Blood-C : quand trop de blood tue le blood!

Oui, bon, je sais mon titre est un peu nul.. Mais une fois n’est pas coutume, je vais parler d’un animé que je n’ai pas vraiment apprécié. Blood-C est la troisième adaptation de la série “Blood”. Il y a tout d’abord eu le court métrage “Blood the last vampire”, produit par le studio Production I.G, qui a été encensé  (à juste titre) par la critique et par les animefan. Puis il y a eu la série de 50 épisodes “Blood+”, (toujours produit par production I.G) qui a permis de bien mieux développer  l’univers mis en place par le court métrage (quitte à parfois rallonger un peu la sauce). Cet été, une nouvelle série a vu le jour, Blood-C, cette fois coproduite par production I.G et le studio Clamp (un collectif de dessinatrices plutôt habitué au shojo avec des mangas comme Card Captor Sakura ou Clover). Voila donc un mélange des plus étonnants..

Saya

Effectivement, dès le départ, on retrouve le char-design très typé de Clamp, ce qui fait un peu bizarre, vu que l’héroïne, Saya est une chasseuse de vampire (enfin des “chiroptères” dans l’animé) et qu’elle est pas là pour faire des défilés de mode.

Bref, mettons, après tout, ce chara-design, même si il dénote un peu dans l’univers de Blood, n’est finalement pas si désagréable. Passé ce premier souci, un deuxième point me fait tiquer : la personnalité de Saya. Elle est totalement à l’ouest, arrive tout le temps en retard à l’école (ben oui, on peut être élève et chasseuse de vampires, z’avez jamais vu Buffy ou quoi?) parce que le moindre incident lui fait perdre la notion du temps (genre elle croise un petit chien sur la route).  Pour couronner le tout, elle est d’une maladresse incroyable, elle tombe toute seule très régulièrement (pas vraiment dans le cliché de la chasseuse de vampire quoi!!). Et puis elle est plutôt gnangnan, bref une vraie blonde bien quelle soit brune (désolé pour les blondes qui me lirait) dans toute la splendeur du cliché. Et comme par magie, une fois la nuit tombée, elle devient une tueuse de chiroptère.. Ahem, bon OK, admettons ce nouveau désagrément..

Je continue donc ma visualisation des premiers épisodes. Et là, le coté répétitif des épisodes vient plomber la balance qui penchait déjà pas mal du coté négatif. Saya va à l’école, papote avec ses amis, mange de la guimauve que lui a fait Fumito, son voisin et propriétaire du coffe shop qui s’appelle également guimauve. Et puis comme on est dans Blood, il y a quand même une baston avec un chiroptère, qui lui met d’abord une trempe avant de se faire tuer par Saya (ben ouais, c’est quand même l’héroïne).

Vous l’aurez compris, j’ai craqué au bout de 5 épisodes! J’aime pourtant bien l’univers de Blood et je suis plutôt bon public en règle générale, mais là, le mélange des genres ne prends pas. Blood-C est donc pour moi l’adaptation de trop pour la série.

L’opening :

Liens

La page dédiée sur le site de production I.G

Fansub de la ShinSekai

Envie de réagir? Dans ce cas, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ci-dessous!
L’article vous à plu? Partagez-le sur les réseaux sociaux via les boutons juste au dessus. Si vous avez rédigé une critique, n’hésitez pas à laisser un lien vers votre article.
Si vous voulez être informé des prochaines critiques, abonnez-vous au flux RSS ou à la newsletter. Une application Android est également disponible!

Article écrit par Mat

Mat, créateur et admin du site GeeKroniques. Grand fan de séries et de culture Japonaise, je vous parle de mes coups de coeurs et parfois de mes coups de gueule! Retrouvez également mes tutos informatiques sur mon autre site.

1227 articles

17 réflexions au sujet de « Blood-C : quand trop de blood tue le blood! »

  1. Je te conseille de continuer quand même. Au fur et à mesure des épisodes suivants, la
    balance “je vais à l’école”/”gore” tombe de plus en plus dans le gore. L’épisode 9 dans le
    genre consiste en un massacre non-stop de 20 minutes.

