War of Nations

Ça fait maintenant un bail que je joue à War of Nations, mais je n’en avais pas encore parlé ici! Découvert un peu par hasard, War of Nations ne paye pas de mine, les graphismes sont clairs et lisibles, mais assez simples. Mais très vite, il se révèle extrêmement addictif grâce à une gestion bien pensée du jeu! Vous êtes donc prévenus, c’est à vos risques et périls si vous commencez à y jouer, je nierais toute responsabilité!

Le principe de base est donc extrêmement simple : on collecte des ressources (4 ressources de base : Fer / Pétrole / Carburant / Argent, puis 2 ressources supplémentaires : Uranium / Titane). Tout cela sert à construire des bases (10 au total) et les bâtiments (qui sont également upgradables jusqu’au niveau 10) qui la compose et qui permettent de notamment construire des unités, hormis le carburant qui sert logiquement à alimenter vos unités. Plus vous voulez avoir de véhicules, plus il vous faut augmenter votre production de carburant (et des 3 autres ressources pour les construire). Un équilibre à trouver. Bien sur, l’idée est ensuite d’aller mettre sur la gueule de vos voisins (ou sur les NPC, les bases contrôlées par le jeu) pour leur montrer qui est le patron! Et c’est là que rentre en jeu un atout clé : le commandant qui accompagne vos troupes! C’est sa valeur qui va conditionner en grande partie le résultat de la bataille (dégâts & défense).

Screenshot_ressources

Outre le farming possible que cela ouvre (les bâtiments adverses attaqués donnent des ressources), c’est également la course pour faire monter de niveaux les commandants (niveau 120 pour les plus forts) puisque chaque combat rapporte des XP pour le commandant et permet de gagner des BP (Battle Points, autrement dit les points de bataille) qui correspondent à la valeur d’unités détruites chez l’adversaire. Car le classement des joueurs se fait évidement sur le nombre de BP.. Deux moyens de faire évoluer  vos commandants :

  • la fusion : il faut deux commandants du même type, et le niveau max du celui qui est le plus élevé augmentera de 10 niveaux (sauf pour les nouveaux commandants introduits qui sont un peu différents). Ainsi, deux commandants de niveau 1/10 donneront un commandant de niveau 1/20, ou un commandant 30/30 et un commandant 1/10 donneront un commandant de niveau 30/40. Bien sur le nombre de fusion est limité et varie selon le type de commandant.
  • Les point étoiles qui conditionnent les % bonus (attaque ou défense)

Screenshot_fusion

La ou le jeu fait fort, c’est que de nombreux “events” viennent rythmer la vie des joueurs (pratiquement non stop). Ces events permettent notamment de gagner de très bons “loots” (en tout cas pour les premiers), en premier lieu les commandants de haut niveau! Il y a des events ou il faut construire le plus d’unités et d’autres ou il faut gagner le plus de BP (et parfois la combinaison des deux à la fois).  Ces events sont déclinés à la fois au global (classement versus tous les joueurs) et en objectifs personnels (gain d’objet par pallier). Un autre type d’event, le SH (StrongHold) concerne des bases à capturer, et qui rapporte des points le temps qu’elles sont occupées. Le dernier event est la “Global domination” ou l’on peut affronter des alliances de tous les mondes pour gagner des points. Le classement final se fait en fonction des points remportés. Bref de quoi motiver (et vous garder en ligne sur le jeu).

Screenshot_sh

Dernière force, ce sont les “Alliances” qui regroupent des joueurs, et auxquels des events sont également dédiés (le classement se fait par guilde et non plus par joueurs). De quoi permettre une belle interaction et de belles stratégies! L’alliance peut également acheter des bonus complémentaires grâce aux ressources fournies par ses membres.  Autant vous dire que si vous voulez progresser, le passage par une guilde est quasi obligatoire.. D’autant que dernièrement des nouveaux bonus ont été rajoutés pour les alliances (base avec plusieurs niveaux de bonus).

J’oubliais, on peut également capturer des bases adverses (ou celles des NPC). le processus est long, il y a une bataille toutes les 30 minutes à l’issue de laquelle la base attaquée perd des points d’endurance. Lorsque tous les points sont épuisés, la base est capturée! Et si vous avez déjà vos 10 bases, la base est alors détruite! Si cela peut sembler fun, lors que votre base est victime d’une capture, c’est un peu le stress!

Des bonus en pagaille!

Outre les bonus classiques comme les packs de ressource, on peut également gagner des boosts d’attaque ou de défense (qui vous donnent 1% de bonus permanent), des boosts temporaire sur la production de ressources, des boucliers de base qui vous permettent d’être immunisé (ne pas être attaqué), des téléporteurs de base qui vous permettent une attaque éclair.

