Knights of Sidonia, Tomes 1 à 3

Difficile de toujours suivre l’actualité, que cela soit en BD ou dans d’autres domaines.. Le manga est édité depuis 2013 en France par Glénat, mais je l’ai complètement zappé! Et puis dernièrement, en regardant les nouveautés en magasin, j’ai trouvé la couverture du dernier tome paru de Knights of Sidonia très chouette, j’ai feuilleté rapidement l’intérieur, lu le résumé, j’ai été assez séduit et j’ai fini pas acheter le manga. Voici mon retour après avoir lu les 3 premiers tomes.

L’humanité a été attaqué il y a 1000 ans par une mystérieuse race extraterrestre, les Gauna qui ont détruit le système solaire. Depuis lors, c’est une fuite en avant qui a été lancée dans l’espace à la recherche d’une nouvelle planète et tentant d’échapper aux Gauna. Le sidonia est l’un de ses énormes vaisseaux lancé dans le vide de l’espace. Sa survie est toujours fragile, car malgré les sentinelles (des méchas), les gauna restent de formidables adversaires imprévisibles et dangereux.

On va découvrir la flotte et son quotidien au travers du destin de Nagate, un jeune garçon d’apparence ordinaire qui a passé toute son enfance dans les sous-sols du vaisseau et qui rêve de devenir pilote. Un rêve ‘il va contre toute attente parvenir à concrétiser.. On va alors découvrir en même temps que lui la vie à bord du sidonia..

Mon avis

La première chose qui m’a interpellé dans Knights of Sidonia, c’est le graphisme très particulier. Beaucoup de noir dans les pages qui se déroulent dans l’obscurité de l’espace, ce qui n’est pas forcé très courant dans les mangas. Le trait est assez simple mais efficace et qui joue très bien avec ces grands aplats de noir et sur les effets de contraste. Au fur et à mesure de ces 3 premiers tomes, on découvre l’univers de Sidonia, ses habitants (des humains, des clones, des modifications génétiques, des immortels qui intriguent), son mode de fonctionnement, et surtout ses adversaires.

L’histoire n’est pas forcément hyper originale en soi (la fuite de l’humanité c’est quand même un peu le sujet de Battlestar Galactica), les méchas pour se bastonner avec aliens, c’est aussi un grand classique Japonais (Macross, Neon Evangelion, Eureka Seven, Gurren Lagann ou même Aldnoah Zero). Mais ce n’est pas vraiment grave, le manga parvient à créer son propre univers malgré tout avec ces mystérieux Gauna qui semble finalement ne répondre qu’à l’agressivité des humains envers eux. On va en découvrir plus sur les vrais origines de Nagate et par la même comprendre un peu mieux l’histoire de Sidonia au travers de Flashbacks bien amenés mais un peu confusant par moment car pas notifiés comme tel. C’est au lecteur de déduire que l’on est partis dans le passé et comme le charadesign des personnages n’est pas toujours très différenciant, j’avoue avoir eu un peu de mal à percuter.

Mais cela n’est finalement pas très grave, Tsutomu Nihei parvient à captiver le lecteur avec cet univers étrange et une ambiance lourde, il distille petit à petit les informations et nous révèle lors du tome 3 les origines de Nagate qui vont expliquer pas mal de choses  quant à ses aptitudes qui ne doivent rien au hasard. Mais je n’en dis pas plus pour ne pas vous spoiler! Pas mal d’intrigues commencent à se faire jour dans les sphères du pouvoir de Sidonia..

Commander sur Amazon :

kos-tome1 kos-tome2 kos-tome3

En commandant la bd avec les liens ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!

8.5 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1264 articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.