo qui fait appel à un Bansuri, une flûte japonaise pour un rendu très doux. On a également le Yayli tanbur (qui est en fait un instrument à corde, rien à voir avec un tambour!) utilisé dans The son of Mithras afin de rappeler les origine du “turc”, le tout donnant un morceau très posé avec un coté mystique, mystérieux. On retrouve ces mêmes sonorités dans The future son of Mithras.

Fait nouveau dans le travail de Bear McCreary, plusieurs morceaux font appels à des chœurs. C’est le cas dans Vision of Lucrezia ou Treasures of the Vatican. Le très long The easter mass (plus de 13 min) y fait également appel, et nous offre des passages avec percussions (ça nous manquait presque!), et finit crescendo sur les chœurs. Contexte oblige, on a également droit à des chants qui font presque liturgiques avec Assasination in Milan, sur un rythme très posé qui accélère progressivement et dans Miserium Ommnium.

On retrouve bien sur Raya Yarbrough, son habituelle complice qui chante sur Prayer to Saint Michel pratiquement a capella, il faut dire que sa voix fait merveille même sans accompagnement musical!

Mon avis

C’est la première partition de Bear McCreary pour une série historique. Malgré ce changement d’ambiance, il s’est plutôt bien adapté en nous proposant des sonorités qui font très Renaissance! Une fois n’est pas coutume, les percussions se font plus discrètes et font la part belle à une flopée d’instruments exotique (le Bansuri, le Yayli tanbur,..) ou anciens (la vielle à roues) que ce touche à tout aime à utiliser. Da Vinci’s Demon est également l’occasion d’apporter des choeurs, ce qui n’était que très peu le cas dans les habitudes du musicien, et moi, j’ai un petit faible pour ça, donc c’est parfait.

Il y a également des subtilités dans sa musique pour rendre hommage à Da Vinci. Une des habitudes du Maestro était d’écrire à l’envers de sorte que son écriture n’était déchiffrable qu’en la lisant sur un miroir. Une méthode qui a toujours fasciné Bear McCreary.  Hé bien, le thème principal a été conçue sur une idée similaire et à été construit en utilisant la technique de l’inversion rétrograde. Derrière cet terme technique, se cache une idée simple mais complexe à mettre à œuvre. Car le morceau doit également être agréable à entendre en plus de répondre à cette particularité.. Je dois l’avouer que l’oreille profane ne s’en rendra pas compte, mais je trouve l’idée très forte!

La preuve en image avec le générique à l’envers :

C’est fort quand même.. Chapeau l’artiste!

Comme à son habitude, l’auteur est toujours très prolixe en explication sur sa musique via son blog. Pour Da Vinci’s Demons, il a réalisé pratiquement un article par épisode ou il détaille les morceaux, donne des anecdotes, des photos et vidéos. Bref, une vraie mine d’or que je vous recommande vivement (c’est par contre bien sur en Anglais).

Acheter sur Amazon :

En commandant le CD avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
 
8.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1207 articles

2 réflexions au sujet de « [BO] Da Vinci’s Demons »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *