Cars 3, l’opus de la maturité!

Après un second film et ses choix discutables, Cars est de retour pour un 3ème épisode sur nos écrans! Alors que vaut ce Cars 3 (ou les Bagnoles 3 chez nos cousins québécois)? Mon avis dans ce qui suit!

Alors que Flash McQueen règne en maître incontesté sur la Piston Cup depuis déjà plusieurs années, des rookies (des petits nouveaux) vont venir mettre à mal sa suprématie! L’un de ces nouveaux pilotes, Jackson Storm, très sur de lui, affirme même pouvoir lui ravir son titre de champion.

Et au fil des courses, les rookies vont gagner du terrain et grappiller des places. Et les écuries vont virer des “vieux” coureurs” pour les remplacer par ces nouveaux venus. High-tech et surentraînés sur des simulateurs dernier cri, rien ne semble pouvoir les arrêter. Alors que Flash repousse ses limites pour ne pas être une nouvelle fois distancé, il va être victime d’un grave accident.

Après une longue convalescence, il va devoir réfléchir à son comeback! Il va pour cela être coaché par Cruz Ramirez qui va lui faire bénéficier d’une formation sur mesure. Mais pour un vieux routard comme Flash, les simulateurs ne remplaceront jamais un vrai circuit. Le retour du champion s’annonce donc particulièrement compliqué!

Mon avis

Ce Cars 3 renoue avec ce qui a fait les belles heures du premier film : la compétition automobile! Mais de manière plutôt maligne, plutôt que de nous montrer un Flash McQueen au sommet de sa gloire (ce qui n’aurait présenté que peu d’intérêt il faut bien le dire), on passe ici directement à la fin de carrière du champion. Et du comment on tourne la page et on passe à autre chose. Une remise en question pas si simple!

Passage de relais

Tout comme le premier épisode avec le passage de relais entre Flash et son mentor Doc Hudson, on va assister à un nouveau passage de relais. Mais c’est cette fois Flash McQueen qui va être le mentor. Un passage de relais qui va être en toile de fond tout au long du film. Une belle thématique je trouve. Le temps passe et il faut savoir laisser sa place. Si cela se conclut de façon capilotractée avec un véritable passage de relais dans la dernière course de Flash, c’est plutôt bien amené.

Il faut se ranger des bagnoles à un moment!

Si le contexte est propre à celui de la course automobile, le message reste universel! Il faut à un moment donner savoir s’arrêter et laisser la place à la nouvelle génération. Que cela soit dans le sport ou dans la vie de tous les jours. Mais cela reste un processus compliqué. Reconnaître que l’on est plus au niveau, ou plus assez en forme pour faire face à la concurrence. Mais pour autant, ce qui est bien, c’est que Cars ne met pas à la casse les personnages! La notion de mentor reste très présente et capitale. C’est grâce au mentor et à son expérience que le rookie peut mettre le maximum à profit ses talents.

Une vision humaniste (pour un film avec des voitures, c’est pas mal) bienvenue dans une époque ou l’on devient trop vieux pour tout! Le film ironise d’ailleurs avec une écurie qui compte utiliser uniquement l’image de Flash pour vendre des objets dérivés!

Bref, on se divertit tout en profitant d’un message!

J’irai au bout de mes rêves

Mais Cars 3, c’est aussi le dépassement de soi! Il faut croire en soi et en ses rêves! Un message qui peut sembler un peu fleur bleue et gnangnan, mais je pense qu’un peu de positivisme, ce n’est jamais de trop! Il faut parfois ne pas écouter ceux qui vous disent que vous n’y arriverez pas! Ou de ne pas se laisser enferme par son boss!

Pixar, ça poutre toujours!

Visuellement, je reste toujours scotché à chaque film du studio! Si on garde l’aspect cartoon anthropomorphique des personnages, les décors sont extrêmement fins et magnifiques! On est encore une fois dans le photo-réalisme! Regardez de près, c’est bluffant! Mais cela s’intègre pourtant très bien avec les personnages. Chapeau les artistes!

Au final

Un Pixar réussi qui saura séduire les plus jeunes par son rythme et son aspect “meugnon” mais qui parlera aux parents avec son fil conducteur. Faites donc ronfler votre moteur et filer au cinéma le voir avec vos enfants (ou sans d’ailleurs), c’est aussi une façon de leur passer le relais!

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1177 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *