Minuscule : La Vallée des fourmis perdues

Le film commence avec un jeune couple qui pique-nique tranquillement. Mais la jeune femme enceinte ressent des contractions et le couple quitte précipitamment les lieux en laissant une bonne partie de la nourriture. Non loin de là, une petite coccinelle qui vient juste de naître découvre son nouvel environnement en famille. Mais distraite, elle perd de vue sa famille et croise une bande de mouches teigneuses!

la guerre du sucre!

Wallpaper_5_Zoom

Elle va finir par arriver sur les lieux du pique-nique et trouver refuge dans une boite à sucre. Boite qui va devenir l’enjeu de toutes les convoitises! Premières arrivées sur les lieux, les fourmis noires en maraude vont s’emparer de la boite et l’emporter avec leurs petites mandibules musclées! La petite coccinelle va donc suivre le mouvement avec ses nouvelles compagnes. Mais leur route va croiser celle d’une bande de fourmis rouges agressives et belliqueuses! Elles aussi veulent le sucre! Une course poursuite va alors s’engager avec à la clé une bataille nautique épique! Les fourmis noires et la coccinelle parviendront tout de même à atteindre la fourmilière avec une partie du sucre.

Mais les fourmis rouges ne baissent pas les bras et lancent un véritable siège en règle de la fourmilière adverse! Armées de lance-pierre, elles vont pilonner leurs adversaires! Mais si les fourmis noires ne sont pas belliqueuses, elles appliquent le dicton romain « Si vis pacem, para bellum« ! Après quelques tentatives de défenses inefficaces (mais drôles), elles sortent l’artillerie lourde : des fusées de feux d’artifices! Petit problème, elles disposent que d’une seule allumette, ce qui ne leur permet que d’envoyer une seule fusée. La petite coccinelle se rappelle alors de la boite d’allumettes présente parmi les restes du pique-nique. Elle part donc seule à la recherche de la boite d’allumettes pour sauver ses amies les fourmis noires…

Wallpaper_13_Zoom Wallpaper_14_Zoom

Trailer :

Mon avis

L

e film est un mélange de prises de vues réelles (les décors filmés la plupart du temps en macro) et d’images de synthèses pour les insectes principalement. Les insectes ne sont pas conçus de manière réaliste, mais plutôt avec un petit coté cartoon avec de gros yeux très expressifs. La seconde particularité, le film ne comporte aucun dialogue, tout repose sur les bruitages qui sont très présents et presque outranciers! Mais il faut ça pour embarquer le spectateur! Car l’exercice se rapproche beaucoup du mime, sauf que là en plus les personnages sont des insectes! La musique composée orchestrale par Hervé Lavandier vient également rythmer tout cela et soutient tout particulièrement les scènes « d’actions ». Malheureusement, elle ne semble pas disponible à la vente.

Techniquement, c’est très beau, les images tournées dans le Parc national des Écrins et dans le Parc national du Mercantour, sont magnifiques! L’intégration des insectes est très convaincante (hormis quelques rares plans ou la lumière est mal gérée). Le mélange qui peut paraître surprenant fonctionne très bien au final.

Le film reprend  l’univers et certains personnages de la série télé « Minuscule » (2 saisons disponibles en DVD) créée également par Hélène Giraud (la fille de Jean Giraud, alias Moebius) et Thomas Szabo. Si la série repose sur des formats courts (5 à 6 min), le passage au long métrage est parfois difficile. Car si le film est très réussi, il souffre néanmoins de problèmes de rythme avec des passages un peu long. D’ailleurs, mon fils de 5 ans à trouvé le temps long et m’a sorti le fameux « ça finit bientôt? », signe que cela commence à faire long pour lui. Malgré tout, il y a de sacrés moments épiques (la poursuite dans le torrent, le siège de la fourmilière, et la course avec les mouches) ou la salle rit de bon cœur! Car tout cela est très tendre, très poétique et ne s’adresse pas qu’aux seuls enfants (je crois d’ailleurs que j’ai plus apprécié le film que mon fils!). La quête initiatique de la jeune coccinelle réservant toute sorte de rencontres tout à tour inquiétantes, improbables ou sympathiques!

Wallpaper_18_Zoom Wallpaper_19_Zoom

Bref, un vrai choix artistique étonnant et novateur qui fait mouche (sans jeux de mots), malheureusement parfois desservi par des problèmes de rythmes. Une belle preuve qu’en France, on sait faire de l’animation de qualité! En tout cas, cela donne très envie de regarder la série télé! Pour les plus curieux, allez sur le site officiel pour récupérer goodies et regarder les vidéos making-of.

Commande Amazon :

Minuscule_DVD Minuscule_Blu Minuscule_Blu3

La série Télé :
minuscule1-dvd-min minuscule2-dvd-min  minuscule-integrale-min minuscule2-BR-min

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
 
8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1270 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.