Screenshot_bonus

Bref, tout cela donne un jeu extrêmement addictif et efficace et au final assez complexe! Le jeu est gratuit, mais propose à l’achat des packs (qui sont à mon sens assez cher vu le contenu), mais on peut tout à fait jouer sans débourser le moindre euro comme c’est mon cas. Il faut dans ce cas s’armer de patience!

Mon seul reproche, c’est qu’il est difficile de faire son trou parmi les hauts niveaux! En effet, ce sont très souvent eux qui remportent les events et qui deviennent encore plus puissant pendant que vous ramez à gagner des commandants de haut niveau et à les faire monter en expérience. Et quand ce genre de joueur vous attaque avec toute son artillerie, la seule solution, c’est très souvent la fuite (pour peu que vous soyez présent en ligne à ce moment-là). Le jeu manque de garde-fous pour limiter une forme de “toute-puissance” de ces joueurs! Je pense par exemple qu’il faudrait limiter le nombre de SB (Super Base, qui sont aussi grande que votre base de départ) par joueur, cela rétablirait un peu l’équilibre..

Astuces

Quelques astuces que j’aurai aimé connaître en commençant le jeu, j’aurais perdu moins de temps.. 🙂

Fusion des commandants

Deux façons de faire :

  • le “dirty” : on fait fusionner les commandants directement. Ainsi, si on part d’un commandant 10/30, on le fusionne 3 fois avec le même commandant 10/30, ce qui donne 10/40, puis 10/50, puis 10/60. Reste ensuite à le faire monter en niveaux et en points d’étoiles. Evidemment, ce n’est pas la bonne méthode!
  • le “pure” : c’est le moyen d’avoir un commandant bien plus puissant, mais cela demande beaucoup plus de temps et de commandants! l’idée est de ne faire fusionner que des commandants de même niveau et complètement upgradés en XP et points étoiles. Ainsi, pour un commandant niveau 60, il faut d’abord faire fusionner deux commandants 30/30 pour obtenir un commandant niveau 40. Répéter l’opération pour obtenir un autre commandant 40 que l’on fera fusionner avec le précédent 40 pour obtenir un niveau 50. Reste à faire un autre niveau 50 de la même manière pour obtenir un niveau 60 à partir de la fusion des deux niveaux 50 ainsi crées. Il faut donc le double de commandant (8) par rapport à un “dirty”.. Pour les points étoiles, pas de règles précises. Certains commandants ne nécessitent que de remplir la jauge d’un seul commandant à fond avant la fusion (tout les master ou platinum sont dans ce cas), pour d’autres, comme les commandants zombies, c’est plus “économique” de remplir la jauges des deux commandants (2 jauges à 2000 pts donnent un commandant avec 6000 pts, si vous ne remplissez qu’une jauge vous obtiendrez un commandant avec 2000/6000 pts, il faudra en ajouter 4000 pour compléter!

Disposition de vos bases

Garder votre base principale au chaud et créez vos bases secondaires plutôt vers le centre de la carte, la ou les ressources sont plus importantes (les sources de pétrole et de fer ont également des niveaux qui vont de 1 à 10). Cherchez donc un emplacement ou vous aurez minima un fer et un pétrole de plus haut niveau possible (idéalement deux fois 10). Pensez également à répartir vos unités dans ces différentes bases. Ainsi en cas d’attaque massive d’un haut niveau, vous ne perdrez les unités que d’une seule base. Et croyez moi, cela peut se faire très vite, j’ai vécu une attaque ou je me suis fait rincer pratiquement toutes mes unités (j’ai quand même eu le temps de riposter) en quelques minutes suite à une téléportation d’une base à côté de la mienne!!

Les “SB” (super bases)

Vous vous demandez comment les joueurs de haut niveau font pour avoir autant d’unités? Avec les SB! Ce sont en fait des bases NPC de niveau 34 ou 38 qui sont de la même taille que votre base de départ que l’on peut capturer. Et quand on sait que certains joueurs ont 9 SB en plus de leur base de départ, on comprend mieux leur force de frappe! Mais ces SB sont l’enjeu de toutes les convoitises, mieux vaut avoir de (très) bons commandant pour en capturer une et surtout après pour la garder! Mais du coup, cela déséquilibre le rapport de forces.. Mais maintenant que j’en ai 3, je suis pas mécontent!

