Les opportunistes

J’ai la chance (ou l’opportunité) d’assister à une avant-première presse pour le film Italien « Les opportunistes ». Le pitch du film n’est pas forcément sexy sur le papier, il n’empêche que je suis ressorti plus content de la séance. Le film est très bien structuré et surprend par son histoire à tiroir bien foutue.


L

e film se déroule près du Lac de Côme en Italie. Le destin de deux familles qui n’ont rien en commun vont se télescoper de manière surprenante. On a tout d’abord la richissime famille Bernaschi qui vit dans l’opulence.  Giovanni Bernaschi (Fabrizio Gifuni), le père de famille est un homme d’affaire un peu trouble et qui règne de manière autoritaire sur sa famille. Sa femme Carla Bernaschi (Valeria Bruni Tedeschi), semble s’évertuer à jouer la plante verte qui profite du train de vie offert par son mari. Leur fils, Massimiliano (Guglielmo Pinelli) est l’archétype du gosse de riche arrogant à qui rien ne manque! La seconde famille, la famille Ossola est tout autre! Dino Ossola (Fabrizio Bentivoglio) est un agent immobilier en faillite! Il va tenter de profiter du fait que sa fille Serena (Matilde Gioli) sorte avec Massimilano pour tenter de se rapprocher de son père et investir de l’argent dans son business florissant! Divorcé, Dino s’est remis en couple avec Roberta Morelli (Valeria Golino) une psychiatre.

LES OPPORTUNISTES 9 © DR BAC FILMS LES OPPORTUNISTES 13 © DR BAC FILMS

Un accident la veille de Noël va brutalement changer leurs destins. Le film va alors décortiquer les événements et nous montrer les différentes facettes d’une réalité changeante!

LES OPPORTUNISTES – Bande-annonce officielle – Le 19 novembre au cinéma – HD

Mon avis

U

n film extrêmement construit qui déroule une mécanique bien huilée! A y regarder de près, on est presque dans la rédaction d’un devoir de Français! On commence avec une introduction avec l’accident de vélo, puis on attaque le développement en 3 parties distinctes (les 3 actes) qui vont révéler chacune un pan de l’histoire complètement différent et apporter un éclairage parfois radicalement différent sur les situations et les personnages. On termine par une belle conclusion avec les résultat du procès et le détails des indemnités perçues par la famille au titre du « capital humain ». Le capital Humain (« il capitale umano » en italien) est d’ailleurs le titre original du film, lui même basé sur le roman éponyme de  l’écrivain Américain Stephen Amidon, je reste du coup sceptique sur le titre français « Les opportunistes », peu représentatif du film à mon avis. Un titre plus marketing sans doute… Un peu à la façon d’un 6ème sens, le film se plaît à nous induire en erreur avec les images qu’il nous montre. Et chaque acte va être comme une poupée russe que l’on va ouvrir pour découvrir une partie du puzzle qui va s’assembler au fil du film. Un récit à tiroir qui plaira aux amateurs du genre!

Mais cette belle mécanique est également bien jouée par les acteurs du film et notamment Valeria Bruni Tedeschi et la jeune Matilde Gioli qui m’ont particulièrement marqué. Je ne suis pas spécialement grand fan de Valeria Bruni Tedeschi que je connais assez peu finalement, mais je l’ai trouvé très convaincante dans son rôle de bourgeoise fragile et un peu paumée. Avec une classe et une sensualité assez troublante. Bref, une belle découverte. Pour Matilde  Gioli, il faut vraiment attendre le dernier acte qui lui est d’ailleurs consacré pour voir son personnage se révéler et prendre une toute nouvelle épaisseur. Et permettre à cette jeune étudiante en philosophie de nous livrer une belle prestation à fleur de peau! Je suis par contre un peu déçu de ne pas avoir plus vus à l ‘écran Valeria  Golino, qui fait partie des actrices qui m’ont marqués dans ma jeunesse avec les cultissimes Hot Shots et Hot Shots 2, deux perles du cinéma comique. Certes, depuis plus de 20 ans ce sont écoulés, mais l’actrice a  bien changée et on a presque du mal à la reconnaître sans ses longs cheveux bouclés de l’époque. mais elle a plutôt bien vieillie et c’est un plaisir de la revoir dans un registre complétement différent.

LES OPPORTUNISTES 8 © DR BAC FILMS

Bref, j’ai passé un bon moment avec le film, même si j’avoue que ce n’est sûrement un film que je serais allé voir en lisant le pitch! Comme quoi, il faut parfois sortir de sa « zone de confort » ! Si les films au rythme lent ne vous rebutent pas, nul doute que les opportunistes devraient vous plaire!

Commander sur Amazon

  • EUR 11,81
  • EUR 9,68

En commandant le DVD / Bluray avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

7 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1264 articles

3 réflexions sur « Les opportunistes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.