Nobles Paysans, Tome 1

Kurokawa profite du lancement de Silver Spoon pour nous remettre une couche d’Hiromu Arakawa et de sa vision du monde agricole. Mais cette fois, c’est dans un registre bien plus personnel et autobiographique que va donner la mangaka avec Nobles Paysans. En effet, elle nous raconte moult anecdotes personnelles (qui impliquent également sa famille) relatives à sa “première” vie, car avant de devenir une auteure à succès, elle a travaillé pendant 7 ans dans l’exploitation familiale située dans le nord du Japon dans la région d’Hokkaïdo! Une région au climat rude l’hiver et ou la nature impose son rythme.


L

‘occasion de faire un parallèle intéressant d’ailleurs entre ses deux métiers! Elle décrit le métier d’agriculteur comme harassant et très physique et une de ses motivations pour changer de métier était de ralentir un peu la cadence! Mais finalement, elle s’est rendu compte que Mangaka, c’est un peu la même chose : beaucoup de boulot et peu de temps pour souffler!

Ce premier tome est en fait un recueil de petites histoires publiées entre 2006 et 2009. Le dessin est simplifié à l’extrême, avec peu ou pas de décors, tout à fait dans l’esprit comic strip (à la différence près que l’histoire fait bien plus que quelques cases). Hiromu Arakawa se représente sous la forme d’une vache (elle aime beaucoup cet animal visiblement), et nous narre sa vie d’avant! On aura droit aux attaques d’ours, à son père en slip, à la tentative avortée d’indépendance  d’Hokkaïdo, la récolte des saumons, son installation à Tokyo, bref tout y passe!

Certes, on constate vite que c’est un métier contraignant et difficile, mais pour autant, ce n’est pas un cahier de doléances! Au contraire, elle nous montre que finalement, il y a pas mal d’avantages notamment sur la nourriture qui lui coûte rien (et qui est de bien meilleure qualité). Avantage qui est aussi mis en avant dans silver spoon ou les orgies de bonne bouffe sont légions! Hiromu Arakawa est finalement très fière de ses racines paysannes!

Le tout est fait avec beaucoup de recul et de dérision! Elle met également en scène son éditrice qui joue le rôle de la citadine qui s’étonne des conditions de vie à la campagne, mais également la candide à qui Arakawa sensei tente de faire gober des histoires fantaisistes voir irréalistes (le tout avec un soupçon de mauvaise foi!). Seul regret, le dernier chapitre qui concerne ses études dans un lycée agricole fait un peu redite quand on a lu Silver Spoon qui se base beaucoup sur cette expérience.

Le manga est en grand format (14,8 x 21 cm), pour respecter l’édition originale et comporte 4 pages couleur (au début et au milieu). La qualité du papier laisse un peu à désirer (il est très fin), pour le prix (9,10€), on aurait pu avoir droit à un papier un peu plus qualitatif. 2 tomes sont parus pour le moment au Japon.

PS : n’oubliez pas d’enlever la couverture.. 🙂

Acheter sur Amazon :


En commandant le manga avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

8 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1244 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.