Levelling

Si au début, faire monter en niveau vos commandants de bas niveau se fait assez rapidement, cela devient bien plus long par la suite! Le plus rapide consiste alors à attaquer les NPC de haut niveau (à partir du niveau 27). Il est essentiel de dédier au moins une base à cet “entraînement” de vos commandants en la plaçant à proximité de bases NPC, idéalement 4 ou 5 minimum dans un rayon de 10-15 km. Cela vous permet d’enchaîner les attaques (toujours sur le centre de commandement qui rapporte le plus de points). Pour chaque attaque sur un NPC 27, le gain est de 29900 XP. Mais il faut faire tourner vos attaques le temps que le NPC reconstitue ses troupes, n’attaquez donc pas deux fois de suite la même base. Vous pouvez aussi attaquer des NPC 34 ou 38, mais plutôt pour des commandants niveaux 60+.

J’attaque avec les unités suivantes :

NPC 34 :

  • 1 Jeep
  • 150 Tempête de grêle
  • 10 Hélicoptères
  • 350 Artilleries

screenshot_npc34

Normalement, je ne perd que les hélicoptères et la jeep que je produit à la chaîne. Si vous attaquez avec un commandant faible, passez plutôt à 150-300 hélicoptères sur les premières attaques.

NPC 38 :

  • 5 Jeep
  • 150 tempête de grêle
  • 10 hélicoptères
  • 795 Artilleries
  • 100 Chars à canon Electrique

A l’attaque!

Maintenant que vous avez des commandants et des unités, à l’attaque! Il faut savoir que les commandant sont répartis en 2 catégories :

  • SR : Short range, courte portée, ce sont tous ceux qui ont des bonus pour les méchas ou les véhicules,
  • LR : Long range, longue porté, ce sont tous les commandant qui ont des bonus pour les avions.

Attentions, certains commandants peuvent être à la fois SR / LR (c’est le cas d’Apollo). En fonction du type, on va utiliser différentes unités (sauf les éperviers qui sont utilisés dans les deux cas).

Attaque type SR

screenshot_SR

  • 25-50 Jeeps
  • 25-50 Tanks
  • 50-100 Arachnides
  • 50 Hélicoptères
  • 50 Tempêtes de grêle
  • 200-250 Camions Lance-roquette
  • 150-200 Têtes de Marteau
  • 50 Centurions
  • 400-600 Eperviers
  • 50-150 Artilleries
  • 25-200 Titans
  • 10-150 Hellfire
  • 10-100 Chars à canon Electrique

Attaque type LR

  • 25-50 Jeeps
  • 25-50 Arachnid
  • 250 Hélicoptères
  • 200 Tempêtes de grêle
  • 50 Camions Lance-roquette
  • 50 Centurions
  • 50-150 Artilleries
  • 25-200 Titans
  • 10-150 Hellfire
  • 10-100 Chars à canon Electriquescreenshot_LR

On peut aussi ne mettre que des hélicoptères, tempêtes de grêle, artilleries et chars à canon électrique pour faire du “pur” LR.

Lexique

Si vous jouez dans une alliance, les échanges se feront très probablement en Anglais. Un rapide lexique des termes à connaitre pour ne pas être perdus :

  • UV : Unit of Value, les unité que vous produisez
  • cap : capture, capture d’une base (la votre ou celle d’un adversaire)
  • rein : reinforcement, renforcer les troupes d’une base alliée
  • SB : super base
  • Port : se téléporter
  • BP : battle points

Télécharger le jeu

won-store

 Au final

Un jeu très (trop) addictif qui risque de vous prendre pas mal de temps! Le côté jeu collaboratif avec les autres membres de l’alliance est très sympa. Le jeu est malheureusement gâché par des bugs assez fréquent et un éditeur qui communique peu et mal. Qu’il est aussi difficile (mais pas impossible) de rivaliser avec les joueurs qui mettent beaucoup d’argent dans le jeu qui leur permet de progresser bien plus rapidement.

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1207 articles

6 réflexions au sujet de « War of Nations »

  1. Merci pour cette analyse du jeu. Je n’ai toujours pas compris comment créer une base de l’alliance.
    Par ailleurs mon collecteur d’or gratuit est HS depuis des mois et rien n’y a fait y compris un changement de support.

    Merci pour votre aide

    Jerôme

    1. Pour la base elle est crée automatiquement pour chaque alliance, il faut ensuite l’upgrader. Après, les bugs sont encore légion dans le jeu, il faut malheureusement faire avec, même si c’est un peu frustrant..

        1. Il y a une icone entre “reports” et “alliance” qui te permet d’y accéder. Chaque joueur peut ensuite produire des ressources qui sont utilisées pour upgrader les bâtiments (action par les officiers).

          1. Lorsque que j’appuie sur cette icône il y a un message qui me dit qu’il faut qu’elle soit à la phase 10 pour y accéder.
            Comment la mettre à la phase 10 ?

          2. Lorsque que j’appuie sur cette icône il y a un message qui me dit qu’il faut qu’elle soit à la phase 10 pour y accéder.
            Comment la mettre à la phase 10 s’il vous plaît ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *