7.5
Vice Principals, Saison 2

Après une fin de saison 1 qui m’a laissé pantois, les deux plus beaux loosers du petit écran sont de retour dans Vice-Principals! Neal est désormais le principal du Lycée North Jackson et Lee se remet de son agression. Désormais, il n’aura qu’un seul but : découvrir le salopard qui a voulu le buter!

9.0
Westworld, Saison 1

Westworld était l’une des séries les plus attendues de la rentrée 2016! À la fois l’adaptation du film éponyme du prolifique Michael Crichton (Urgence, Jurassic Park) et nouveau hit de la chaîne HBO. Le network mise gros sur ce projet, car la poule aux oeufs d’or de GOT arrive à son terme..

7.0
Ballers, Saison 2

La saison 1 de Ballers diffusée pendant l’été 2015 nous racontait les débuts chaotiques de Spencer Strasmore (Dwayne Johnson), ancien joueur pro de football américain, et récemment reconverti en conseiller financier.  Gros sous, beaucoup de bling-bling, du sexy et du sport ont fait que cette série a su trouver de nombreux fans.  La saison 2 suit-elle la même voie ?

7.0
Vice Principals, Saison 1

J’ai regardé la série Vice Principals un peu par hasard en traînant sur l’appli OCS. Après avoir vu le premier épisode, j’ai été suffisamment séduit pour continuer à regarder le reste de la saison! Voici mon avis sur cette première saison de Vice-Principals!

8.5
Westwolrd : Blade Runner Parc

Westworld, c’est le nouveau fils prodigue pour HBO qui cherche un successeur à Game Of Thrones, son plus grand succès qui va arriver à son terme dans 2 saisons. Un pari artistique et économique pour le network qui joue ici une partie de son avenir. Pari relevé par le pilote?

9.0
Silicon Valley, Saison 3

Je l’avoue, je suis grand fan de la série Silicon Valley qui met en scène le monde impitoyable des startups et des nouvelles technologies dans la célèbre vallée californienne (chez nous, y’a la Vélizy Valley, mais c’est moins fun). Sans doute parce que la série sous son aspect sarcastique possède un ton très réaliste et met en scène des nerds plus vrais que nature!

8.0
The Brink, Saison 1

The Brink, que l’on pourrait traduire par quelque chose comme “sur le fil” ne me faisait pas forcément rêver sur le papier. Il est question de crise politique au moyen orient que doivent régler les USA éternels sauveurs du monde. Super! Sauf que la série parvient à tirer son épingle du jeu avec un ton assez particulier qui oscille sans cesse entre le comique absurde (qui louche parfois vers le mockumentary) et un fond somme toute assez réaliste. Une autre belle découverte OCS qui diffuse la série en VOSTFR le lendemain de la diffusion US.

9.0
Silicon Valley, Saison 2

Après le succès obtenu au Techcrunch en fin de saison 1 de Silicon Valley, Richard et la petite bande de Pied Piper sont les stars du moment! En ce début de saison 2, ils font le tour des investisseurs pour collecter les capitaux qui vont permettre à l’entreprise de grossir (très) rapidement. Objectif : avoir une béta version fonctionnelle pour le CES qui aura lieu quelques mois plus tard.

6.5
Lucky Louie, Saison 1

Lucky Louie est une série crée par Louis C.K, le comique de stand-up américain. La série diffusée sur HBO n’a tenu qu’une seule saison. On y retrouve donc Louie (Louie C.K), un père de famille qui bosse de temps à autre dans le garage de son pote Mike (Michael G. Hagerty), et marié à Kim (Pamela S. Adlon), une infirmière. Ils ont une petite fille de 4 ans, Lucy (Kelly Gould) survoltée et très rigolote (quoiqu’un peu pénible parfois). Toute la petite famille vie dans un appart pourri et ils ont du mal à boucler les fins de mois!

7.0
Silicon Valley, Saison 1

Richard Hendrix (Thomas Middleditch), un jeune développeur comme la Silicon Valley en compte des milliers vient de développer un algorithme de compression  révolutionnaire! Mais tout au concept “pied piper” qu’il a développé autour, il ne se rend pas compte de l’importance de son travail.  C’est en partageant son projet avec ses collègues de Hooli, une grosse boite à la Google, qu’il prend conscience de ce projet qu’il a développé en dehors de son travail dans l’incubator (une pépinière de talent) de Erlich (T. J. Miller, vu dans the goodwin games) qui a fait fortune en vendant sa startup Aviato.