Dimension W, Tome 3

Une nouvelle mission attends Kyoma et Mira qui sont convoqués chez Mary. Voyant que le client est Albert, Kyoma s’apprète à tourner les talons. Mais ce dernier va tenter de le rassurer en lui disant qu’il est ici à la demande de son employeur, le bureau du contrôle dimensionnel de New Tesla Energy. Sa mission? Enquêter sur le possible meurtre de Shijuro Sakaki, un célèbre écrivain décédé dans de bien mystérieuses conditions puisque seul un robot de service était présent sur les lieux du crime…


M

ais New Tesla a déjà désossé le robot et n’a rien trouvé qui permette de l’incriminer. La vidéo embarqué est brouillée sur les quelques minutes qui entourent la mort de son propriétaire. La personne derrière ce piratage est donc un redoutable criminel! A kyoma et Mira d’aller enquêter sur l’ile de Yasogami! Mais Albert va les avertir, l’endroit est réputé pour ses fantômes ! Si cela fait marrer Kyoma, il n’en est rien pour Mira qui semble avoir une peur bleue des fantômes !

Mon avis

U

n tome qui fait la part belle à l’enquête du jour sans oublier de nous donner quelques infos sur le background de l’univers et sur celui de Kyoma. On découvrira ainsi que Kyoma et Albert se connaissent depuis longtemps car ils étaient ensemble dans l’unité Grendel et figuraient parmi l’élite de leur groupe. A tel point qu’ils disposaient de surnoms, ALbert était « Lynx » et Kyoma « Loup » . Sous ses aspects de bureaucrate, on imagine donc que les ressources d’Albert sont bien plus importantes que ce qu’il semble montre! A surveiller donc!

On découvre également une partie de la nature des Numbers. Ce sont les premiers coils distribués, des prototypes, avec le nom de leur propriétaire. Mais ils fonctionnent sans les tours en allant puiser l’énergie dans les profondeurs de la dimension W. 300 ont été mis en service et New Tesla a récupéré la majorité d’entre eux après la mise en route des tours (et également parcequ’ils ont entrainés des « incidents »). Mais certains de ces dangereux coils sont encore dans la nature. D’ailleurs il semble que le drame que Kyoma a vécu soit lié à un de ces Numbers..

L’mabiance est également assez réussi, on nage dans un mélange de fantastique avec les histoires de fantômes et de policier façon « Mystère de la chambre Jaune » puisque le crime est commis dans une pièce fermée. Il y a un petit coté Hercule Poireaux aussi avec Kyoma qui enquête sur le crime, voire même un peu Cluedo à mon sens!

Bref, Dimension W continue sur sa très bonne lancée! Le dessin est toujours impeccable, il est malheureusement mal servi par une qualité d’impression moyenne sur ce tome avec des pages ou l’encre a légèrement bavée. Rendez-vous le 21 Aout pour le prochain tome!

Commander sur  Amazon :


En commandant le manga avec le lien ci-dessus, GeeKroniques touche une commission qui permet de payer les frais du site (hébergement / nom de domaine). Merci de votre soutien!
 
9 Note GeeKroniques
0 Visiteurs (0 votes)
Ce que vous en dites Laissez votre évaluation
Trier par :

Soyez le premier à laisser une critique!

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Plus
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre évaluation

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!
width=

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1270 articles

Une réflexion sur « Dimension W, Tome 3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.