  2. Merci pour le message…Bah, je sais pas, j’ai tellement de trucs à voir qu’il faut bien que je fasse un tri..Pour le moment, je suis vraiment pas motivé pour blood-c..
    Je sais que des fois, pour certaines série, faut s’accrocher (comme par exemple Star Driver ou le début est peu laborieux), mais bon…

  3. Moi ce que je trouve ennuyeux voir énervant, c’est que Saya qui est censée “protéger tout le monde” (ce qu’elle n’arrête pas de répeter d’ailleurs…) et qui finalement laisse crever les gens avant de se décider de passer à l’action…??? Alors pour la mise en scène c’est vraiment du n’importe quoi. Sinon pour l’ambiance générale, c’est impeccable mais c’est vrai que cette série est difficile à apprécier malgré ses bons points.

  4. trop de stéréotypes.. 🙂
    La dichotomie entre la “gentille saya qui va à l’école et qui est un peu nunuche” et la chasseuse de chiroptères est vraiment trop prononcée.. Comme quoi, on peut s’appeler production IG et ne pas produire que des musts…

  5. Je suis tout à fait d’accord avec cette critique et j’aimerai rajouté que des fois les réactions sont complètement trop bidons … franchement … il lui faut voir plusieurs de ces camarades crever sous ses yeux pour sortir le katana !

    Il lui faut voir tout ses camarades crevés pour que son “invincible mode” s’active -_-‘ ! Personnellement, plus les épisodes passent plus je tend à détester l’héroïne.

  6. lol.. J’ai pas tenu assez longtemps pour voir ça.. Après la production Nippone est assez riche pour pouvoir trouver son bonheur.. Mais c’est vrai qu’en ce moment, j’ai pas vus grand chose de palpitant de ce coté!

  7. Coucou ^-^. je viens tout juste de terminer la série (oui moi aussi j’ai eu du mal et j’avais vu les blood + avant) . Mais même si l’histoire est dure à apprécier (surtout l’héroïne en fait..). Je peux vous assurer que les derniers épisodes sont à tomber à la renverse >< ! Ne vous découragez pas! Vous passez vraiment à côté de quelque chose! 🙂 Cordialement!

    1. Salut,

      Merci pour le commentaire!
      Qui sait peu-être que je vais m’y remettre.. C’est vrai que j’ai un peu diminué ma dose d’animés au profit des séries..

  8. Personnellement je rejoint l’ensemble des critiques faites ci-dessus. L’héroïne est vraiment trop à la masse avec un caractère beaucoup trop simplet. Les combats font vraiment cliché du style je me prend une raclé, quelques personnes meurs et la je me réveille. De plus je trouve que l’animé verse vraiment dans l’ultra violence ce qui m’a assez déplu. Quand je pense que l’animé est juste interdit au moins de 13 ans, franchement j’ai 28 ans et cela m’a quand même choqué. Mais bon on a pas tous la même sensibilité.
    2 point positif tout de même: l’animation est bien faite et le scénario révèle quand même de bonne surprise.

  9. La critique date un peu, mais pour ceux qui vont tomber sur mon commentaire…

    Je précise que cette série anime est énorme, mais en ne dépassant pas l’épisode 6, on passe totalement à coté… En allant jusqu’au bout, on comprend que le caractère gnan-gnan de l’héroïne, tout autant que son petit univers cucul, ont une explication très intéressante… et que ce qui ressemblait à un rêve de jeune fille s’avère être un profond cauchemar.

    1. Hello,

      Désolé de cette réponse tardive! Bon, OK, je n’ai pas poussé assez longtemps mon visionnage! Faudra que je m’y remette un de ces quatre alors! Merci de ton retour!

  10. J’ai maté les 3 premiers et j’ai lâché l’affaire.
    on perd son temps dans les 3/4 de l’épisode ou il ne se passe rien ( mais vraiment rien de rien) pour finir sur une baston, et le tout sans aucune explication, pas un brin de scénario n’est développé.

    j’pense maté les 3 derniers et en finir avec cette série, dommage les dessins sont de toute beauté

  11. Avis à tout ceux qui n’ont pas tenu jusqu’à la fin : reprenez donc cet anime.
    Vous verrez, cette impression de lenteur et d’héroïne nunuche n’est là que pour nous préparer gentiment la joue afin qu’elle reçoive sa claque finale.
    Petit à petit, ca s’accélère. exponentiellement. Ce qui est bien avec l’exponentiel, c’est que ca mets looonngtemps à monter. Et qu’un fois que ca monte, OMG ca monte un peu trop ! Ben là c’est pareil, la fin ma rendu hystérique, après cet anime. j’ai rien trouvé d’intéressant à mater pendant le reste de ma nuit…
    Patience, amis, 12 épisodes à mater c’est pas cher payé pour un beau finish !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *