Les ch’tits hommes libres

Je viens de reprendre les transports en communs (ça vous vous en fichez !), et du coup, j’ai de nouveau du temps pour lire (vous vous en fichez aussi) et du coup je vais pouvoir faire plus de chroniques sur les livres (et ça, j’espère que vous vous en fichez pas !). je commence avec “Les ch’tis hommes libres”, un roman de Terry Pratchett, dont le titre aurait tout aussi bien pu être « Naissance d’une sorcière » . Ce roman fait partie de la saga fleuve des Annales du disque monde (c’est le tome 28). On y retrouve quelques figures connues (mémé Cirdutemps, nounou Ogg et Miss Tique) sorcières de leur état. Mais l’héroïne de ce roman, c’est Tiphaine Patraque, une jeune fille curieuse à qui il va arriver bien des aventures ! Terry Pratchett oblige, on entre dans le royaume du grand n’importe quoi une fois encore !


C

ar Tiphaine ne le sait pas encore, mais elle est une sorcière en devenir. Et elle va découvrir qu’il n’existe pas d’école pour apprendre comment en devenir une. Non, il faut apprendre sur le tas ! Des évènements étrange vont se produire, et pour couronner le tout, son insupportable petit frère a disparu. Et que non, elle ne rêve pas, elle a bien rencontré des petites créatures bleus hautes de 15 cm (et non, ce ne sont pas des schtroumpfs !!). Redoutés et hargneux, ces petites créatures, les Nac Mac Feegle n’impressionnent guère Tiphaine qui les mets bien vite au pas. D’ailleurs, ils en savent beaucoup sur ce qui se passe. Le monde des fées en train de fusionner avec celui de Tiphaine. Pas le monde de fées comme dans les contes, mais celui dirigé par une méchante « rinne » qui a enlevé le frère de Tiphaine.

Malgré le fait que la sorcière Miss Tique lui ait enjoint de ne pas intervenir le temps qu’elle revienne avec de l’aide, Tiphaine ne va en faire qu’à sa tête pour changer ! La voilà partie avec les XX pour une quête initiatique dont elle ressortira transformée. Heureusement, elle sera soutenue de manière indéfectible par son armée de gnome qui ne démérite pas malgré tous les travers ! Car après tout, ils ont fait d’elle leur « Kelda », leur reine. Mais c’est plutôt le fait qu’elle soit une « michante sorcieure » qui le fait se tenir à carreau !

Sa quête ne sera pas simple, le monde de fées se révélant être peu accueillant et dangereux. Heureusement, Thiphaine saura faire bon usage de ses dons de sorcière pour libérer son idiot de petit frère (mais il reste son frère, pas question que la reine s’en mêle), et rétablir l’équilibre en les deux mondes… Tout un programme !

Mon Avis

je me suis vraiment poilé avec les Nac Mac Feegle, espèces de schtroumpfs sous acide !

Voleurs, menteurs, bagarreurs et alcooliques ! Mais, face à une méchante  sorcière de la trempe de Tiphaine, ils vont filer doux !

Mais cela réserve au lecteur de savoureux dialogues qui ne manquent pas de piquant, avec de bons fou-rires en perspective. Je pense que c’est l’un des livres du disque monde ou je me suis le plus marré. C’est pourtant sans doute pas le plus farfelu de la série, mais les petits lutins bleus sont assez irrésistibles. Il faut s’habituer à leur façon de parler qui est un peu difficile à suivre au départ (chapeau au traducteur qui a du s’arracher les cheveux sur ce tome)! Mais comme Tiphaine, on finit par s’y faire !

Et la vision des sorcières de Terry Pratchett est pour le moins originale ! Il ne s’agit pas de magie ou de sorcellerie , qu’elles n’utilisent qu’en cas de nécessité absolue. D’ailleurs, elles trouvent que c’est trop « facile », la preuve, les mages (qu’elles méprisent) l’utilisent ! Non, une sorcière, ce serait plutôt une espèce de « mentalist », elle observe et voit ce que les autres ne voient pas. C’est un style qui ne peut pas plaire à tout le monde, mais moi j’adore !

J’espère que ce livre aura droit à une adaptation TV comme cela a été le cas pour certain d’entre eux..

CITRIQ

Commander sur Amazon :

En commandant le livre avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
9.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1207 articles

2 réflexions au sujet de « Les ch’tits hommes libres »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *